lycée d'auch

Publié le par helene33660

Droit de réponse : lundi 8 décembre 2008

AFFAIRE DU LYCEE D'AUCH

 

 

Dépêches de l'Education
"LA DEPECHE"
(Cliquez sur les liens souignés)

**************

A PROPOS DE L'AFFAIRE DU LYCEE D'AUCH

Le major de Gendarmerie TRIBOUT, Jeannyck parle


Je vous autorise à retransmettre et à diffuser sans restriction aucune et sans masquer mon nom les faits relatés et mon commentaire sur l'intervention de ce professeur.

Bonjour, avant d'écouter l'intervention de ce professeur sur les ondes de (Cliquez sur le lien ci-contre pour écouter la vidéo) ===> FRANCE INTER, je tiens à préciser les points suivants. Les faits dénoncés sont totalement faux et je vais vous dire pourquoi je suis bien au courant de ces faits.

Le lundi 17 novembre 2008 de 10 h 30 à 12 h 00 sur la demande du directeur de l'école des métiers de AUCH/PAVIE (lettre à l'appui) et sur réquisition de madame le Procureur de la République à AUCH, une recherche de produits stupéfiants est organisée dans cet établissement. 18 classes sont prévues (274 étudiants âgés entre 17 et 30 ans) sont concernés. 14 gendarmes + 2 maîtres de chiens sont en charge de ce contrôle. Je suis à la tête de ce groupe et responsable de ce contrôle (c'est pour cela que je connais bien ce dossier).

Je suis le Major TRIBOUT, Jeannyck, commandant la brigade territoriale autonome de AUCH (vous voyez, moi je n'ai rien à cacher).

Lorsque nous entrons dans la classe de ce professeur, nous sommes 4 gendarmes et un chien de recherche STUP. Nous avons été précédé du directeur de l'établissement qui rentre le premier et explique le but de la visite.
Lorsque nous rentrons, nous disons bonjour (nous attendons toujours la réponse du professeur). Nous indiquons aux étudiants comment nous allons opérer et leur demandons de ne faire aucun geste brusque, ne pas regarder le chien dans les yeux et de le laisser travailler. A ce moment là ce professeur ouvre la fenêtre et déclare "en 50 ans de carrière je n'ai jamais vu çà, nous sommes dans un Etat policier"

Ce professeur à la cinquantaine !! Nous refermons effectivement la fenêtre. Pendant toute la durée du contrôle, le professeur tourne le dos à la classe, regarde par la fenêtre, il ne verra rien de cette intervention proprement dite et il n'adressera à aucun moment la parole à qui que ce soit ............ même pas pour soit disant défendre ses élèves. Le chien n'a agressé personne et n'a démoli aucun ordinateur ou vêtement. Il y a eu des fouilles/palpations de personnes qui ont été "marqués" par le chien avec leur accord. Aucune personne ne s'est retrouvée en caleçon. Lorsque les gendarmes ont quitté la classe l'un d'eux a effectivement dit "au revoir messieurs dames" car dans les classes précédentes il y avait des femmes, dans celle-ci il n'y en avait pas, mais il n'a jamais été dit "salut les filles". Ce que le professeur oublie de dire, c'est que lorsque nous avons quitté sa classe il a dit aux élèves "ouvrez vite les fenêtres çà pue" ... ... çà c'est pédagogique !!!!
Il faut savoir que lors de ce contrôle 6 étudiants ont été trouvés porteur de STUP dont un avec 34 grammes et une petite balance électronique sur lui pour la revente. Si ce professeur accepte çà ... ... ... l'avenir de nos enfants est bien sombre.

Il faut savoir également que 1 mois 1/2 auparavant deux gendarmes (formateur relais anti drogue) sont intervenus dans cet établissement pour faire de la prévention, c'est à dire informer du danger de la drogue sur la santé, sur les conséquences pénales, et ont averti les étudiants qu'il y aurait des contrôles.

Ce professeur soixante-huitard sur le retour et défenseur des causes perdues est surtout un "GROS MENTEUR" et par contre lui, ne fait pas honneur à sa profession, car je connais bon nombre de professeurs qui ont de vraies valeurs pédagogiques et qui font de la prévention en étroite collaboration avec les gendarmes ... ... ... mais lui, il retarde d'une "révolution".

