Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Marie BENOIT, cavalière de Bordeaux Blanquefort Horse Ball

Publié le par helene33660

Marie BENOIT, cavalière de Bordeaux Blanquefort Horse Ball
Marie BENOIT, cavalière de Bordeaux Blanquefort Horse Ball
Marie BENOIT, cavalière de Bordeaux Blanquefort Horse Ball
Marie BENOIT, cavalière de Bordeaux Blanquefort Horse Ball
Marie BENOIT, cavalière de Bordeaux Blanquefort Horse Ball
Marie BENOIT, cavalière de Bordeaux Blanquefort Horse Ball
Marie BENOIT, cavalière de Bordeaux Blanquefort Horse Ball
Marie BENOIT, cavalière de Bordeaux Blanquefort Horse Ball
Marie BENOIT, cavalière de Bordeaux Blanquefort Horse Ball
Marie BENOIT, cavalière de Bordeaux Blanquefort Horse Ball

Marie Benoit, cavalière de Pro Elite Féminin joue avec Blanquefort ( Bordeaux Blanquefort Horse ball). Faisons connaissance avec cette jeune passionnée de horse ball !

Bonjour Marie… Peux-tu te présenter ?

Bonjour,

Je m’appelle Marie. J’ai 24 ans. Je suis apprentie « Educatrice de Jeunes Enfants ». J’ai mis un peu de temps à trouver ma voie, mais aujourd’hui, je suis sûre de mon choix ! Au quotidien, je suis en contrat d’apprentissage dans une crèche. J’alterne l’école et la crèche ! C’est très intéressant et j’adore apprendre des enfants : ils sont assez formidables !!!

Depuis combien de temps montes tu à cheval ?

En réalité, je pense que j’ai commencé l’équitation alors que j’étais encore dans le ventre de ma mère qui emmenait déjà mes sœurs au club de Saint Seurin sur l’Isle. J’ai appris à me mettre debout en me tenant au cheval. Mais, j’ai réellement commencé l’équitation vers 3-4 ans.

J’ai découvert le horse ball en arrivant à St Gervais. J’avais 11 ans. On peut dire que très vite, j’ai été accro... Chaque année, je n’attendais qu’une seule chose : Le Grand Tournoi…

Quelques années plus tard, des cavaliers de Blanzac sont arrivés à St Gervais. Comme il n’y avait plus d’équipe de mon âge, j’ai intégré leur équipe qui allait jouer en Amateurs Elites. J’ai dû travailler dur et m’équiper pour me mettre à leur niveau et gagner ma place au sein de l’équipe. C’est ainsi que LOISE est arrivée dans ma vie.

Ensuite, je suis partie jouer avec l’équipe de Pro Elite Féminine de Lacanau où j’ai continué de progresser. Mon meilleur souvenir de ces années est notre montée sur la troisième marche du podium en 2013. C’était à Cluny, après un championnat passionnant. La saison avait été longue et difficile mais le travail avait payé en fin de saison !

En 2014, pour des raisons d’études, j’ai stoppé l’équitation… Mais, l’année suivante le manque du ballon était trop fort, et m’a poussé à reprendre le chemin des écuries. Mes copines jouant à Blanquefort, je les ai rejointes pour une saison en amateur féminine…

Amateur féminine, Amateur Elite féminine… Vous avez fini Championnes de France…Comment as-tu vécu la montée en PEF avec Blanquefort ?

La PEF n’était pas notre objectif de début de saison. Je l’avais bien sûr en tête, mais plutôt pour l’année suivante. lol ! (Il y a une telle différence de niveau entre les deux.. )

Pourtant, dès la fin du week-end de Chazey, nous avons modifié nos objectifs… avec pour ligne de mire la montée en PEF. J’avoue que de se hisser sur la première marche du podium avec l’équipe a été un merveilleux moment…

Notre arrivée en PEF c’est du bonheur… mais la saison va être longue et difficile. Les équipes de PEF ne cessent de progresser. Il va falloir travailler dur et être rigoureuses pour pouvoir nous maintenir. Nous n’aurons pas le droit à l’erreur face aux équipes de notre niveau et il faudra jouer notre meilleur jeu pour éviter de prendre des claques face aux leaders.

