voynet et mac do

Publié le par helene33660

Voynet et Mac Do


Derrière toutes ces grèves, la vie continue :

 

Voynet et Mac Do

   Qu’est ce qui lui a pris à Dominique Voynet ? La voici qui chante la « complétude » de la bouffe de chez Mac Do !

A-t-elle pété un plomb ?

 Tous les écolos de France et de Navarre et autres lieux visibles à marée basse en sont tombés sur le cul. Et moi aussi pour une fois. 

 Ce n’est pas un canular comme on pourrait le croire . Dominique Voynet, « sénatrice de Seine –Saint-Denis, ancienne ministre de l’environnement », comme elle se présente, vante la malbouffe dans « l’Ecojournal de Mac Donald ». Et se félicite de la « démarche environnementale » du plus grand marchand de barbaque hachée de la planète, responsable de l’obésité juvénile de nos chères têtes blondes.

 

 On l’imaginerait, à la limite, si elle a besoin de sous , faire de la pub pour une chaîne de restaurants végétariens (si, si, ça existe, même si je ne les fréquente pas), ou de ces restaurants japonais zen où on ne mange que du tofu (si, si, je les ai fréquentés, c’est dégueu, mais c’était pour faire une farce à des amis nippons trop portés sur le tépanyaki et l’entrecôte bordelaise). Mais que s’est il donc passé ?

 

   Quand j’étais un jeune ingénieur ambitieux, je travaillais pour une célèbre multinationale sur laquelle le soleil ne se couchait jamais, de l’Alaska à la mer de Florés. Et la filiale française était fière d’avoir deux députés à son service. Des vrais députés  à l’Assemblée Nationale.

Et je me souviens  lors d’un séminaire, de ce député qui nous haranguait « tous unis derrièrenotre mère la S….. ».

 

Les multinationales  ont toujours eu un faible pour les personnalités politiques,  ça rend souvent service, ça arrange bien des choses. Mac Do se serait- il payé la Voynet ? On peut le craindre, même si l’intéressée affirme « qu’il n’y a eu aucun deal ».

 

   On le saura bientôt : faut bien remplacer sa Safrane ministérielle. Alors, ce sera quoi ? Une Vel Satis, comme Ségolène Royal et Bernard Thibault, ou une BMW comme les macs de la rue Saint Denis ? On le saura bientôt.

 

   PS : les fiançailles seront prononcées au Mac Do de Millau, cher à José Bové.

 

le sage hibou    

Publié dans le sage hibou a dit

Commenter cet article