le trader fou

Publié le par helene33660

le trader fou

du sage hibou



Le trader fou

 

   Tous vos journaux ont parlé du « trader fou ». Je n’aime pas l’expression, car il ne s’agit pas de « folie » à proprement parler, mais je n’ai pas trouvé mieux.

 

A force de jouer dans l’abstrait avec des chiffres impressionnants, on en oublie le nombre de zéros impliqués, et on perd la conscience du réel . C’est ce qui arrive à certains traders. Ils jouent, ils sont payés (très cher) pour jouer avec de l’argent qui ne leur appartient pas, mais pour eux cela reste d’abord un jeu. Le but de la manip est d’obtenir chaque soir un chiffre final plus gros que celui du matin, sans savoir combien il représente d’Airbus A320 ou A350 XWB (extrawide body). Moyennant quoi, à la fin de l’année, ils obtiendront une prime de fin d’année qu’ils pourront convertir  en une Aston Martin, pour les plus chanceux, ou en une Logan , pour les plus cloches.

 

Notre Jérome, lui, visait une prime de 300 000 €, rien que ça, qui lui aurait permis de renouveler son char, que les collègues ne verraient guère d’ailleurs, car il serait probablement remisé dans les obscurs parkings souterrains de la Défense.

  

   Car finalement ce n’était qu’un jeu. Se montrer à soi-même que l’on avait été plus fin que les collègues, prendre et défaire des « positions », se donner des émotions fortes, être riche sur le papier pendant un quart d’heure et ruiné le quart d’heure suivant, quel jeu passionnant !

Moi qui ai été un peu joueur dans mes jeunes années, j’en aurais ressenti une jouissance extrême. Heureusement la raison a prévalu, et l’épouse d’un directeur de la Shell a su y mettre un terme car je contaminais son mari ! Fin du Hibou fou.

 

   Dans cette histoire de traders, il y a donc eu collision  entre une nécessité financière, la nécessité d’arbitrer, et un problème psychologique, le goût du jeu, et le besoin de se sentir le plus malin. Peut-être les banques ont-elles insuffisamment veillé à la  solidité psychologique de leurs « golden boys ».

Le sage hibou.

Tu as surement raison, hibou, mais je me sens bien bête, et bien petite, quand je lis que ce n'est qu'un "petit trader". de moindre importance. et  "excusez nous du peu, mais il n'a que 100 000 euros de salaire annuel...."

On se moque de qui ? là....   oui vraiment, soit je n'ai rien de rien compris au monde, soit il y en a qui n'ont plus les pieds sur Terre....   Et dans les 2 cas, ca m'énerve, ca m'énerve !


Publié dans le sage hibou a dit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article