Marie, tu viens de changer de cheval…

En effet… ! La saison dernière a été assez mouvementée avec Loïse… Montrant des faiblesses, j’ai pensé qu’elle méritait une belle retraite, après toutes ces années de horse ball. Mais, il me fallait trouver une nouvelle monture... Chose pas si facile que cela…

Après quelques recherches, j’ai croisé la route d’Oranais. Il m’a fallu un peu de patience avant qu’il n’arrive à la maison, car entre temps, il était parti faire un petit voyage au Portugal avec Benoit Lévèque. Je ne l’ai donc récupéré que fin août. Après quelques semaines de vacances bien méritées, nous avons pu commencer à constituer notre couple. Il n’est pas facile de changer de cheval après tant d’années, mais la mayonnaise commence à prendre. Oranais est Adorable au quotidien. Petit à petit, je trouve les boutons. Je pense que je vais vraiment me faire plaisir au ballon avec lui. Je peux préciser qu’Oranais a 9 ans, et que c’est un Pur Sang.

Quels sont ses points forts, les points à améliorer ?

Parler de ses points forts et de ses points à améliorer n’est pas facile. Je pense qu’il a de la puissance. Il est droit dans le jeu. Je dois encore améliorer les phases arrêtées.

As-tu quelque chose à rajouter ?

Je voudrais remercier mes parents pour leur soutien depuis toutes ces années. ( Mentirais- je en disant que ma mère est aussi mordue de horse ball que moi… si ce n’est plus ;-)

Merci à mes nombreux amis qui me suivent et me soutiennent !

Merci à toute mon équipe !!

Merci Marie, et à très bientôt sur les terrains…

Les Ecuries du Pato

www.ecuriesdupato.com

www.petitechronique.com

Crédit photo : Chachou Photographies , clem’s manaud, isabel page

Un lien utile : https://www.leetchi.com/c/association-de-bordeaux-blanquefort-feminines

#mariebenoit, #oranais, #benoitleveque, #horse ball,

Partager cet article

Duodelire reprend ses ateliers

Publié le par helene33660

#théatre, #duodelire, #petitechronique, #breves, # breves de comptoir

Duodelire reprend ses ateliers

Coup de cœur pour la Cie DUODELIRE

La compagnie DUODELIRE va reprendre ses ateliers au P’tit Cibeigne à VILLENEUVE.(33)

En juin dernier, j’avais fort apprécié leur prestation… Des copains autour d’un bar, qui se lâchaient au milieu de nos plus grands fou-rire.

https://youtu.be/WVjiJiZkSuc

Alors si l’aventure vous tente, frappez à leur porte dès ce mercredi 5 octobre ( c'est de 18 à 20 heures) Vous serez bien accueillis….

Téléphones : 06 95 88 68 00 ou 05 57 64 83 50

Un site : www.duodelire.net

Un mail : duodelire@orange.fr

Publié dans coup de coeur

Partager cet article

Festival Croches en Choeur avec Amandine Bourgeois

Publié le par helene33660

#amandine bourgeois, #croches en choeur, #saint gervais,

#amandine bourgeois, #croches en choeur, #saint gervais,

Festival CROCHES EN CHŒUR à Saint Gervais

Le festival Croches en Chœur, démarre ce vendredi pour 3 soirées d’animation à Saint-Gervais (33240 ) sur le site du parc du Bart, rue des Ecoles.

Au programme :

- vendredi 23 septembre 19H00 sur le parvis de la Mairie, concert gratuit avec Cap’ten et Christian Laporte.

- samedi 24 septembre 20H30 salle Croches en Chœur, concert gratuit solidaire , au profit des œuvres sociales de St Gervais , d ‘Agir Cancer Gironde ( bouchons liège et imitation liège) et de l’ Association Alexis Moulinier. ( chacun amène quelques denrées alimentaires, ou couches pour bébé, par ex).

- dimanche 25 septembre 20h30 grand concert des choristes et musiciens de Croches en Choeur avec Amandine Bourgeois Participation de Move In Gospel en première partie.

RÉSERVATIONS auprès de l’Office du Tourisme ( règlement possible par chèques vacances ou chèques culture ) ou de l‘Association Croches en Chœur (05 57 43 22 89 ) ou billetterie sur place, à l’accueil du Festival.

