Magellan et le Nouveau Monde

Publié le par helene33660@aol.com

Magellan et le nouveau monde

Journal de bord de Nicolas, marin à bord du Victoria.

( Devoir d’Histoire - 5ème-  Thème imposé : La réalisation d’un carnet de voyage sur le nouveau monde, avec le navigateur Fernand de Magellan)

Figure dans le dossier, des récits, citations, dessins ou croquis.

Les dates, noms de lieux sont véridiques. tout comme les évènements importants du périple.

Des émotions ont été ajoutées pour rendre le recit vraisemblabe.

Une bonne aide pour votre propre dossier. Attention au plagiat;

voici quelques extraits de ce dossiers de 5 pages...

C’est incroyable : Je fais partie des 18 hommes revenus en Espagne après un tour du monde de 1080 jours. ...

Le 10 aout 1519, Fernand de Magellan  et  237 marins  répartis sur 5 bateaux (qu’on appelle aussi des caraques)  quittent l’Espagne pour essayer d’ouvrir la route  maritime qui leur permettra de rejoindre l’archipel des Moluques  en passant par l’Amérique du Sud. Nous avons emmené 2 ans de vivres.

 

      Notre flotte  quitte le port de Séville en direction de l’Amérique du Sud. Les 4 autres caraques sont Le SAN ANTONIO, LA CONCEPCION, LE SANTIAGO ET LA VICTORIA. Les marins du bord sont Espagnols, Portugais, Italiens, Grecs ou Français…                                                                                                                 Le 13 décembre 1519, nous jetons l’ancre  pour 14 jours dans la baie de Santa Lucia. (Brésil). Il fait de plus en plus froid.

 

 En mars 1520, le capitaine Magellan décide d’hiberner en Patagonie, dans l’estuaire de San Julian. Nos conditions de vie sont  très dures.  Un mois plus tard, il y a une mutinerie (la « mutinerie de Pâques »). . Mendoza est tué, Quesada est exécuté. Juan de Cartagena est abandonné avec une épée et un peu de pain sur les rives de la Patagonie.

 En mai 1520, le Santiago fait naufrage. C’est atroce. L’hiver est long et froid.

 

 

En octobre1520, on navigue vers le passage pour l’ouest. (Cap Virgenes). C’est le début du « Détroit de Magellan ».

 

Le 27 novembre, on  trouve enfin le passage vers l’Océan Pacifique. Mais la navigation reste difficile. On  met  plus de 3 mois pour arriver à l’Archipel des Mariannes.

L’eau est infecte, les biscuits de mer sont plein de vers, et sentent l’urine des rats. C’est invivable. 19 d’entre nous meurent du scorbut.

Le 27 avril 1521, notre bateau  arrive sur l’ile de Cebu.  Magellan le capitaine veut convertir les habitants. Un des seigneurs  rassemble 1000 guerriers. Magellan est tué comme  6 autres hommes  Les commandants décident de bruler La Concepcion. Enriqué organise un traquenard. 27  autres marins sont tués.

Nous remplissons les bateaux d’épices et en décembre on reprend la route du retour vers l’Espagne. Notre navire, La Victoria continue en traversant l’Océan Indien.

Le 18 mai 1522, nous  franchissons  le Cap de Bonne-Espérance,

On continue coute que coute notre remontée de l’Océan Atlantique.  Je fais partie des 18 derniers hommes  vivants. Notre voyage a duré 1080 jours et nous avons   parcouru 86 000 km.

 Parole de marin : « Plus jamais je ne recommencerai : c’était bien trop dur. »

Signé Nicolas, le marin circumnavigateur.

  Voici la carte de notre tour du monde.

 Les principales étapes de ce voyage

Liste des navires au départ de l’expédition

 Pour   obtenir la totalité de ce dossier,  je vous invite  à verser  la modique somme de 2 €  sur mon Compte pay’pal.     ( c'est en échange de mon travail.)

Puis, par retour de mail, je  m’engage à vous envoyer la fiche complète de ce dossier.  

Je joins les liens :

https://paypal.me/pools/c/884L4qGBJy

compte Helene benoit       -   Cagnotte fiche de lecture

 

en résumé : 

1) vous m'ecrivez en mail :   helene33660@aol.com

2) vous versez votre participation dans la cagnotte, 

3 ) Je vous renvoie le document que vous me demandez.

c'est plutot simple, non ?

 

Dans tous les cas, n'hesitez pas à me contacter.

Merci à vous

Helene

Publié dans Fiches de lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article