Une championne au top : Valentine Descamps

Publié le par helene33660

Une championne au top : Valentine Descamps
Une championne au top : Valentine Descamps
Une championne au top : Valentine Descamps
Une championne au top : Valentine Descamps

Championne de France, Championne d’Europe…. Sélectionnée pour la Coupe du Monde… Qui ne connait pas Valentine Descamps ?

Bonjour Valentine… je plaisante.. mais, qui es- tu ?
Bonjour. Je suis Valentine Descamps. J’ai 20ans et je viens de Meurchin. Je suis actuellement en BTS Technico-Commercial au CFA de Lesquin. Parallèlement, je suis en apprentissage chez Cheval services (vente de vans et camions vl/pl pour chevaux).

Comment es tu tombé dans la marmite horse ball ?
J’ai commencé l’équitation l’âge de 4ans. Depuis toujours, je monte au club de Meurchin Equitation avec Margaux Bouchery. Je faisais de l’obstacle et j'ai commencé le Horse-ball vers 5 ans.
En 2006, j’ai participé à mon premier Championnat de France poussins. Peu à peu, le coté collectif et l’esprit d’équipe, spécifiques au horse ball, m’ont donné l’envie de me consacrer uniquement à cette discipline.
Ensuite je n’ai pas loupé une seule occasion de recommencer : benjamins, minimes, cadets... sous l’œil attentif de trois coaches qui m’ont tous beaucoup apporté et poussée vers le haut. – «Jérôme Sandoz, Dominique Bouchery et maintenant Michael Bradefer , je vous remercie tous de m’avoir autant appris !

Quid de cette jument que tu montes ?
Ma jument s’appelle Unoria. C’est une pur sang de 8ans. J’en suis la propriétaire depuis 2012. Ses qualités sont aussi ses défauts : elle est maniable, réactive et possède beaucoup, beaucoup de caractère ahah, ce qui peut parfois être compliqué.
Tout le monde ne peut pas l’approcher, au box notamment. Et elle n’aime pas beaucoup les garçons… Mais une fois montée, ça va mieux ! Si elle n’était pas comme ça, elle ne me donnerait pas autant sur le terrain. Elle a tout le temps envie d’y aller. C’est ce que j’aime chez elle !

Comment travaillez-vous toutes les deux ?
Unoria est travaillée tous les jours sur le plat, afin de la garder en bonne condition physique tout au long de la saison de horse-ball. Quant à moi, j’essaie de faire une séance de technique individuelle dès que cela est possible. Ensuite, avec mes coéquipières, nous essayons de nous retrouver chaque semaine pour s’entrainer et répéter les schémas de jeu afin d’obtenir des automatismes.

Quel est ton plus beau souvenir à cheval ?
Mon plus beau souvenir à cheval... Je n’en ai pas un en particulier mais pleins car toutes les compétitions auxquelles j’ai participé me laissent des souvenirs qui ne me quitteront jamais.
Si je devais en citer un, ça pourrait être ma participation aux Jeux Equestres Mondiaux en 2014. Ce fut une expérience inoubliable, grâce à un public énorme et une ambiance de dingue ! J’espère pouvoir revivre des moments comme celui-ci encore et encore !

Le Championnat PEF vient de se terminer. Qu’en as-tu pensé ?
Ce championnat PEF 2016 laisse à l’équipe un goût un peu amer, car nous cédons la plus haute marche conservée depuis 2012 aux roses Horse-Ball Coup d'Envoi d’Agon Coutainville. Malgré tout, j’ai pris encore énormément de plaisir cette année à jouer car le championnat était très intéressant. On a dû se méfier de chaque équipe et chaque match était important pour le résultat final.

Valentine, comment arrives-tu à lier l’équitation de haut niveau et les études ?
Allier l’équitation, la vie personnelle et la vie professionnelle est devenue un mode de vie car je vis à ce rythme depuis mon plus jeune âge. Etre en apprentissage me permet de découvrir les avantages et inconvénients du monde professionnel et quelque part, 'ai eu de la chance de trouver une entreprise qui accepte de me laisser mes week-ends de compétition, sinon ce n'était pas possible. Ensuite, cela demande de l'organisation mais avec l'aide de mon entourage, tout est plus simple que cela n'y parait !😏

As-tu un « modèle », une personne qui t’inspire ? un/une joueuse de référence ?
Il y a de nombreux joueurs qui m’impressionnent quand je les regarde jouer, comme Mikel le Gall et Romain Depons qui sont des joueurs de qualité, mais avant tout de vrais cavaliers. J’aime regarder leurs manières de gérer le ballon et leurs chevaux comme personne ne sait le faire !

Tu viens d’être sélectionnée en Equipe de France. T’en doutais-tu ?
Dire que je m’en doutais serait prétentieux étant donné que la liste des joueuses pouvant prétendre à l’Equipe de France Féminine est très longue ! J’avais simplement l’espoir d’être sélectionnée à nouveau pour pouvoir revivre des instants formidables avec cette Equipe de France ! Une fois la sélection annoncée, j’étais simplement heureuse à l’idée de porter une nouvelle fois les couleurs de la France pour la Coupe du Monde à Ponte de Lima ! D’ailleurs, j’ai hâte d’y être ! Je pense que l’on va vivre des moments magiques tant sur le terrain qu’en dehors.

Valentine, qu’est ce qui te fait vibrer dans le horse ball ?
L’esprit d’équipe, le collectif, le contact, les amis, les soirées … en réalité j’aime tout dans le horse-ball ! Ce sport apporte énormément humainement parlant. On apprend à penser aux autres avant de penser à soit-même. J’aimerais que ce sport se développe davantage car il en vaut la peine ! et merci à vous de tenter de le médiatiser !

Tu aimerais rajouter quelque chose ?
J’aimerais juste remercier mon coach Mike pour cette saison et tout ce qu’il m’apporte ! Je remercie aussi Dom (Dominique Bouchery) car il est à la base de tous ces résultats. Il m’a toujours donné les moyens d’y arriver ! Sans oublier mes coéquipières Charlotte Costers , Valerie Antheunis , Valentine Desormeaux, Alexia Becchi, Margaux Bouchery et Sarah Tollot !

Merci pour ton accueil Valentine. Bon tournoi au CHAMBLY WORLD TOUR 2016 et bonne préparation pour votre coupe du monde.
Hélène

Les Ecuries du Pato
www.ecuriesdupato.com
https://www.facebook.com/LesEcuriesduPato
Crédit photo : Anne-Lise Descamps, Olivier Leschiera, Lou BaësFlorentine Renquet

Publié dans Ecuries du Pato

Commenter cet article