Publié dans coup de coeur

Partager cet article

Encornets du marché : un régal

Publié le par helene33660

Encornets du marché : un régal

Encornets du marché (200 gr par personne ) recette pour 3 personnes

  • 2 tomates, 1 poivron,
  • 2 échalotes, 1 gousse d’ail
  • Huile d’olive
  • Sel, poivre, 2 pincées de piment d’Espelette, Persil, thym, romarin…
  • 2 Cs de concentré de tomate
  • Chorizo (4 fines rondelles)
  • 1 verre de vin blanc

Préparation : Nettoyez les encornets. (Prévoyez 30 minutes). Gardez 1 ou 2 poches d’encre. Coupez-les en lamelles.

Coupez les tomates, le poivron, le chorizo en petits morceaux. Hachez finement l’ail et les échalotes, le persil…

Faire revenir l’ail et les échalotes avec un peu d’huile d’olive.

Ajoutez les tomates, Salez poivrez légèrement. Ajoutez le romarin, le thym, le piment d’Espelette, le vin blanc. Un peu de concentré de tomate. Faites mijoter 5 minutes.

Remettez un feu vif pour saisir les encornets. Puis laissez cuire 7-8 minutes. Ajouter votre chorizo et l’encre récupérée.

Rectifiez l’assaisonnement.

Servir bien chaud, avec un peu de riz par exemple.

Bon appétit à tous.... parce qu'ici , nous nous sommes régalés...

www.petitechronique.com

Publié dans recettes

Partager cet article

SOS Mal de gorge

Publié le par helene33660

SOS Mal de gorge
SOS Mal de gorge

SOS mal de gorge…

En cette veille de concert, la voix est notre bien le plus précieux…. Pour ce weekend, la prévention est de mise : Je vous livre ce que j’ai lu sur Internet. Pour commencer,

  • buvez régulièrement de l'eau ;
  • humidiez l'air de votre logement ou de votre bureau ;
  • reposez votre voix dès que vous le pouvez.

Si l’extinction de voix se pointe :

1 : Reposez vos cordes vocales, pour une fois restez silencieux…. Le chuchotement n'est pas recommandé, il demande un effort aux cordes vocales. Parler doucement est préférable.

2 : Évitez les produits aggravants : alcool , café, le tabac, les boissons fraîches qui risquent d'alimenter l’inflammation .

3 : Faites des inhalations de thym ; de lavande ; d'eucalyptus.

  • Faites chauffer de l'eau.
  • Mettez dans un bol du thym, de la lavande ou de l'eucalyptus.
  • Versez l'eau frémissante dans le bol.
  • Fermez les yeux.( pour les proteger)
  • Placez votre visage au-dessus du bol.
  • Couvrez votre tête avec une serviette pour retenir la vapeur d'eau.
  • Respirez une première fois profondément puis normalement.
  • Poursuivez l'inhalation pendant quelques minutes.
  • Il existe également un médicament, le Perubore qui est une capsule spécifiquement conçue pour les inhalations et qui contient des huiles essentielles (HE) de lavande, de thym rouge et de romarin.
  • Réalisez 3 inhalations par jour en laissant passer 4 h entre chacune.
  • Bon à savoir : il existe des inhalateurs spécialement conçus pour orienter la vapeur d'eau vers le nez tout en protégeant les yeux.

4 : L’homéopathie

Elle propose des remèdes spécifiques pour lutter contre les extinctions de voix, les enrouements, la fatigue des cordes vocales (Homeovox ou Voxpax). Posologie : 2 comprimés à sucer toutes les heures ; puis espacer en fonction de l'évolution des symptômes. Le traitement n'excédera pas 6 jours.

Vous pouvez aussi prendre 3 fois par jour des granules avec une dilution de 7 CH .

