fadela amara

Publié le par helene33660

Fadela Amara

du sage hibou



Fadela Amara

 

    Ni putes ni soumises ! Le cri de révolte des beurettes de France contre les « frères » de leur quartier cherchant à les contrôler étroitement a été clair et net : elles réclament la liberté de sortir, de rencontrer qui elles veulent sans être sous la surveillance tatillonne des beurs qui les entourent. Etre libres en France, comme le sont les « gauloises » est une des revendication de Fadela Amara.

 

 Elle a milité au PS du Puy de Dôme, qui lui a refusé les responsabilités auxquelles elle aspirait, aussi lorsque Nicolas Sarkozy lui a proposé le ministère de la Ville, elle a dit oui. Et gardé toute sa liberté de parole. Bon, elle parle banlieue, « glandouille » et « dégueulasse » à l’occasion, ce qui a suscité l’ire de…Ségolène Royal ! Tout le monde ne peut pas sortir de l’ENA. Et finalement Fadela est la femme qu’il faut à l’endroit qu’il faut .

 La banlieue, elle connaît. Les immigrés de la deuxième génération, elle connaît. Il lui  reste à apprendre à se comporter en ministre, avec voiture, chauffeur et gardes du corps, à châtier son langage, à acquérir l’élégance discrète de mise, mais là aussi elle a fait des progrès . Et à prendre possession du magnifique appartement  qui lui a été attribué tout  en haut du Trocadéro, un appart que Jack Lang rêvait d’occuper en 1981, sans y parvenir d’ailleurs, tant l’occupant de l’époque s’y accrochait.

 

   Elle a fait son plan pour les banlieues, le nième depuis trente ans, mais elle y a mis tout son cœur et toute son expérience. Un plan si bien fait que Sarko le lui a piqué et a tenu lui-même à le présenter et à le défendre.

 

    Et puis, un jour, il y a deux mois, elle a été amenée à piloter un important ministre vietnamien. Et ce jour là, elle a découvert qu’elle représentait la France, et que la France, c’était elle. Fadela est devenue Marianne, et qu’il fallait en être digne. La beurette un peu anar était devenue la République. Ca l’a marquée, et si un jour elle n’est plus ministre, on en fera une excellente diplomate ou ambassadrice.

 

Merci Hypersarko d’avoir découvert le filon.   

Le Sage Hibou


Publié dans le sage hibou a dit

Commenter cet article