Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Loan Bas, en Equipe de France

Publié le par helene33660

Loan Bas, en Equipe de France
Loan Bas, en Equipe de France
Loan Bas, en Equipe de France
Loan Bas, en Equipe de France
Loan Bas, en Equipe de France
Loan Bas, en Equipe de France
Loan Bas, en Equipe de France

Retrouvons aujourd’hui l’interview de Loan, sélectionné en EDF – 16 ans.

 

Salut c'est Loan Bas de l'équipe de France de Horse ball

 

Tout d'abord pour ma sélection en équipe de France, je l'ai apprise en même temps que les autres, juste après le podium Cadet Elite.

Au début du championnat 2018, je savais que pour avoir une chance d'être pris en équipe de France, il fallait à tout pris que notre équipe "Rhône Alpes" finisse sur le podium. Alors mes coéquipiers et moi avons tout donné !

A l'annonce des sélectionnés, Raphaël Dubois prononçait d'abord le nom du poney avant celui du joueur. Du coup lorsqu'il a dit "Scoubidou", j'ai hésité de peur qu'il y ait un autre cavalier avec un poney possédant le même nom que le mien.

 

Mon équipe Rhone-alpes est une sélection des meilleurs joueurs de la région Rhône-Alpes Auvergne. Du coup nous avions 2 coachs :  Olivier Segear et Lyonel Bas, mon père. En dehors de cette sélection, j'ai également joué en Amateur Élite aux couleurs de Ouest Lyon où j'étais coaché par Raphaël Delemotte. En fait, depuis deux ans, mes parents m'ont donné les moyens de me perfectionner au maximum pour essayer d'intégrer l’Equipe de France. Être coaché par des coach différents et faire beaucoup de matchs m'ont permis d'acquérir plus d'expériences.

Ensuite, j'ai aussi eu la chance de participer au stage de sélection à Lamotte-Beuvron avec certains de mes coéquipiers de Rhône Alpes. Je dirais que ce stage m'a permis de me perfectionner, de détecter mes points faibles et de les travailler mais aussi de rencontrer des joueurs venus d’ailleurs.

 

L’équitation, on peut dire que je suis "né dedans" car mon père gère avec mon grand père le centre équestre de la Dame Blanche à CHAPONOST. Mon père possède aussi un élevage de poneys : le Haras du Garon.  Moi, Je monte depuis l’âge de 6 ans.

En dehors du Horse ball, je fais du CSO. Je sors en compétition depuis 4 ans (niveau ASP2) et en cycle classique jeunes poneys avec les poneys de l’élevage de mon père.

Pour arriver à ces niveaux, je pratique 10 à 12h d'équitation par semaine toutes disciplines confondues. J’avoue que cette année, mon emploi du temps était très chargé. Dès que je rentrais du lycée (souvent après 18h), je montais et faisais mes devoirs après. En septembre prochain, je serai en classe de première.

 

Mon poney de HB s'appelle donc Scoubidou. Je le loue depuis deux ans. Pour moi, c'est un champion ! Il est très réactif, attachant mais reste sur l'œil. Il a déjà fait une sélection en équipe de France avec Tristan Daissemin. Comme Scoubidou démarre bien et connaît son job, j'ai plutôt joué sur les postes bas (stoppeur). Je joue plutôt à l'instinct sans me poser de question. Ce qui fait que je suis très spontané en match et que parfois je ne prends pas les bonnes décisions.

 

Pour tous les joueurs comme moi, qui rêvent un jour d'être sélectionnés en équipe de France, j'aimerais leur dire : "Il faut travailler dur, jouer son jeu, se faire plaisir et persévérer sans jamais rien lâcher. Mais, il faut avant tout jouer pour son équipe et ne pas se prendre la tête sur cette sélection.  Mon joueur préféré est Tom Dupau car il se bat jusqu'au bout, se déchire pour son équipe pour décrocher la victoire !

 

Suite à l’annonce de Raphael Dubois, j'ai été très surpris de tout le soutien et des félicitations que j'ai reçus de mon entourage, de mon club, de mes amis mais également des personnes liées au monde du horse ball.

 

Je remercie surtout mes parents qui m'ont permis de vivre tout cela ! et je terminerai en disant combien j'ai hâte de porter les couleurs de la France aux Championnats d'Europe à Bishop Burton - GB.

 

Bon Championnat à toi Loan.