  • Arnica montana : Si l'enrouement fait suite à un effort vocal prolongé et que vous avez la sensation que votre gorge est écorchée,
  • Rhus toxicodendron : si l'extinction de voix apparaît après un effort vocal ponctuel avec amélioration à la parole.
  • Selenium ou Mercurius cyanatus : Si l'enrouement concerne des chanteurs, qu'il nécessite des raclements de gorge le matin et qu'il s'accompagne de toux,
  • Gelsemium en 9 CH (3 granules toutes les heures) : Si l'extinction de voix apparaît en cas de trac,

5 : La phytothérapie

  • Faites bouillir un demi-verre d'eau.
  • Plongez-y un bâton de cannelle.
  • Laissez bouillir 5 bonnes minutes.
  • Laissez refroidir.
  • Buvez tiède.

Autre solution possible : faites bouillir 3 figues sèches dans un verre de lait et consommez ce mélange chaud.

6 : Préparez-vous une tisane

De nombreuses tisanes permettent de lutter contre les extinctions de voix. En voici une :

  • Mélangez à parts égales :
    • de la sauge officinale ;
    • de l'hibiscus ;
    • du gingembre (en poudre ou finement émincé) ;
    • de la fleur de grenadier ;
  • Faites bouillir de l'eau.
  • Plongez le mélange dedans.
  • Laissez bouillir pendant 5 bonnes minutes.
  • Laissez refroidir.
  • Buvez tiède.

Note : vous pouvez y rajouter du miel qui est également efficace contre les enrouements.

7 : Remède de grand-mère

  • Préparez un mélange avec :
    • du jus d'un citron ;
    • un blanc d'œuf ;
    • du sucre en poudre (de la mélasse serait idéale) ou du miel.
  • Remuez jusqu'à obtenir un tout homogène.
  • Prenez une cuillère à soupe de la préparation toutes les heures puis espacez les prises en fonction de l'amélioration des symptômes.

8 : Les gargarismes

Faites des gargarismes d'un mélange d'eau salée et de jus de citron. Renouvelez l'opération 3 fois par jour.

9 : le point d’acupuncture

Il parait que l’on peut soulager (pas guérir) sa gorge par le point q décrit ci-dessous.

Ce point est situé sur le côté du pouce qui se trouve en vis-à-vis de l'index.

Vous prenez les deux axes formés par les bords de l'ongle, à leur point de rencontre se trouve le point.

Si vous avez mal à la gorge d'un seul côté, vous massez le côté concerné, si vous avez mal partout, vous massez les points de la main droite et de la main g
auche.

Eh voilà.. vous voilà paré pour votre concert….

Pour retrouver l’article complet : https://mal-de-gorge.ooreka.fr/fiche/voir/155652/soigner-une-extinction-de-voix

www.petitechronique.com

Publié dans au quotidien

Partager cet article

Vidanger l'eau du spa

Publié le par helene33660

Vidanger l'eau du spa

Fiche technique pour VIDANGER mon SPA

Ce n'est pas toujours facile de vidanger son spa, surtout la première fois. voici donc comment je m'y prends...

(Je vidange mon Jetsetter - Hotspring tous les 3 ou 4 mois.)

Si l’eau est moins nette, s’il y a des bulles grises qui se forment à la surface, s’il y a des cristaux qui apparaissent, je vidange sans attendre, d’autant que mes poumons sont sensibles à la qualité de l’eau… (http://www.eauplaisir.com/piscine/viewtopic.php?f=7&t=52137 ).

Tout d’abord, il faut prévoir du temps car ça ne se fait pas en 10 minutes… Comptez 5 à 6 heures. Une manip est à effectuer la veille.

Voici ce qu’il me faut :

  • Ma notice d’utilisation
  • Le produit « pré-vidange » vendu en magasin spécialisé
  • 1 tuyau dont l’embout aura le même diamètre la valve sortie d’eau. Devinez qui a dû courir racheter ce tuyau plus large que celui que j’avais…. (Par illeurs, ce tuyau ne sert qu’à cette vidange, car l’eau qui y circule est « sale ».
  • 1 tuyau pour le remplissage. (il doit être très propre… donc différent du premier)
  • 1 coupelle que je place sous la « vidange secondaire » par sécurité
  • Le plaid pour protéger mon sol… (on ne sait jamais)
  • 1 éponge et 1 chiffonnette en micro fibre.

La veille : Préparer le spa , en y versant le produit de vidange. Pour moi, c’est 200 g par m3. Je fais tourner le spa 10 minutes, puis laisse reposer. L’eau est trouble. Je recommence une fois le lendemain matin avant la vidange totale.

