Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Etude du son ou comme la toux

Publié le par Hélène pour Lire en Caravane

Cet article est reposté depuis Lire en Caravane.

Partager cet article

Repost 1

Charles Eliott Lacombe en Equipe de France - Horse Ball

Publié le par helene33660

Charles Eliott Lacombe en Equipe de France - Horse Ball
Charles Eliott Lacombe en Equipe de France - Horse Ball
Charles Eliott Lacombe en Equipe de France - Horse Ball
Charles Eliott Lacombe en Equipe de France - Horse Ball

Championnat d'Europe 2017 :Rencontre avec Charles Eliott Lacombe

Bonjour Charles Eliott, tous les horse balleurs ont appris ta sélection en Equipe de France, alors que tu ne jouais pas en Pro-Elite. Merci à toi de nous permettre de faire plus ample connaissance avec toi, Champion de France 2017 PRO, avec Loire sur Rhône.
Bonjour Hélène, Je m'appelle Charles-Eliott. J'ai 25 ans et je joue à Loire sur Rhône. Je suis en Master de ressources humaines en alternance.

2Quel est ton parcours équestre ?
J'ai commencé l'équitation à 5 ans et le horseball en poussin à Decines avec Audrey Sagnimorte. J'y ai joué jusqu'en minimes 1ere année où j'ai arrêté pour ne faire plus que de l'équitation "classique". J'ai repris le horseball à 17 ans, toujours à Decines. On jouait en amateurs. C’est à 18 ans que j’ai rejoint Loire sur Rhône Horseball - PRO ÉLITE et son coach Olivier Segear.

Qui est ton cheval ? Comment l’as-tu rencontré ?
Mon cheval s'appelle Aligator Song. C'est un pur sang de 9 ans. C'est Eve l'avait repéré aux courses. Il était monté par un coéquipier. Je l’ai récupéré lorsque celui-ci s’est arrêté. Aujourd’hui, c'est un cheval très bien dressé, très réactif et surtout très stable. En fait, c'est le cheval qui me correspond.

Comment travaillez-vous ?
Je monte Aligator monte 6 à 7 fois par semaine. Il va au marcheur tous les jours. S’ajoutent à son programme du dressage, un entraînement individuel et un second collectif.
Je monte tous les jours à cheval. Je participe à tous les entrainements y compris celui des féminines de Loire.

Quel est ton plus beau souvenir à cheval ?
Mon plus beau souvenir est l’ ensemble de cette saison avec Loire sur Rhône, avec notre titre de Champions de France Pro et notre invincibilité. Le championnat 2017 s’est révélé génial d'un point de vue collectif. On ne pouvait rien imaginer de mieux. J’avoue que du point de vue individuel c'était génial aussi.

Comment arrives tu à lier l’ équitation de haut niveau et le métier ? les études ?
Lier équitation et vie professionnelle est facile puisque je vis sur le Centre Equestre Vieux Moulin Loire/rhone et que je vis avec Eve.

Qu’as-tu ressenti apprenant ta sélection en équipe de France ? Est-ce que t’en doutais ?
L'annonce de la sélection était une surprise. Jouant en pro je ne pensais absolument pas à l’Equipe de France. Je ne sais pas si ma sélection , la première , est un message d'espoir pour les joueurs de toutes les catégories, mais cela montre aussi Raphael et Luc Lgr regardent les autres catégories. Je les remercie d’avoir misé sur moi.

As-tu fait des sacrifices pour en arriver là ?
En terme de sacrifice je ne pense pas avoir dû en faire beaucoup. Ce sont surtout mes parents, ma maman Marie-Christine Obino qui ont dû en faire (rires). Après, c’ est sûr que cela représente énormément de travail et de temps passé à cheval sans avoir la possibilité de faire autre chose.
Puisque tu me le demandes, Hélène, aux plus jeunes, je pourrais dire qu’il faut travailler énormément en horseball mais surtout en dressage. « Mieux vous monterez, mieux vous exploiterez les qualités de vos chevaux. » Un autre aspect important est d'être à l'écoute des conseils et de regarder les matches avec attention. Il ne faut pas essayer pas de devenir quelqu'un d'autre sur un terrain, mais il rester soi-même et travailler sur nos défauts.

