Bye Bye, Monsieur Léonard COHEN

Publié le par helene33660

Leonard Cohen

Leonard Cohen

#leonardcohen

Bonjour

Ceux et celles qui me connaissent savent que Leonard COHEN était un bout de moi…

Je ne peux pas expliquer comment à 15 ans, je suis tombée amoureuse de ce chanteur,  ou de la voix de ce chanteur…  Mon premier texte , étudié en cours d’Anglais , était  « Please Don’t pass me by » … A la surprise de tous mes camarades de classe et du prof, ( #Régis Moris)  j’en avais appris les 2/3 par cœur.. Je pourrais encore le réciter aujourd’hui… « I was walking in New York City and I brushed up against the man in front of me. I felt a cardboard placard on his back. And when we passed a streetlight, I could read it, it said "Please don't pass me by - I am blind, but you cansee - I've been blinded totally - Please don't pass me by. …»

 

A 18 ans, je me ruais à mon premier concert. C’était à Lille.  En 2008, je le retrouvais à l’Olympia… J’étais tombée par hasard sur une pub de ce concert… Poussée d’adrénaline… J’aurais revendu ma chemise pour y aller…. Phil m’a accompagnée…. C’était super… Il était juste en face de moi, (Léonard, pas Phil)… je passais les 2 heures sous « hypnose »… et les gens autour de moi en faisaient de même….    C’est fou le nombre de spectateurs qui fredonnaient en même temps que moi…. J’avais bien d’avoir revendu ma chemise….

Je ne peux pas expliquer pourquoi les chansons de Léonard Cohen ont accompagné toute ma vie… que je sois triste ou joyeuse, il y avait toujours une chanson de lui pas loin, dans ma tête, à la radio.. A chaque fois, c’était comme un signe, un signe du destin….  Ne me demandez pas pourquoi, je ne le sais pas… c’était juste ainsi.

Mon chanteur préféré a rejoint une autre rive…. Mais il nous a laissé des milliers de chansons, des musiques plus fortes les unes que les autres…

 

Bonne route Monsieur Cohen…. Vous allez quand même me manquer….

helene

 

ps : sur la video, écoutez le violon, et le contre chant.. c'est tout simplement magique..

www.petitechronique.com

 

Publié dans coup de coeur

Commenter cet article

Helene 28/11/2016 07:07

Comment as tu pu me perdre ???? Mais je me disais que tu me lisais mais que tu restais silencieux. Ah ces disques durs. Rien de fiable. Lol

Didier 24/11/2016 00:39

Hello, Hélène ! J'ai bien pensé à toi le jour de la mort de Leonard Cohen... J'ai encore en mémoire le récit que tu avais fait du concert à Bordeaux, et de ta très forte émotion, alors je comprends ta tristesse... Gratteur de guitare très tôt, j'ai bien sûr chanté quelques chansons de lui, il y a... un siècle ! J'ai été affecté moi aussi par son départ. Je suis cependant très content de t'avoir "retrouvée" ! Bises !