 

Je vous rappelle que L'équipe de France https://www.facebook.com/images/emoji.php/v9/fd/1.5/16/1f1eb_1f1f7.png🇫🇷 Cadets de horse-ball https://www.facebook.com/images/emoji.php/v9/f5a/1.5/16/1f40e.png🐎 sera au centre équestre de Meurchin Equitation les 3 et 4 août pour son stage de préparation au Championnat d'Europe qui se déroulera à Bishop Burton https://www.facebook.com/images/emoji.php/v9/f11/1.5/16/1f3f4_e0067_e0062_e0065_e006e_e0067_e007f.png🏴 du 07 au 11 août 2018 (https://www.bishopburtonponyeuros2018.co.uk/)

 

Les Ecuries du Pato

www.ecuriesdupato.com

https://www.facebook.com/LesEcuriesduPato

Crédit photo :  olivia Kohler, Romane Janoir –tarello, virginie Bas, Reflex horse ball,

#horseball #hb #france #europe #european #championship #horseballteam #cheval #horse #equestre #equestrian#Bishop Burton, #ladameblanche, #chaponost, #Horse-ball, # FIHB, #Tomdupau, #raphaeldubois, #oliviersegear, #Meurchinequitation, #tristandaissemain, #harasdugaron, #raphaeldelemotte,#lyonelbas, @loanbas,

Partager cet article

Repost0

Bonjour Charlotte. Félicitations pour ta...

Publié le par helene33660

Publié dans mes interviews

Partager cet article

Repost0

La nouvelle maison de Loise, la jument de Marie...

Publié le par helene33660

Partager cet article

Repost0

Déjà 2 ans que je rencontrais Paula Guiñazú......

Publié le par helene33660

Partager cet article

Repost0

Un tres bel article.. Bravo Bordeaux Blanzac...

Publié le par helene33660

Partager cet article

Repost0

Gabriel Siméon, horse- ball

Publié le par helene33660

Gabriel Siméon, horse- ball
Gabriel Siméon, horse- ball
Gabriel Siméon, horse- ball
Gabriel Siméon, horse- ball
Gabriel Siméon, horse- ball
Gabriel Siméon, horse- ball
Gabriel Siméon, horse- ball
Gabriel Siméon, horse- ball

Faisons connaissance avec les jeunes horse balleurs, sélectionnés en Equipe de France 2018...

 

Bonjour Gabriel… Pour la première fois, tu fais partie de l’Equipe de France de Horse ball. Qu’as-tu ressenti en apprenant ta sélection par Raphael Dubois ?

J’ai appris la nouvelle sur le bord du podium alors que j’étais avec toute notre équipe de Brandeau. Bien sûr, j’espérais être appelé au vu de nos résultats et de mon championnat de France, mais après on ne peut jamais savoir,  donc j’ai été assez surpris et je ne saurais décrire la sensation que j’ai ressentie à l’appel du nom de mon cheval.

Cela a été un moment très émouvant et j’ai ressenti une immense joie notamment quand tous mes amis et les membres de ma famille sont venus me féliciter.

Mon entourage me suit au quotidien et tous ont été très fiers et contents pour moi car ils savaient que c’était un de mes objectifs de décrocher cette sélection. Vous savez, je ne viens pas d’une famille de horse balleurs, ma famille n’est même pas dans l’univers du cheval alors c’est énorme pour nous.

 

Est-ce que tu avais fait des stages de pré -sélection ?

J’avais effectué un stage il y a 2 ans qui m’avait montré les efforts et les sacrifices à faire pour réussir à décrocher cette sélection.

 

Quel est ton parcours équestre ?

J’ai commencé l’équitation à l’âge de 6 ans et à 7 ans je découvrais le horse-ball avec les Ecuries de Brandeau où je pratique encore et toujours.  En fait, j’ai découvert l’univers du horse ball grâce à mon ami Arnaud que je remercie aujourd’hui.

A Brandeau, les années shetland ont été très prolifiques car mes coéquipiers et moi-même avons gagné les poussins élite deux années de suite. Cela reste mes meilleures années. On était déjà coachés par Christophe Desormeaux. Je lui dois absolument tout car c’est lui qui m’a tout appris. C’est lui qui m’a poussé dans les moments difficiles à donner le meilleur de moi-même.

 

Comment es-tu arrivé à ce niveau ?