Maintenant, vous pouvez écouter ce tissu de mensonges, mais moi Major TRIBOUT, Jeannyck, commandant la BTA AUCH et responsable de cette opération certifie que tous les propos de ce professeur sont mensongés.
Signé Jeannyck TRIBOUT

Publié dans au quotidien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chantal 13/12/2008 23:35

c'est bizarre, j'avais mis un com sur ce sujet mais il a disparuai-je fait une mauvaise manip ou as-tu un petit lutin dans ton ordi bisous hélène

helene33660 14/12/2008 08:04


je n'ai rien zappé ou effacé...... bizz, chantal.


darwin 13/12/2008 14:50

Est-ce vraiment le gendarme qui a émis cet article? N'importe qui sur le web pourrait le faire à sa place! La "grande muette" serait donc autorisée à l'ouvrir? et aussi longuement? Mais pourquoi pas, alors, à la radio, à la télé?L'attitude attribuée au prof, ses propos, sont tellement outranciers qu'ils en paraissent, quand on connaît le milieu, quasi invraisemblables!Moi, j'ai des doutes...

helene33660 14/12/2008 08:08


oh... moi je dirai qu'il y a toujours eu des provocat'urs...... quand j'entends ce qui ce dit au boulot... parfois je bondis.... et je me rasseois aussi sec
parce qu'ils ne se rendent meme plus compte de ce qu'ils disent....

donnons la parole à tous.... helene


chantal 13/12/2008 11:53

j'ai donc envoyé comme à toi cet article du gendarme qui remet les choses au point mais beaucoup m'ont répondu par mail qu'il était impossible qu'un gendarme fasse une telle déclaration en public - on m'a dit que cet arcticle était sans doute un hoax mais perso, je pense qu'il est vrai -il faut de temps en temps remettre l'église au milieu du village - bisous hélène

helene33660 14/12/2008 08:06


ben voilà . il est là ton article, chaty..... comme toi, j'ai pensé à la réserve.... mais pas moyen de lire sur les sites de hoax... alors donnons la parole
à tous...

helene


marseillais 9741 12/12/2008 18:48

"Je suis Professeur de mathématiques(ou plutôt "j'étais" car je suis "retraité") et j'ai toujours été fier d'être "Professeur" (et non "prof "!). Parfois, l'image de ce beau métier est injustement mise à mal dans l’opinion et c’est toujours regrettable car personne n’est gagnant à ce jeu. Si la critique saine est admissible (et même souhaitable), le mépris affiché des institutions et le dénigrement systématique de notre société et de ses valeurs sont inadmissibles car destructeurs. L'affaire du Lycée d'Auch en est un exemple et je ne vois aucune excuse à ce collègue pitoyable qui, s'il a le droit d'avoir ses opinions (!), n'a en aucun cas le droit de s'en ouvrir devant ses élèves, pas davantage d'être grossier avec son « ça pue » en s’adressant à des représentants de la loi. On peut toujours faire état de remarques ou de vives désapprobations, mais d'une autre façon et, si possible, ailleurs que dans la classe, ce qui n’exclut nullement la fermeté mais c’est naturellement moins « spectaculaire ». Si en outre, comme je l’ai lu, il y a bien eu constat de "délits" (STUP), l’attitude de cet enseignant risque fort d’être interprétée comme une complaisante protection des auteurs de ce trafic … ce qui est complètement à l’opposé des exigences les plus élémentaires de sa mission … et il a bien de la chance que les choses en soient restées là pour lui-même ... Pour terminer j’affirme haut et fort que cet individu irresponsable dans sa révolte n'est pas représentatif de notre profession, mais je pense que nombre d’entre vous le savent déjà ..."

MatMat 12/12/2008 09:22

On peut autant douter de ce témoignage d'un membre de la gendarmerie nationale qui normalement ne font pas de déclarations comme celle-là !!!

helene33660 13/12/2008 08:14


je suis d'accord... j'ai donc pianoté sur google, voir s'il y avait du hoax dans l'air...   mais ca parait dans beaucoup de sites, et meme des
officiels....

donnons la parole à tous.


Al Anarc 11/12/2008 20:08

Pourquoi ce major, puisqu'il a l'air si sur de lui, ne porte pas plainte en diffamationLes toutous pourront toujours témoigner pour lui

helene33660 13/12/2008 08:13


ce major..... donne son avis. et c'est bien aussi de l'entendre.....


krish 11/12/2008 18:10

merci pour ce blog, grande vie à lui et à toi ! Vécu : cette même intervention a eu lieu, il y a 2 ans dans le collège où ma fille était élève. Pas de bobos, intervention sans heurts, légitime (sentis et pris)...pas ma fille pffffffff.... L'explication a été donnée aux élèves dès le début d'entrée en piste des chiens et de la brigade, le corps enseignant a joué leur rôle de pédagogues. Pour être brève, une jeune fille de 13 ans un peu choquée au retour à la maison, plus pour "ah ben oui ça déconne pas, c'est donc vraiment illégale cette came qui circule librement dans l'établissement, pfff les chiens et tout et tout, ça rigole pas !!! j'pensais que c'était que dans les films" Eh bien moi, j'ai vu une fille qui s'est dit...ben vaut mieux que je m'y frotte pas à ce truc...le chien qui me renifle prêt à mordre avec ces flics toutes dents dehors, comme les chiens...pas pour moi" Alors moi rien à dire (pour une fois !!!) sur ce type d'intervention si toutes se passent ainsi."