Le Jour J : Mettre le spa hors tension.

Fixer le tuyau à la vanne principale. Sur le Jet setter, il y a un petit clip de sécurité. L’ouvrir.

Mon tuyau fait 10 m. je le tends au maximum dans la pente du jardin, pour que l’eau s'écoule facilement. (Ça prend au moins 2 heures).

Nettoyer les parois avec la micro fibre. Je nettoie les filtres, le compartiment des filtres, le pourtour des buses, le poste « massage » du Jet setter, la couverture… Rincer à l’eau claire.

Evacuer le maximum d’eau. Le spa doit être quasiment à sec.

A ce moment-là, retirer le tuyau de vidange. Refermer soigneusement le clip de sécurité puis la vanne. Vérifier que le joint est bien en place, sinon, la fuite est assurée... (c’est du vécu).

Fixer maintenant ce tuyau à la vanne secondaire, pour évacuer les 2 – 3 l d’eau restants. (J’utilise toujours la pente du jardin). Je vérifie que ça ne coule plus en plaçant la coupelle sous cette vanne. Le chiffon n’est pas loin, au cas où… il faut bien 10- 15 minutes pour vidanger cette eau-là.

Quand il n’y a plus d’eau, refermer la vanne, soigneusement… Vérifier que le joint est en place… sisi

Remettre les cartouches de filtres propres.

Remplir le spa d’eau claire. Placer le tuyau d’eau dans le dernier filtre du bloc de filtration. (le mien possède un bouchon gris…). Penser à coincer ce tuyau et surveiller le remplissage… Mine de rien, une fois mon tuyau s’est fait la malle, et a inondé en moins de 3 minutes le parquet… qui a du etre changé. sisi

Enfin, lorsqu’il est rempli, vous pouvez remettre votre spa sous tension !

Et voilà… encore quelques heures de patience et l’eau sera à la bonne température.

Bon spa à tous…

Helene

#spa, #Jacuzzi, #changerl’eauduspa, #vidanger le spa,

Remarque : Les filtres, jaunis par les graisses, peuvent subir un bain d’eau vinaigrée, 15 minutes. L’eau doit être chaude. 30- 40 °. Rincer vos filtres avant de les remettre en place.

Les filtres Tri-X Filtre Hot Spring Spas en céramique peuvent passer au lave-vaisselle. Ne pas mettre de savon…

Les autres articles liés au spa :

http://www.petitechronique.com/article-jacuzzi-7-l-aventure-continue-113176326.html

Publié dans au quotidien

Partager cet article

Coupe du monde de Horse Ball

Publié le par helene33660

Coupe du monde de Horse Ball
Coupe du monde de Horse Ball
Coupe du monde de Horse Ball
Coupe du monde de Horse Ball
Coupe du monde de Horse Ball
Coupe du monde de Horse Ball

Bonjour à tous

Vous ne le savez pas, ou peu, mais aujourd’hui, les 3 équipes de France de HORSE BALL ont toutes gagné les finales du CHAMPIONNAT DU MONDE qui s'est déroulé à Ponte de Lima ( Portugal).

Ils ont joué pour une médaille d’or et le titre de Champions du Monde :

- les Cadets de – 16 ans, France / Australie à 17h45

- les Ladies (pro elite féminin ) France /Portugal à 22 h00

- les Séniors de la Pro Elite… France/Espagne ( avec 3 amis Girondins... ) à 22h45

Tous ont été invaincus cette une semaine….. mais Ponte de Lima n’est pas Rio… donc silence Radio...

Ceci dit, Allez les Bleus….. et 1 et 2 et 3 médailles de glanées…

Les liens utiles :
https://www.facebook.com/EcuriesduPato
www.horse ball.org


Retransmission :
Arena : http://livestream.com/accounts/202492/events/6152665
Stadium : http://livestream.com/accounts/202492/events/5871786

credit photo : Berta barnils, HB Little Family

Publié dans Ecuries du Pato

Partager cet article

Marie fait sa rentrée

Publié le par helene33660

A chacun sa rentrée...

A chacun sa rentrée...

