Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La possibilité du jour de E Houssa (éditions de l'observatoire)

Publié le

Cet article est reposté depuis verolitaulit.over-blog.com.

Partager cet article

Repost0

Le pays des autres de Leila Slimani (Gallimard)

Publié le

Cet article est reposté depuis verolitaulit.over-blog.com.

Partager cet article

Repost0

La femme secrète de Anna Eckberg (10/18)

Publié le

Cet article est reposté depuis verolitaulit.over-blog.com.

Partager cet article

Repost0

Covid 19

Publié le par helene33660@aol.com

C'était en mars 2020 ...
Les rues étaient vides, les magasins fermés, les gens ne pouvaient plus sortir, se déplacer.
Mais le printemps ne savait pas et les fleurs ont commencé à fleurir. Le soleil brillait, les oiseaux chantaient, les hirondelles allaient bientôt arriver, le ciel était bleu, le matin arrivait pus tôt.


C'était en mars 2020 ...
Les jeunes devaient étudier en ligne, et trouver des occupations à la maison. Les gens ne pouvaient plus faire de shopping, ni aller chez le coiffeur. Il fallait travailler à la maison.  Mais, bientôt il n'y aurait plus de places dans les hôpitaux  et les gens ont continué  de tomber malades.


Mais le printemps ne savait pas, le temps d'aller au jardin arrivait, l'herbe verdissait. Les oiseaux chantaient.
C'était en mars 2020 ...


Les gens ont été mis en confinement. pour protéger les grands-parents, familles et enfants. Plus de réunion, ni repas, ni fête en famille. Le virus était plus que réel. La vie se ralentissait. La chasse aux gants, au gel se répandait.
Mais le printemps ne savait pas, les pommiers, cerisiers et autres ont fleuri, les feuilles ont poussé.


Les gens ont commencé à lire, à jouer en famille, à apprendre une langue. Ils chantaient sur les balcons et  invitaient  leurs voisins à faire de même. Ils ont réappris  à être solidaires et se sont concentrés sur d'autres valeurs.


Les gens ont réalisé l’importance de la santé, la fragilité de ce monde qui s'était arrêté. Ils ont vu son économie dégringoler.


Mais le printemps ne savait pas. les fleurs ont laissé leur place aux fruits, les oiseaux ont fait leur nid, les hirondelles étaient arrivées.

Puis le jour de la libération est arrivé, les gens l'ont appris à la télé. Le virus avait perdu. Les gens sont descendus dans la rue, chantant , pleurant, embrassant leurs voisins, sans masques ni gants.

Et c'est là que l'été est arrivé, parce que le printemps ne savait pas. Il a continué à être là malgré tout, malgré le virus, la crainte et la mort. Parce que le printemps ne savait pas, il a appris aux gens le pouvoir de la vie.

Tout va bien se passer, restez chez vous, protégez-vous, et vous profiterez de la vie.

Publié dans au quotidien

Partager cet article

Repost0

TATOO de EARL Thompson (1000 pages)

Publié le

Cet article est reposté depuis verolitaulit.over-blog.com.

Partager cet article

Repost0

Horse ball aux Ecuries du Pato

Publié le par helene33660@aol.com

Horse ball aux Ecuries du Pato
Horse ball aux Ecuries du Pato

HORSE BALL  AUX ECURIES DU PATO

Qui sera le 50 ième contributeur du crowfunding ?
L’heureux participant se fera remettre un poster de l’évènement.

En attendant, je remercie vivement Julien Godinaud, Carine Klerous, Annick Hacard de leur chaleureux soutien.

Retrouvez notre campagne participative,et n’hesitez pas à la partager autour de vous.
Helene 

https://www.helloasso.com/associations/ecuries%20du%20pato/collectes/horse-ball-aux-ecuries-du-pato

Publié dans Ecuries du Pato

Partager cet article

Repost0

Neuf parfaits étrangers de Liane Moriarty (AlbinMichel)

Publié le

Cet article est reposté depuis verolitaulit.over-blog.com.

Partager cet article

Repost0

Je ramasse sans sangle, et ca marche quand meme......

