Changement d'écurie

Publié le par helene33660

Chapitre 3 : Changement d’écurie

Paola, cachée dans un box a tout entendu. Elle se sent abandonnée lorsque qu’elle entend la voiture de sa maman disparaître au tournant du chemin. Heureusement Margaux la rejoint, suivie des enfants.

  • Je sais que ce n’est pas facile, dit Margaux, mais ta maman a pensé que c’était le mieux pour toi. Il vaut mieux que tu sois ici quelques temps avec des copains de ton âge, plutôt que dans une pension quelconque. Tu verras, tu t’entendras bien avec Alex, Rémy, Thildou, Paco et les autres cavaliers. Vous ferez du cheval toute la semaine. Je sais que tu es passionnée et que tu montes très bien par ailleurs.

Paola, retenant à grand peine ses larmes :

  • Je ne voulais pas venir. Je voulais rester chez moi, à Danzac … Avec mon poney…. Nougat…. On préparait les Championnats de France …... A cause de vous, tout est fichu….

Emportée par ses émotions, Paola éclate en sanglots.

Les enfants sont abasourdis. Jamais ils n’avaient imaginé de telles circonstances. Un championnat de France se prépare tout au long de l’année. Au fil de la saison chaque cavalier doit accumuler des points et seuls les meilleurs peuvent se présenter aux finales qui se déroulent chaque été à Lamotte Beuvron.

  • C’est vraiment pas de bol ! souffle Paco .

Lui est plutôt fan de basket, mais il comprenait sans souci la détresse de la jeune cavalière.

  • C’est toute mon équipe que je prive de Championnat, tout ça parce que ma mère ne sait jamais ce qu’elle veut ! continue l’adolescente en pleurs.

Stupéfaite par la tournure des évènement, Margaux ne peut s’empêcher d’enserrer Paola dans ses bras. Touchée, la jeune fille se laisse aller contre son épaule. Son chagrin éclate de toute part, tant sa déception est lourde à porter.

  • Cette année, poursuit la jeune cavalière d’une voix enrouée, on était inscrit en Poney A Elite…. Jamais mes copains ne pourront trouver un autre cavalier.

Ces mots très durs résonnent dans le silence de l’écurie. Pas un cheval ne bouge, comme s’ils étaient tous attentifs au chagrin de la nouvelle venue.

Margaux tente de l’apaiser. Sa main caresse les cheveux courts de Paola. Peu à peu les pleurs se calment.

  • On, va voir ce que l’on peut faire dit-elle. En attendant, Ta maman t’a laissé ce téléphone. Tu pourras la joindre dès que tu voudras, dit elle en lui tendant un magnifique i phone nacré.
  • Si tu veux, je te montrerai comment il fonctionne, réagit aussitôt Rémi dont les yeux s’agrandissent d’envie en regardant le téléphone dernier cri
  • Moi, j’aurais préféré qu’elle ne parte pas, répond tristement Paola… . Mais merci quand même continue t- elle en séchant ses larmes.
  • En tout cas, moi je suis contente que tu sois venue à la maison. ajoute Thildou. On va être copines. Viens, je vais te montrer Elégant, mon poney préféré.
  • C’est ça, allez faire le tour des écuries, dit Margaux en souriant. Je vous appellerai pour le goûter.

Les enfants entourent chaleureusement Paola. Tous s’engouffrent dans la sellerie.

  • Tu dois être une excellente cavalière dit Alex qui rêvait de participer à ses championnats. Tu montes qui ?
  • Mon poney s’appelle Nougat. C’est un Shetland de 9 ans. Si tu savais comme il me manque. Quand je suis sur lui, on ne fait qu’un. Quand il franchit un obstacle, j’ai l’impression de voler… Je l’avais en demi-pension. Je ne sais même pas qui va le monter maintenant. Qui lui apportera ses carottes, qui le brossera…. Il va se demander pourquoi je l’ai abandonné ainsi….Ses yeux se remplissent à nouveau de larmes.
  • J’ai une idée, intervient soudainement Rémi. Sais- tu si ton club est connecté ? est ce qu’ils possèdent un site internet ?
  • Je ne sais pas, hoquette Paola, mais il y a un blog sur lequel on peut consulter les horaires des cours et toutes les photos des chevaux…
  • Génial ! s’exclame Rémi qui semble réfléchir à la vitesse 4G. Si tes copines filmaient Nougat, tu pourrais voir les vidéos instantanément sur ton I phone…

Paola fronce les sourcils… je n’y avais pas pensé, dit elle d’une voix intéressée…

  • Et, continue le jeune passionné d’informatique si ton club est équipé d’une web cam, je suis sur qu’on pourrait le voir dans son box… On essayera ce soir, tu veux ?

Paola reste sans voix. Pas un instant elle n’avait imaginé une telle possibilité. Ses joues reprennent quelques couleurs. Les enfants s’arrêtent devant dans le box d’Elégant…

C’est un magnifique poney français de selle. Ses yeux vifs se concentrent sur la nouvelle cavalière puis reviennent vers Thildou qui tend la main pour le caresser :

  • Le jour où Elégant est arrivé aux Ecuries, j’ai su que je ne pourrai plus me passer de lui. Il est si gentil, câlin. Il cherche toujours des bonbons dans ma poche. Il adore qu’on s’occupe de lui. C’est mon poney préféré !
  • C’est comme pour moi réplique Paola ! La première fois où j’ai essayé Nougat, c’était un pur bonheur. Il n’a peur de rien. Il est généreux. Avec lui, je ne saute pas, je vole au dessus des obstacles.
  • Comme j’aurais voulu te voir intervient Alex qui tourne la tête vers la jeune fille.

Mais brusquement, la porte du fond s’ouvre. Fred apparait visiblement furieux :

  • Qu’est ce que c’est que tout ce bruit ? puis regardant Paola :
  • Ah te voilà ! Pourquoi n’es- tu pas encore en tenue ? Les autres, ne restez pas sans rien faire, Diego vous attend dans le petit manège !

Et il repart, aussi précipitamment qu’il était arrivé. Les enfants échangent des regards sidérés.

- N’y prête pas attention reprend Thildou. Il est toujours comme ca. C’est un ours quand il est en plein travail.

- Allons rejoindre Diego, dit Rémy en haussant les épaules. Il a promis de nous mettre au horse ball. J’ai hâte de jouer au ballon.

Retrouver les aventures de Paola, Thildou, Rémy, Alex et Paco, cavaliers aux Ecuries du Pato sur :

www.ecuriesdupato.over-blog.com

https://www.facebook.com/LesEcuriesduPato

Publié dans Ecuries du Pato

Commenter cet article