Publié dans Ecuries du Pato

Partager cet article

Migel Le Gall, ce géant du Horse ball

Publié le par helene33660

Mikel le Gall, horse ball,
Mikel le Gall, horse ball,
Mikel le Gall, horse ball,
Mikel le Gall, horse ball,
Mikel le Gall, horse ball,
Mikel le Gall, horse ball,
Mikel le Gall, horse ball,

Mikel le Gall, horse ball,

Bonjour Mikel… tu fais partie des plus talentueux joueurs de horse ball… mais à part ça, que peut on savoir de toi ?

Bonjour Helene, En fait, je peux rajouter que j’ai 34 ans, que je suis papa de deux petits garçons et que je joue au horse Ball depuis toujours. Je suis animateur commercial chez Cafpi courtier en prêt immobilier.

Comment est née ta passion ?

Je suis né dans une famille de cavaliers avec un papa responsable de centre équestre et une maman monitrice d’équitation. Bref, je suis tombé dedans tout petit ! J’ai essayé toutes les disciplines équestres (dressage, monte camargue, cso, cce, tir à l’arc…) mais il me manquait quelque chose avec ces sports individuels. Pour tout te dire, mon papa a été le précurseur du horse ball en Provence. Il venait de découvrir ce sport équestre chez ses amis bordelais.

A cette époque, je faisais aussi du rugby ce qui fait que je me suis retrouvé dans ce sport collectif, à partager des bons moments avec les copains !

Qui est ton cheval ?

Mon partenaire d’aujourd’hui est L’hammamet, pur-sang de 10 ans. On s’est rencontré il y a deux saisons après une grave blessure de mon bolide de l’époque Ascot Queen !

Je me retrouvais à pied, en plein mois de février et je risquais fort de me retrouver sur un cheval sans expérience pour jouer contre Bordeaux une semaine plus tard à Saint Lo …

Luc et Christine Laguerre avaient ce cheval à la maison. L’hammamet, bien que compliqué, était le partenaire d’entrainement de Nicolas Thiessard. Au pied levé, ils me l’ont gentiment prêté pour jouer à Saint Lo. Une complicité s’est tout de suite créée entre nous. J’ai eu la chance de l’avoir à disposition pour le travailler et jouer avec lui jusqu’à Jardy. C ‘est alors que j’ai proposé à Luc et Christine de l’acheter !

Comment travaillez-vous tous les deux ?

L’Hammamet est un cheval qui a dû connaitre de drôles de choses dans sa vie. Il n’est pas toujours très sympa, mais dès que l’on gagne sa confiance, il devient un partenaire exceptionnel. Il travaille quasiment tous les jours. On alterne le travail sur le plat, le galoping, la longe et l’extérieur. L’Hammamet est inépuisable. Il adore apprendre de nouvelles choses !

J’aimerais dire qu’il vit dans des conditions optimales en box- paddock à Saint Rémy de Provence, toujours chez Luc et Christine.

Quant à moi, depuis quelques années mon rythme d’entrainement a baissé du fait de l’organisation de notre équipe avec des partenaires sur Paris. Mais on tache de s’entrainer au moins 3 fois par mois en se couplant avec Aramon ou Saint Rémy.

Et puis, j’ai la chance d’avoir aux écuries un but. Ça me permet de travailler ma technique individuelle.

Mikel, quel est ton plus beau souvenir à cheval ? Ton pire souvenir ?

J’ai accumulé énormément de souvenirs grâce à ce magnifique sport.

Je peux te citer :

- Ma première sélection aux cotés de mes idoles de l’époque : Laurent Motard, Thomas Soubes, Luc Laguerre, Flo Moschwitz, Nicolas Thiessard, Romain Depons, Paul Ciavatta… ;

- La première coupe du monde tout aussi magique ;

- La cérémonie d’ouverture des Jeux Equestres Mondiaux avec tous les athlètes mondiaux de l’équitation ;

Mais celui que je garderai en mémoire est la tournée en Suède avec les démonstrations dans la Globe Arena avec Nicolas Thiessard devant un public n’ayant jamais vu de Horse Ball. Je me souviendrais toute ma vie de la bronca, cette ovation du public lors du premier ramassage effectué sur le sol suédois !

