les restos du coeur viennent à l'école

Publié le par helene33660

Les restos du coeur à l'école



Ce vendredi 18 janvier,  Les restos du coeur sont venus à l'école, ramasser  les aliments que nous avions récoltés pour eux.

 

Les élèves du cm ont pris la parole :

 

Les restos du cœur donnent à manger aux pauvres. Noël

 

Les restos du cœur aident les gens sans abri. Nous aidons les restos du cœur et ils peuvent nous aider en retour. Il faut que chacun vive avec de la générosité en lui. Sara.

 

« Autrefois, on gardait toujours une place à table,

Une soupe, une chaise, un coin sans l’étable »

Ce matin, j’ai du lire un couplet de la chanson et j’étais très émue. Je tremblais beaucoup. J’ai pensé à ses pauvres  gens qui n’avaient pas à manger. Je suis flattée de savoir que l’on peut les aider. C’est généreux de notre part. Ça me fait  beaucoup plaisir car ils vont être contents. Quand on  pense que certaines personnes n’ont pas de quoi manger et qu’elles meurent de faim, on est content de les aider avec les Restos du cœur. Manu.

 

La solidarité c’est être tous ensemble. On aide les autres pour qu’ils nous aident si un jour nous sommes pauvres. ( Valérie).

 

 

« Moi, je file un rancard,

A ceux qui n’ont plus rien

Sans idéologie, discours ou baratin »

J’ai l’impression qu’en chantant, cela les aide. Il ne faut jamais oublier  d’aider les pauvres. Louisa

 

« A tous les recalés de l’âge et du chomage

Les privés du gâteau, les exclus du partage »

J’ai ressenti beaucoup de bonheur quand on a chanté et lu la chanson des enfoirés. Je ne savais pas qu’on allait donner autant de colis, alors je suis bien contente. Martina.

 

J’ai adoré quand la dame nous a dit des compliments et nous a  tous remercié. Laurel

 

Je chantais comme si j’étais un Enfoiré. Alexandre

 

La dame était émue, mais nous aussi. Quand on a chanté la chanson des Enfoirés, j’étais triste. J’ai ressenti beaucoup de choses. Aurore.

 

Ça m’a fait vraiment chaud au cœur. Les pauvres enfants, ils seront heureux, et tant qu’ils sont heureux, moi aussi je le suis. La santé, le bonheur, les sourires sur leur bouche c’est ça le vrai bonheur. Merci les Restos du Cœur. Anna

 

« J’ai pas de solution pour te changer la vie

Mais si je peux t’aider quelques heures,

Allons – y » 

J’étais trop content de chanter  le dernier couplet de la chanson. J’espère que quand je serai au collège, nous le ferons encore. Je suis trop content que Coluche ait inventé  les Restos du Cœur parce que la générosité fait partie de la solidarité. Rodolpho

 

« J’ai pas mauvaise conscience

Ça m’empêche pas  d’ dormir

Maispour tout dire

Ça gâche un peu le goût de mes plaisirs. »

J’ai pensé à tous ces gens qui n’ont pas à manger. Il faut que nous puissions aider les pauvres. Il faut être généreux. Alex

 

J’ai aimé que des personnes aident d’autres plus pauvres. C’est généreux. Strauss

 

Madame, avez vous connu Coluche ? Moi, quand j’ai chanté, j’ai pensé aux pauvres que vous aidez. Tournesol

 

Aider les pauvres, c’est gentil et généreux. Moi, j’ai de quoi manger. Tous ces gens qui n’ont pas à manger… J’étais contente de chanter pour eux. J’aimerais bien leur donner des vêtements pour qu’ils soient plus beaux. Je vous aime. Louisette.


Publié dans cour d'école

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

balsatorus 24/01/2008 17:23

C'est un beau moment d'émotion que mon  coeur de grand père a su apprécié. Mais c'est aussi un grand moment de solidarité , merci de l'apprendre aux enfants , c'est beaucoup mieux que la charité de certains . La charité est un acte de dédain , la solidarité est un acte de fraternité , un acte du coeur !Je suis un peu émue ....c'est bête , hein !Le vieux pépé t' embrasse .Jean .( sur les Copains d'Abord , on se dit "Tu" mais si cela te gène ,dis le moi )