Publié le par helene33660

Partager cet article

Repost0

Gel désinfectant pour les mains à faire soi même DIY

Publié le par helene33660@aol.com

Gel désinfectant pour les mains à faire soi même DIY
Gel désinfectant pour les mains à faire soi même DIY
Gel désinfectant pour les mains à faire soi même DIY

DIY : Gel désinfectant pour les mains, solution sans rinçage.

 

Désinfectez votre matériel, les mains et votre plan de travail

Préparez un petit flacon pompe, un bol en inox

 

les ingrédients recommandés par Lilinappy :

- de l’alcool isopropylique 99%. Il en faut 2/3 de la recette. Il se trouve en GMS, ou magasins de bricolage.

- gel aloé vera 1/3

- 5 à 8 gouttes d’HE.

 

À utiliser à l’extérieur.. à la maison lavez vous les mains à l’eau et au savon.

 

2) Les ingrédients : 

30 ml de gel d’aloé vera

5ml d’huile végétale 

7 gouttes d’huile essentielle de citron

7 gouttes d’HE d’arbres à thé ( Tea Tree) ou ravinsara, ...

7 gouttes d’HE de lavande

2 cuillères à soupe d’alcool ( de plus de 60°.)

 

Mélangez l’huile végétale et l’aloès vera. Homogénéisez le tout

Ajoutez les HÉ. Mélangez

Transvasez le mélange dans un flacon pompe.

Étiquetez, avec les ingrédients et la date de préparation
Stockez à l’abri de la lumière et de la chaleur. ( 6 mois maxi)

 

A utiliser sur des mains sèches. Le gel ne convient pas aux femmes enceintes, ou allaitantes, ni aux enfants de moins de 10 ans.

 

 

On peut aussi utiliser les HE de Ravintsara, de menthe poivrée, ou de Palmarosa. Respectez la proportion de gouttes.

 

Le gel d’aloès vera est un agent hydratant qui dispose de propriété antiseptiques bienfaitrices pour la peu. Il possède aussi des propriétés bactéricides, anti inflammatoires et anti fongiques. Il forme donc une couche protectrice qui évite l’installation de germes.

 

L’huile végétale ou glycérine  végétale est un agent émollient et hydratant.

 

L’alcool permet la destruction d’un plus large spectre de bactéries. Certaines préparations se font sans l’ajout d’alcool. 

 

Le gel ne fonctionne pas sur les mains mouillées, les mains sales. Il ne doit pas entrer au contact de plaies. Évitez le contact avec les yeux.

 

 

#DIY, #geldesinfectant, #aloevera, #gelhydroalcoolique, #Virus, #helene33660

Publié dans Quotidien

Partager cet article

Repost0

Mon père, Grégore Delacourt

Publié le par helene33660@aol.com

Mon père, Grégore Delacourt

 

Dans son blog, Véronique partage le  coup de poing ,le cri d’horreur d’un papa qui découvre que  son fils de 11ans a subi des viols .Le violeur n’est autre qu’un prêtre qui accompagne les enfants au catéchisme et en colonie…

 

Le papa devient fou de n’avoir pas su protéger son enfant. Il fracasse tout dans l’église de ce prêtre et le tient en otage jusqu’à lui faire avouer ses crimes. Elle termine le livre  en disant qu’il est très très fort..

 

Aujourd’hui, puisque l’on sait que tout cela existe, je me mets à la place des victimes, silencieuses jusque là.

 

Pourquoi ce silence, ces non-dits….

Je crois que cela ne doit pas être facile. Quel que soit l’âge.

Je pense à la culpabilité qui doit se nicher à l’intérieur de la victime.

Celle de n’avoir pas pu éviter l’horreur, celle de n’avoir pas su/pu en parler.

Quel courage il faut pour s’en délivrer meme si c’est 10, 20 ou 30 ans plus tard.

L’horreur révélée peut elle faire des dégâts collatéraux.

Qu’en est il des parents qui n’ont rien vu venir ?

Qu’en est il des enfants, du conjoint, des amis , de la fratrie ?

Voilà tout ce que m’inspire le post de Véronique.

Le blog de Véronique

 

#inceste, #pedophilie, #balancetonporc, #metoo,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Verolitaulit

Partager cet article

Repost0

1 2 > >>