Quant à mon pire souvenir… C’est de ne pas avoir pu participé à la Coupe d’Europe de Horse ball à Regengos au Portugal, car mon patron de l’époque ne m’a pas laissé partir !!!

Y a t-il des compétitions que tu préfères ?

J’aime toutes les compétitions avec leur lot de joie, de frustration. Mais j’avoue que je préfère gagner tant je déteste le goût que laisse en bouche la défaite ! Ceci dit, de toutes les compétitions que j’ai eues la chance de jouer, ma préférée fut la Coupe de France avec ses finales dans le dôme du horse ball qu’est le « Salon du cheval de Paris ». C’était sur la carrière du CSI.

As-tu une autre passion que le horse ball ?

J’ai joué pendant longtemps jusqu’à devenir stagiaire pro de rugby, mais il a fallu faire un choix… Mon physique m’a aidé à choisir.

Qu’as-tu pensé de ton championnat PE 2016 ?

Notre championnat 2016 fut compliqué car nous avons dû modifier notre ligne de touche à l’intersaison pour différentes raisons et avec l’arrivée de nouveaux chevaux. Je pense que l’on est à notre place et que chacun d’entre nous a fait son maximum pour les autres. Après, comme on aime gagner, on est frustré ! Mais, on a eu la chance de truster les podiums pendant quelques saisons… Il faut bien que la roue tourne !

Comment arrives-tu à ta passion avec ton quotidien ?

C’est une question d’organisation, pour éviter que cette passion ne devienne un boulet pour la vie de famille. J’ai énormément de chance d’avoir une magnifique femme compréhensive qui m’a pris avec ma passion, comme elle aime le rappeler aux personnes qui peuvent avoir du mal à le comprendre !

Donc on monte tôt le matin, entre midi et deux …

Pendant toutes ces années, cela m’a permis d’avoir un équilibre, un exutoire. J’ai le cheval dans le sang et je ne pourrai jamais arrêter de monter à cheval !

Raphael Dubois t’a sélectionné pour la Coupe du Monde. Qu’as-tu ressenti à l’appel de ton nom ?

Une sélection en Equipe de France est une récompense et un bonus du travail accompli sur l’ensemble d’une saison. C’est toujours un honneur de pouvoir représenter son pays dans son sport ! Mais, c’est une récompense individuelle, donc je tiens à remercier mes coéquipiers qui m’ont permis pendant toutes ces années d’en arriver là. J’ai eu la chance de jouer et de m’entrainer avec des joueurs de très haut niveau et c’est ce qui m’a permis de progresser au fil des années.

As-tu fait des sacrifices pour en arriver là ?

Je n’ai jamais fait de sacrifices, par contre j’ai eu beaucoup de remises en question, de réflexions sur ma manière de travailler mes chevaux. J’ai pris le temps de regarder des matches, de discuter avec mon confident et ami qu’est mon papa Yannick qui m’a tout appris de l’équitation au horse ball…

Comment envisages- tu Ponte de Lima ?

Je ne l’envisage que d’une seule manière : Ramener l’or en France, en mettant tous les ingrédients pour y arriver. Cela va être une très belle fête pour le horse Ball. On va avoir la chance de côtoyer des pays pour la première fois et cela montre un intérêt pour la discipline à l’international !

Mikel, quels sont les joueurs qui t’ont inspiré ?

La liste est longue car j’ai connu différentes générations de joueurs, mais pour commencer, je sais qu’il y en avait deux sur le bord des terrains. J’étais tout petit… Christine Orgels Laguerre et Thomas Soubes. J’ai eu la chance de commencer en élite et en Equipe de France avec eux. J'avais 15 ans lors de mon premier match en élite et 17 ans pour ma première sélection en Equipe de France Senior

Ensuite j’ai appris de Luc Laguerre, de Raphael Dubois, de Laurent Motard …

Aujourd’hui je suis fan de Romain Depons et de Johan Pignal !

Mikel, qu’est-ce qui te plait dans le horse ball ?

Ce que j’aime dans le horse ball, ce sont les femmes et les hommes qui portent cette passion depuis des années avec la même ferveur ; ces personnes ont changé mais d’autres ont repris avec la même foi ! Le horse ball, c’est un sport unique et c’est pour cela que je l’aime. Et j’espère que mes petits garçons s’essaieront à ce magnifique sport !