J’y suis arrivé grâce à ma volonté. Même dans les moments difficiles, je n’ai pas abandonné et j’ai continué de travailler. Je pense que c’est grâce à tous ces efforts que j’ai pu atteindre le niveau que j’ai aujourd’hui.  Mais je ne vous cache pas que parfois ca a été dur. Parfois, on croit qu’on ne va pas y arriver et il y a des remises en question… Mais dans mon cas, cette remise en question a été déterminante, car  c’est elle qui m’a aidé à avancer.

 

Quel age as-tu ? En quelle classe es–tu ?

J’aurai 16 ans dans quelques jours. Je suis élève au Lycée Gustave Eiffel à Bordeaux. Je passerai en septembre prochain en première S. Etant donné que je pratique le horse ball depuis 9 ans, je n’ai aucun mal à gérer les études et mon sport. Je m’organise plutôt facilement.

 

Qui montes- tu cette saison?

Mon poney s’appelle Val d’Atur. Cela fait maintenant près d’un an qu’on travaille ensemble. J’adore ce poney car il est rapide, maniable, grand et dur au contact. Pour moi, c’est vraiment le poney type pour  tout horse-balleur qui veut  jouer au plus haut niveau.

 

A quel poste joues-tu ? 

Je joue à peu près à tous les postes. J’affectionne plus particulièrement le premier rang en touche car c’est un endroit où il faut être dans le combat mais avoir également de la malice pour piéger son adversaire.

Je pense que ma principale force concerne la vision que j’ai du jeu et les passes. C’est vraiment quelque chose que je recherche.  Et puis, j’aime faire briller mes coéquipiers.

Mon principal défaut pourrait être le timing en défense :  parfois je suis un peu en retard et alors mon équipe peut se retrouver en difficulté par ma faute.

 

Que retiens-tu de ton championnat de France 2018 ? 

Je me suis préparé en équipe. Notre objectif était, comme toujours, d’atteindre la plus haute marche du podium.  Et nous avons fini seconds de la Cadets Elite. Je ne me préoccupais pas vraiment de l’Equipe de France. Ce que je voulais surtout c’était d’arriver à une vraie cohésion avec mon poney et d’avoir un vrai collectif avec l’équipe. Je peux dire que la mission est réussie.

Au final, ce championnat de France 2018 fait et fera partie de mes meilleurs championnats de France d’autant qu’il y a eu la sélection au bout,  mais il y a eu aussi ces derniers matchs à poney où j’ai vraiment pris du plaisir avec mon équipe. Tout cela va me manquer.

 

As-tu un horse balleur préféré ?

Mon horse balleur préféré est Romain Depons. Pour moi, il a une vision du jeu et il fait des passes tellement incroyables. A mes yeux, c’est vraiment le meilleur dans ce sport.

 

Comment envisages-tu ton Championnat d’Europe  en Grande Bretagne ?

Notre championnat va être intéressant et compliqué car il y a des équipes avec un bon niveau et en horse ball ça peut aller très vite. On va donc s’entraîner, se préparer et être concentrés afin d’arriver à notre objectif.

 

Aimerais-tu rajouter quelque chose?

Et oui je voudrais juste remercier mon coach qui me suit depuis maintenant dix ans et qui m’a tout enseigné et je voulais aussi remercier mes parents et ma sœur de m’avoir accompagné dans cette aventure plutôt folle mais tellement incroyable.

 

Merci  à toi Gabriel, et bon championnat d’Europe à Bishop Burton (GN)

 

 

Les Ecuries du Pato

www.ecuriesdupato.com

https://www.facebook.com/LesEcuriesduPato

Crédit photo :  HB Little family, Olivier lischiera

#horseball #hb #france #europe #european #championship #horseballteam #cheval #horse #equestre #equestrian#Bishop Burton, #Brandeau, #Horse-ball, # FIHB, #Romaindepons

 

              

 

Partager cet article

Repost0

Bonjour Gabriel… Pour la première fois, tu fais...

Publié le par helene33660

Partager cet article

Repost0

World Nomad Games 2018 - Kyrgyzstan (HD 720p)...

Publié le par helene33660

Partager cet article

Repost0

https://t.co/BFhcHFN99W

Publié le par helene33660

Partager cet article

Repost0

https://t.co/MnbZhsCsag

Publié le par helene33660

Partager cet article

Repost0

1 2 > >>