La cigale et la fourmi - revisitées

Publié le par helene33660

La cigale et la fourmi

Il était une fois une fourmi et une cigale, de caractère différents  mais qui s'entendaient à merveille.

Comme dans la fable si bien connue, la petite fourmi travailla sans relâche,  dès la fin de l'été, histoire d'engranger un maximum  de nourriture pour l’hiver  qui n'allait pas tarder..

Elle ne profita ni de l'été indien, ni de la douce brise des belles soirées automnales, ni  même des bavardages entre  copains-copines  savourant une bonne bière fraîche après une journée de chaleur.

Pendant ce temps, la cigale, faisait  des méga teufs  avec ses amis, dans  tous les bars de la ville, ne gaspillant pas même une minute à son approvisionnement. Elle passa ainsi tout l' automne, chantant,  dansant, profitant du soleil, prenant du plaisir sans se préoccuper de la mauvaise saison qui s'approchait à grands pas.

Un soir, Le grand froid arriva enfin. Aussitot,  la petite fourmi, exténuée par tout son travail, se réfugia dans sa modeste demeure remplie de nourriture jusqu’au plafond.

Elle refermait à peine  la porte, qu’un coup de klaxon  enfièvré  l'appelle, depuis l’extérieur.

 

Curieuse, elle entr'ouvre  sa porte, et éberluée  voit devant elle  son amie la cigale. Celle -ci est  au volant d’une  rouge Ferrari  flambant neuve, emmitoufflée dans un somptueux manteau de fourrure !

La cigale prend la parole  :

« Fourmi, mon  Amie, Bonjour !  Je venais te saluer et te dire que j'allais  passer l’hiver à Paris. Voudrais tu, s'il te plait,  veiller sur ma petite maison ? »

La petite fourmi  surprise et hésitante : 

« Mais oui,  bien sûr ! Sans problème... Mais dis-moi, que t’est-il arrivé ? Où as-tu trouvé l’argent pour monter à Paris, t’acheter cette Ferrari  ainsi que ce magnifique manteau ? »

« Oh mon Amie  ! Si tu savais.... Figure-toi qu'ayant chanté  tout l'été, Arthur le Producteur  est tombé amoureux de ma voix.  Il  vient de  me signer un contrat en Or. La Capitale a besoin de moi. Les spectacles attendent ma voix.   A propos,  Fourmi mon ami,  as-tu besoin de quelque chose de là-bas ? »

« Ah Que Oui, répond  notre petite fourmi : Si tu rencontres La Fontaine, envoie-le  paître  dans la Seine pour moi ! »

Publié dans je m'amuse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jdazil3738 19/07/2007 19:05

Ah! Si La Fontaine avait connu la Star'Ac..!