Léon va à la piscine

Publié le par helene33660

Tiré de mon journal d'instit... Tout est véridique...

                              Léon va à la piscine

 

Ce matin, j’ai couru, sur les trottoirs de Bordeaux, après un père d’élève. Léon. Léon, c’est l’élève, pas le père. C’est un petit gitan, comme son père...

Le père venait d’ accompagner ses mômes à l’école et repartait  vers son Campinge… (Les services municipaux appellent cela une aire de stationnement… ça fait mieux. Ca reste quand même plein de boue ces temps ci.)

 

Donc j’ai choppé le  père. Ben oui, Léon venait de me dire qu’il n’irait pas à la piscine. Ca lui était interdit… et pourtant, j’avais  reçu tous les parents  la semaine dernière, pour leur annoncer la nouvelle activité de la classe. Même que je m’étais battue pour l’obtenir, car pas facile d’obtenir des places pour l’activité  piscine… tout le monde veut y aller… quelle idée… !

 

Heureusement, y a  Joël, un copain - conseiller pédagogique en sports-   qui m’avait bien soutenue et obtenu un créneau…  pas le meilleur, puisque le bus de la ville nous ramène à l’école 15 minutes après la sortie officielle des classes. Mais j’avais dit oui. Tous les parents avaient dit oui. Même ceux des gitans. Sauf que ce matin, le père de Léon  faisait volte face. Tout comme celui de Manu… bien fait pour moi…

 

Ce matin, donc, j’ai rattrapé le papa.  Je me suis presque faite commerciale vrp first quality … pour obtenir la participation éventuelle pour un autre vendredi.. tu parles. J’ai du dire oui à tout ses desiderata…y compris celui d’emmener  la petite sœur du CP… (ben voyons) . « Tu comprends, me dit le papa, la petite sœur, elle pleure quand elle ne voit plus son frère. Et puis le bus, c’est si dangereux….. ».  Je me surprends  à ne pas trop répliquer….

 

15h10 : Je suis de surveillance à la récré. Une femme basanée, s’approche du grillage :

«  Vous  êtes la maîtresse de Willy, je vous reconnais…. »

 Eh zut.  Je n’ai aucun Willy dans la classe. Je me pensais  les gitans pas très structurés, mais quand même…

«   mais si !   qu’elle me dit. Willy c’est son nom au camping.  Regardez, le voilà. »

 

Et le môme  Manu de s’approcher. petit sourire aux lèvres. C’est qu’il est coquin  celui là. Et charmeur…  Et moi, en quelques secondes de me re-transformer en commerciale  première classe … histoire de  vanter  mon heure de piscine…

« c’est que son père a peur… le bus c’est dangereux , dit la madame »

Je me moque gentiment : « des gens du voyage comme vous !  qui ont peur d’un petit trajet de 10mn… »

« oui, mais la piscine, c’est plein d ‘eau… »

Réplique imparable… En bon vendeur, je parle des maîtres – nageurs et de leurs compétences universelles, et  finis par jurer que j’en prendrai soin comme s’il était mon môme. Je le garderai près de moi. Ne vous en faites pas. Promis- juré 

 

Arrive alors le  père  de Manu .

- « Bonjour m’sieur,, que je lui dis. Venez, venez….  Vous savez, Kévin fait d’énormes progrès ces temps ci. Vous l’avez sûrement remarqué. »

-« oui oui !  qu’il répond. Mais il faut lui apprendre à lire….( leitmotiv chez  les gitans )

-« bien sur….  Il travaille très très bien en ce moment…. Il saura bientôt lire ( le môme a 10 ans)….

Et  le vrp de continuer en  aparté vers  la mère : « vous savez, la piscine c’est comme une récompense. Faut pas le priver, sinon il n’apprendra plus »…..

Surprise de la mère…. Regard au père. « Mais, il n’a pas de petit short. Lui faut un petit short. Comme ça ça ira  mieux  qu’elle dit »…

Discours vers le père….  Il est grand maintenant.

Discours du père : «  tu te tiendras bien Manu ? Tu obéiras à la maîtresse ? pas vrai Madame. Tu n’iras pas fort loin dans l’eau…. pas vrai Madame ? »

Et Kévin de sourire et de promettre tout ce qu’on lui demandait.

Et moi de penser :  « je vais le trouver où ce short ???? pire, ce maillot puisque les shorts sont interdits dans les bassins. »

 

Se pointe  enfin  le père de Léon. Faut dire que ces gens là viennent surveiller toutes nos récréations.. des fois qu’il y aurait des bagarres….

Il se mêle à la conversation qu’il a écoutée.

 « et le short pour Léon… vous  le trouverez aussi ? »

« pas de problèmes… » que je réponds…. ( y a qu’à claquer les doigts pour obtenir satisfaction… l’avais je oublié ?).

 

Fin de la récré. Le bus se pointe. Mes deux gamins pour une fois se mettent en rang. Que dis-je ? ils se mettent au premier rang… sans meme penser à se battre…sisi

 

On arrive à la piscine.

Joël nous attend. …. Les maîtres nageurs sont sympas, et accueillent toute ma clique avec le sourire. Timidement, je pose la question d’un maillot éventuellement à prêter. Puis d’un deuxième… ça marche.. je vous dis pas le sourire grandiose des gamins. Ca va même plus loin puisque le personnel leur trouve également des bonnets ( obligatoires)… n’y a que moi qui n’ai pas le mien. Hic… je ne peux pas tout faire. Pas encore.

