biocarburants

Publié le par helene33660

Biocarburants.

 

     Les biocarburants sont à la mode. On en parle partout, partout on les développe, alors qu’il s’agit de la plus grande erreur collective de l’humanité en ce début du 21ème siècle. C’est plus qu’une erreur : c’est même un drame, qui coûtera la vie, oui la vie, aux populations les plus défavorisées de notre si belle planète.

 

 Car c’est quoi les biocarburants ? c’est détourner des hectares destinés à nous nourrir pour les consacrer à faire vroumvroum. Manger moins, et même pour certains crever de faim , afin de d’autres, de plus en plus nombreux, puissent pétarader sur quatre roues afin de rendre jaloux leur voisin. Si, je n’exagère pas, on en est déjà là !

 

   La superficie cultivable de Sol 3 ( la Terre) n’est pas extensible, et nous avons déjà six milliards et demi de bouches à nourrir.  Pour l’instant, on y arrive à peu près, même si au Zimbabwé, à Cuba , au Malawi, et dans certaines régions de l’Inde, les gens_ et surtout les enfants_sont déjà gravement sous-alimentés. Mais que se passe t’il actuellement au Mexique ?

 

  Au Mexique, la base de l’alimentation, c’est le maïs sous diverses formes, mais c’est toujours le maïs.  Et en un an, le prix du kilo de maïs a doublé, je dis bien doublé. Et les populations  n’ont plus les moyens de s’en payer, surtout qu’une partie était importée des States et que le maïs US est maintenant converti en biocarburants. Même chose au Brésil dont le président Lulla est un partisan enthousiaste de cette technique : la voiture est en plein développement dans ce pays et les besoins en carburants explosent.

 

   Dans l’Ouest développé, les besoins en pétrole ne croissent plus guère, la consommation a atteint ses limites, aussi le problème vient des BRIC ( Brésil, Russie, Inde, Chine), où une «  middle class » est en formation . Et il s’agit là de « pays-continents » à la population  pléthorique qui est avide de consommer à l’occidentale. Et vous ne pouvez pas interdire à l’informaticien de Bangalore de remplacer son scooter par une Tata à mille euros ou par une Logan à 2500.

Et c’est ce qui est en train de se passer. La nouvelle classe moyenne indienne et chinoise est en train d’affamer le tiers-monde. Et les Russes eux aussi se mettent de la partie .

 

   La « bagnole » a gagné . Il n’y a plus guère de champs pétroliers à développer et les Arabes, Saoudiens, Qataris, et Emiratis font chanter l’Occident et les BRIC. Mais les biocarburants ne sont pas une solution. Au contraire. Et, au final, les pauvres seront encore plus pauvres et plus affamés .

 

   C’est mon pronostic pour ce siècle qui commence .

Le Sage Hibou


Publié dans le sage hibou a dit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article