lettre de motivation pour une longue traversée sur le Belem

Publié le par helene33660

belem Jean-Pierre Petit

belem Jean-Pierre Petit

C'était en 2008. on venait d'apprendre que 45 stagiaires allaient embarquer sur le Belem pour la traversée historique.... Il fallait ecrire une lettre de motivation pour espérer être sélectionnés, d'autant que les stagiaires venaient du monde entier..

 

Monsieur le Directeur des stages,

 

Mon mari et moi venons  de prendre connaissance des  dates de navigation du BELEM, pour cet été 2008.

C’est en toute hâte que nous vous écrivons, tant nous craignons qu’il ne soit trop tard.

 

Ainsi donc, notre rêve de traverser l’Atlantique  à la voile, est à portée de main.

C’est un très vieux rêve, datant du temps où tous deux , jeunes  coéquipiers et étudiants, naviguions sur  des  voiliers de 8  à 15  mètres, durant nos vacances.

 

Nous nous embarquions pour de longues traversées  grâce à la « bourse des équipiers » de France Inter C’est ainsi que nous avons participé à quelques croisières vers la Tunisie, autour de la Corse,  à des régates vers l’Angleterre, toujours dans  la bonne humeur même si la mer   se démontait  parfois, et  que le vent ne nous laissait aucun répit.

 

C’est d’ailleurs après un mois de navigation plutôt difficile  que nous avions pris l’engagement de nous unir…. En effet, subir les sautes d’humeur d’un capitaine,  dans un espace aussi  limité  qu’un bateau, sans se trouver déstabilisés, nous avait  rassurés quant à l’avenir, et à notre adaptation aux situations délicates et nouvelles. ( Ce qui s’est révélé parfaitement exact au cours de nos 20 ans de vie commune).

 

Notre expérience s’est également renforcée au cours  d’un  voyage de 3 semaines sur le Taporo, un  cargo qui naviguait pour les Iles marquises. Nous longions sur des bannettes à même le sol, entre deux ponts et la pseudo douche des 45 passagers ne nous a jamais rebutés.

 

Puis, les enfants  sont arrivés,  et nous n’avons plus navigué, jusqu’ à ce  jour de 2004  où  nous avons eu la chance exceptionnelle de participer à un stage  sur le BELEM entre La Rochelle et Bordeaux.

Un petit week end de rêve, de bonne humeur qui n’avait  fait que réveiller et réactiver  plus encore notre désir d’effectuer le « grand périple ».

 

Voilà pourquoi aujourd’hui, vous recevez  notre candidature.  J’espère de tout cœur qu’il reste quelques places non pourvues, et que  notre projet de vivre cette traversée avec vous sera accepté.

 

 

Dans  cette attente, je vous prie de croire, Monsieur le Directeur des stages en

l’ expression  de nos sentiments les meilleurs.

 

 

Retrouvez le recit de notre traversée de l'Atlantique  en cliquant sur le lien : BELEM 

 

#lettredemotivation, #Belem, #navigation, #Gaspelisbonne, #traverséel'atlantique, #rêved'enfant, #petitechroniqued’helene,

www.petitechronique.com

 

 

Publié dans lettres de motivation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article