Vous voulez un salaire mesdames ?

Publié le par helene33660

Vous voulez un salaire, mesdames ?

le concierge a dit




femmes-au-foyer.jpgHa ! Un peu de repos ! Je sais, c’etait  vendredi , mais j’ai philosophé, sur un sujet que j’avais abordé avec deux femmes de mes locataires, au sujet du salaire de la mère de famille.

 

Elles me disaient que si on leur donnait un salaire, elles arrêteraient bien de travailler à l’usine ou au bureau et que ça ferait moins de chômage  ! C’est vrai, elles z’ont pas tort ! Alors dans ma tête de concierge, ça a travaillé avec un cerveau d’en bas, pas un truc de col blanc Parisien qui va vouloir faire gagner des sous au peuple pour s’en foutre un peu plus dans les fouilles.

Je me suis mis, depuis hier , devant ma feuille blanche et j’ai étudié : Hé ! Bien ! C‘est faisable ! Mais y va falloir mettre des règles, comme dans une entreprise, parce que là on va les voir celles qui foutent jamais rien à la piaule, mais qui vont revendiquer leur droit au salaire,  et celles qui vont se trouver une âme d’esclave non reconnue et qui vont vouloir un max .

 

Mais non ! C’est pas comme ça que ça se passe . Moi, j’ai chiffré et codé et  ça donne à peu prés ce qui suit :

 

-  D’abord on prend les femmes avec le nombre d’années de mariage, qui peuvent ouvrir à une prime de pénibilité selon le patron qu’elles ont .

 

-  Ensuite, on prend en charge le nombre d’enfants qu'elles ont  ( pas ceux qu’elles sont allées acheter très cher à des gens pauvres dans le monde parce qu’elles  veulent  pas se déformer le ventre ).  Pour tous les enfants on   donne un bonus/malus,  selon  qu'y foutent la merde dans le quartier ou non ; qu’y sont polis ou non ; qu’y sont abrutis ou pas.

 

-Ensuite y passerait des inspecteurs à la maison où l' on demanderait un rapport annuel au  mari-patron pour savoir si  sa femme se fait autre chose que les ongles et la gym tous les après midi. (Est-ce que c’est le mari qui doit repasser et laver le linge et s’occuper des devoirs des enfants ...? )

 

- Y faut aussi un audit des comptes, pour savoir si elle a gaspillé les sous qu'on lui a donné  ou bien si  elle a tout bien géré . Faudrait  pas que les femmes prennent exemple sur certains hommes politiques.

 

-Et enfin dernier point, le sexuel ; Il est évident que tout manquement dans ce domaine devra pour ne pas entraîner de pénalité être accompagné d’un certificat médical, qui justifiera les maux de tête par une maladie vraie ou un manque de méninges ce qui sera considéré comme un handicap, (même si c’est souvent vérifié chez le sexe féminin),  et aussi voir s'il lui faut beaucoup d’imagination pour innover à chaque fois.

 

Un point important avec un malus important sera mis si du travail illégal est fait dans ce domaine, surtout s’il est prouvé qu’à la maison, l’ouvrière traîne les pieds .

Des heures supplémentaires seront accordées à celles qui feront preuve de dévouement envers leur patron de mari et si grâce à elle  les bourses augmentent et les placements  favorables et à la hausse.

 

Avec un calcul rapide, on arrive à la somme de 300 € par mois, hors déductions obligatoires et réglementaires ;  Les femmes cotiseront aux assez sadiques pour leur retraite et cotiseront encore aussi pour boucher la Cécul

 

Voilà, ce que j’ai écrit et c’est un projet que je soumets démocratiquement  à votre approbation.      

 

Le concierge de votre immeuble.  

Publié dans Le Concierge a dit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article