au revoir Darling

Publié le par helene33660

C'est Franck le Moniteur qui aura eu une longue journée.... lourde aussi. Dès  potron minet, il a appris que quelques uns de ces poneys se baladaient vers Bourg .... Comme quoi,  l'herbe du pré est toujours meilleure ailleurs, même pour les poneys.

Ce soir, je l'ai entrevu entrain de soigner  et de réconforter Quentin qui s'était pris une gamelle. Comme quoi ca arrive aux meilleurs horse balleurs. Pas vrai Quentin ?

Et puis, il y a eu Darling, qu'il lui a fallu accompagner dans ses derniers moments. La jument n'allait pas bien depuis quelques  temps . Ses analyses de sang n'étaient pas bonnes. Elle maigrissait à vue d'oeil. cFaut dire que le cancer ravage aussi chez  nos amis les chevaux. Ce matin, Darling a refusé de se mettre debout. Le vétérinaire  est arrivé, et ensemble ils ont pris la décision d'abréger ses souffrances.

C'est à ce moment là que je suis arrivée au club. Franck avait glissé une couverture sous Darling. Il lui  caressait  doucement  la tête tandis que Jacqueline la Véto  l'euthanasiait. C'était silencieux autour de nous.  C'était la première fois que j'assistais à un tel acte. J'ai trouvé Franck et Jacqueline courageux. Courageux d'accompagner la jument dans ses derniers moments, sans stress, sans cri, avec beaucoup de respect et de maitrise.

Darling partait pour un autre voyage. C'est alors que je me suis dit que c'était une belle leçon de vie que je venais de vivre là.

Comprenne qui pourra.

Publié dans vive le sport

Commenter cet article