Tu as annoncé ta retraite de horse balleur… Qu’est ce qui a déclenché cette décision ?

Effectivement, j’ai décidé de mettre un terme à ma carrière cette année. J’y réfléchis depuis quelque temps car cela demande beaucoup d’organisation, entre le boulot, la vie de famille, le travail du cheval, les déplacements lointains… Ce ne fut pas une décision facile à prendre car le horse ball rythme ma vie depuis l’âge de 6 ans, année de mon premier championnat poussin à Montéclin contre Anthony Morris.

Je m’y suis préparé dès septembre dernier et cela m’a permis de ne plus y penser de l’année. Je tachais de penser à être le meilleur possible pour mes coéquipiers. Ceci dit, je ne pense pas rester très éloigné des terrains, car mes deux petits garçons montent à poney et puis, pourquoi ne pas continuer à transmettre autour de moi ma passion pour ce sport !!!

Quel conseil pourrais-tu donner aux jeunes horse balleurs ?

Ce que j’aimerais leur dire ? Soyez cavalier avant d’être horse balleur ; prenez soin de vos montures et de vos coéquipiers car sans eux on n’est rien !

Mikel, aimerais tu ajouter un dernier mot ?

Oui oui. J’aimerais remercier mes parents pour la transmission de cette passion, pour tout ce temps passé à mes côtés, pour leurs conseils pour débourrer et dresser ces bolides qui ont fait que j’ai eu la chance d’arriver à ce niveau.

Je remercie mes chevaux pour leurs performances exceptionnelles. Je voudrais aussi remercier la famille Depons, nos amis de famille depuis 40 ans pour l’invention de ce sport ! Sans vous et sans toutes les personnes qui ont gravité autour de ce sport, rien n’aurait été possible…

Je voudrais aussi remercier tous mes coéquipiers et coachs avec qui j’ai eu l’honneur de jouer depuis les années poney et jusqu’en Equipe de France car j’ai appris de chacun d’entre vous !

Et je réserve le petit mot de la fin pour remercier ma compagne et mes enfants qui m’ont permis de continuer de jouer au plus haut niveau malgré les jours d’absence de la maison. Merci aux femmes et aux hommes qui font le horse ball. Merci Hélène.

Les Ecuries du Pato

www.ecuriesdupato.com

https://www.facebook.com/LesEcuriesduPato

Crédit photo : Nicolas Moulin, Reflex Horse ball, Chachou Photographies , Olivia Köhler - Photographies, Lou Daum, Les photos de Lou B, Pascale Vacher, HB Shoot by Lou Daum

Publié dans Ecuries du Pato

Partager cet article

Casse Tête Bordelais- Live Escape Game

Publié le par helene33660

escape room,
escape room,

escape room,

Connaissez-vous le Casse-Tête ou Live Escape Game ?

C’est Maeva notre ainée, qui nous a fait découvrir ce jeu … #escape room

En ce beau dimanche matin, toute la petite famille s’est laissée enfermer dans une pièce de Bordeaux, à double tour s’il vous plait... On avait 60 minutes chrono pour essayer d’en sortir… par le biais d’énigmes à résoudre… Un vrai casse-tête, quoi..

J’avoue qu’il a fallu l’ingéniosité des uns, le don d’observation des autres, la logique de tous pour relever le défi… Un vrai travail d’équipe qui nous a enchantés.

Bref, je vous l’avoue, on s’est beaucoup amusé. Le concept est génial et ça vaut le détour.. même s’il compter une vingtaine d’euros par personne,…

Mais que vous ayez 7 ou 97 ans ; que vous soyez entre amis, collègues, frangins frangines.. laissez-vous emporter par ce moment ludique et insolite !

Il parait que le jeu se développe un peu partout. Ce matin, notre rendez vous était au Casse tête bordelais - 23 Rue de Ruat - 33000 Bordeaux contact@cassetetebordelais.fr.

Ca, c’est pour la pub… Dites que vous venez de la part d’Helene et de son blog… Le gardien des clés vous offrira peut être un indice supplémentaire… lol

Publié dans je m'amuse

Partager cet article

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>