Comment envisages – tu ton championnat d’Europe ?
Pour les Championnats d'Europe de Saint Lô, je souhaite que nous soyons champions. Après, j'espère pouvoir apporter le plus possible au collectif en étant performant en touche et en défense. Je pense que ce sera une belle compétition avec beaucoup de niveau.

Y a-t-il des joueurs qui t’inspirent ?
Je regarde au maximum les matches des circuits fermés et les couples qui jouent. En terme de joueurs qui m'ont inspiré il y en a plusieurs. La première est Eve Ségear pour sa combativité sur un terrain, le fait qu’elle soit forte dans tous les secteurs du jeu et qu'elle soit performante avec plusieurs chevaux. En plus, je suis particulièrement content de l'avoir dans mon équipe en mixte parce que je n'aimerais pas l'avoir contre moi ! (Rires).
Le deuxième joueur est Jérôme Hadjout. Il montait Perfect World qui est sûrement le cheval qui a pu m’impressionner le plus pour ses qualités en touche et en défense. J'aime beaucoup sa combativité et sa vision du jeu. C'est pour moi l’ un des joueurs les plus complets du circuit.

A propos, peux- tu nous donner des nouvelles d’Eve ?
Eve va bien. Sa grossesse la rend parfois un peu malade mais ça va. Elle monte beaucoup moins à cheval. Elle a été très heureuse et très fière que je sois sélectionnée en EDF.

Qu’aimerais tu ajouter ?
Je veux remercier Eve, Olivier et Valérie Joannides Segear qui m’ont permis d'atteindre ce niveau et qui me prêtent Aligator entre autres. Je remercie mes coéquipiers qui me supportent depuis des années ! Merci aussi à mes parents et à Raph Dubois et Luc Laguerre qui m’ont accordé leur confiance en me sélectionnant. Enfin, je remercie Lou Daum pour toutes les belles photos qu'elle fait !

A mon tour de te remercier, Charles Eliott pour ta sympathie. Bon Championnat d’Europe avec Antoine Cocoynacq , Benjamin Depons, Romain Depons, Clément Maby, Ellington Barnes, Tom Dupau, et Ladislas Crausaz .

Helene Benoit

#horse ball, #Charles Eliott Lacombe, #Horse ball, #Saint Lo, # # #pato, #ecuriesdupato, FIHB - Fédération Internationale de Horseball; FIHB WHR European Championships 2017

Les Ecuries du Pato
www.ecuriesdupato.com
https://www.facebook.com/LesEcuriesduPato
Crédit photo Lou Daum, Olivier Leschiera

Publié dans Ecuries du Pato

Partager cet article

Repost 0

La renverse de Olivier ADAM (J'AI LU)

Publié le

Cet article est reposté depuis verolitaulit.over-blog.com.

Partager cet article

Repost 1

Avant que les ombres s'effacent de Louis Philippe Dalembert (sabine wespieser)

Publié le

Cet article est reposté depuis verolitaulit.over-blog.com.

Partager cet article

Repost 1

Une Tombola pour aider Lire en caravane

Publié le par Hélène pour Lire en Caravane

Cet article est reposté depuis Lire en Caravane.

Partager cet article

Repost 1

A chacun son château de sable

Publié le par Hélène

Cet article est reposté depuis appartementhendaye64.over-blog.com.

Partager cet article

Repost 1

trucs et astuces

Publié le par Hélène

Cet article est reposté depuis appartementhendaye64.over-blog.com.

Partager cet article

Repost 1

L'été et des projets de Lire en caravane

Publié le par helene33660

L'été et ses projets ...

Publié le par Hélène pour Lire en Caravane

L'été et  ses projets ...

Mes élèves  ont tous repris la route.  Ils reviendront en septembre prochain.

Pitos  m'a téléphoné. Tout le monde va bien. Pour le moment, il est sur Bayonne avec la Famille. A L'automne on finira d'étudier les derniers sons qui le rendront autonomes.

Les yeux d'Emelia  ont été opérés. Ca devrait lui permettre  de reprendre le chemin de la lecture.

Pikani aura t- il le courage de passer son test de lecture ? j'espère que oui...

J'espère que le jeune Shine ouvrira un peu son classeur de lecture... mais bon, le manège de son papa lui demande beaucoup de temps, et c'est bien plus passionnant... je le comprends. lol

 

A la rentrée,  Emélia, Cerise et Dora viendront elles apprendre à lire.. ? Elles m'en ont fait la demande..  à suivre donc....

J'espère aussi mettre en place un atelier numérique ..  le projet est en cours d'élaboration avec la collaboration de la clefs de Champs de Tauriac et de l'EPN de Bourg sur Gironde... Je vous tiendrai au courant. promis...

Bref, il n'y a plus d'apprenants, mais l'association continue de bosser pour la communauté des Gens du Voyage.

 

Bon été à tous

Publié dans Lire en caravane

Partager cet article

Repost 0

C'est qui celle là - pour Lire en Caravane

Publié le par helene33660

C'est qui celle là - pour Lire en Caravane

C’est qui celle-là ?

C’est à peu près ce que j’ai entendu dernièrement.
Alors, je vous propose de découvrir quelques-unes des mes expériences professionnelles….

• 1980-1983 : Ecole Normale d’Arras – 3 années de pédagogie sur le « comment apprendre aux élèves?". Excellente formation qui n’existe plus au demeurant.
• 1983-2011 Instit, Maitresse d’école ou Professeure des Ecoles selon le vocabulaire de l’époque.
• 1981 – 1985 : obtention du BAFA ; animatrice puis sous directrice en centres de vacances
• 1985-1987 : Répétitrice CNED auprès de jeunes adultes déficients intellectuels.
• 1987-1988 : Instit en Polynésie Française. A Taravao, les plus jeunes tahitiens ne parlent pas le Français et je ne parle pas le tahitien…. A Teahuopo je prends la classe des non- lecteurs.Ils ont entre 9 et 12 ans.
• 1988 -1990 : retour en métropole : je suis nommée instit de CP à Trappes, zone ZEP++ : l'école est école entourée de tours. 12 nationalités différentes dans la classe.
• 1990 : Admission sur la liste d’aptitude au poste de directrice d’école
• 1991-1998 : Arrivée en Gironde. Nommée responsable du RASED Montagne Lussac. J’y reste 7 ans comme maitre E.
• 1998 : Je suis appelée par l’Académie de Bordeaux pour prendre la classe de perfectionnement (CLIS) de Castillon la Bataille.
• 2000 : Je suis nommé à l'école Carrée de Libourne. Je découvre les enfants du voyage...
• 2001-2011 : Déménagement dans le cubzaguais. Je suis nommée sur Peujard puis Saint Laurent d’Arce
• 2013 : Je deviens Déléguee Départementale de l’Education Nationale (DDEN)
• 2014 : Les gens du voyage me demandent de les aider dans leur lutte contre l’illettrisme...
- 2017 :Challenge relevé avec bonheur d'autant que les premiers apprenants sont maintenant lecteurs..

Aux yeux de certains, ça manquera toujours de formation, mais bon , y a pire comme cursus, non ? et puis, on peut aussi demander à Tonio, Pitos , Dany ou Johnny ce qu'il en pense.......
Pour Lire en Caravane, Helene

Publié dans Lire en caravane

Partager cet article

Repost 0