 

Et les mômes de passer sous la douche,  de filer dans le petit bain, de s’en donner à cœur joie… sauf qu’à la sortie, profitant de mon absence, mes deux loustics de gitans  jouent à kung fun… :  et Léon de  se planter sur les dalles humide du hall, et de   se retrouver avec une moitié de dent en moins.  Incisive supérieure. Bravo la demi-dent de lapin au milieu de la bouche.

 

Même qu’il crise parce qu’il n’entend pas rentrer au camping sans son autre moitié : logique implacable : « mon père, y va la recoller…. »  C’est bien connu,  ça se recolle tout seul, ces machins là, avec un peu de Super Glu  ou de  Uhu…

J’enrage. Je me traite de tous les noms. Ou presque… que vais-je vais dire  au père ?  je  maudis  Léon  de toujours à se bagarrer… 

 

On reprend le car, un peu tremblant…Léon  se bile. Je le rassure : ce n’est pas trop grave. Le dentiste t’en fera une autre. On prendra l’assurance. T’auras  rien à payer…. ( Je croise les doigts).

 

16h45 :  Arrivée à l’école avec les 15 minutes de retard prévues.. Ne restent sur le parking  que mes parents d’élèves… et quelques fourgons sortis du camping.

 

Nouveauté : des parents  sortent  de la camionnette et viennent me serrer la main….  Vrp oblige, je dis combien j’ai été fière d’eux.  ( les parents ), combien ils se sont amusés ! ( les enfants )  Combien je les remercie de leur confiance à tous… et puis, j’avance quelques mots  sur la dent, prête à rester une heure de plus pour la déclaration d’accident.

 «  mais c’est pas grave , dit le père, pas vrai Roudoudou ???? ( prénom gitan de Léon… … on ne rit pas ).

 

et Roudoudou , soulagé, de me faire un grand sourire et de repartir avec son papa pour le camping…..…

 

Soupir… vraiment, l’école : y a que cela de vrai…. Mais qu’est ce que c’est usant !

 

Publié dans cour d'école

Commenter cet article

Dana 02/03/2009 20:56

J'ai fait les vendanges pas mal d'année sur St Emilion...à coté donc. Merci pour les précisions

helene33660 02/03/2009 21:54


et moi sur Lussac... et aussi à Monthalon, près de st andré de Cubzac..... belles fetes que les vendanges... j'aime.


michel 01/03/2009 23:39

Chapeau, c'est un exploit. pour en avoir eu classe et...comme voisins ( gens du voyage mais pas gitans), j'ai fini par comprendre leurs réactions face à l'école. Dommage que l'on ne puisse pas approfondir et confronter nos trouvailles .

helene33660 02/03/2009 07:09


j'ai encore quelques choses choses à dire.... c'est vrai qu'ils sont fort attachants.


CHANTAL 01/03/2009 23:14

tu sais que j'aime bien quand tu parles de ton travail - j'essaie de m'imaginer la tête que tu as fait lors de l'accident avec la dent - tu ne devais pas être fière - lol ! on comprend hein !t'es quand même une sacrée instit hélène - d'autres n'auraient certainement pas insisté comme tu l'as fait bisous hélène

helene33660 02/03/2009 07:11


oui, chantal, je sais que tu aimes ses pages là.... la prochaine, je vais te la dédier...
comme tu le dis, quand Leon s'est relevé sans sa dent...... j'ai cru que le ciel me tombait sur la tete... tant se décarcasser, pour en arriver là....;  aie aie aie...   et j'avoue
que j'ai été plus que surprise par la réaction de son papa...

ce qui est aussi amusant, ce sont les 2 prénoms des enfants... un pour la famille. roudoudou.... lol, l'autre pour l'école.... léon...


fanfan 01/03/2009 22:02

ah! ça me rappelle le bon temps!! j'ai bien ri à lire cette histoire!!! bon courage pour les autres semaines!!

helene33660 02/03/2009 07:13


Merci... moi j'ai ri, mais après... lol


darwin 01/03/2009 21:51

Bravo pour ton énergie "missionnaire"*!On a eu dans notre école deux cousins manouches qui portaient le même nom et le même prénom! Des fois, ça peut servir...

helene33660 02/03/2009 07:15


Hé Didier, ne me dis pas que tu aurais fait différemment..... si ? mais tu sais, je ne me posais meme pas la question.... fallait qu'ils viennent. c'est
tout... par contre bravo pour la gentillesse de joel le conseiller péda, et aussi pour celle des maitres nageurs.... pour finir, je suis loin d'etre seule missionner..


Lajemy 01/03/2009 13:34

hihi j'ai bien rit (désolée) mais je compatis, pas facile de faire en sorte que tout le monde adhère aux activités !bon dimanche !

helene33660 01/03/2009 13:58


tantmieux sije t'ai fit rire, parce que moi, je n'tais pasfière.... dur dur parfois... mais qd j'y repense, je crois que tu dis vrai... la nouveauté, ce
n'est pas pour tout le monde.

BON DIMANCHE a TOI;;;


Dana 28/02/2009 21:21

En tout cas, tu ne t'ennuies pas...vous avez repris l'école sur Bordeaux ? Dans quel quartier travailles - tu ? j'suis curieuse. C'est que j'ai vécu longtemps sur Bordeaux.Bonne soirée bloggueuse du week-end

helene33660 02/03/2009 07:13


L'école reprend ce lundi matin... L'école  qui accueille Léaon et ses copains du camping est située à Libourne... l'école Carré.


BABA 28/02/2009 16:59

Au dela des péripéties de ton gamin turbulent, je retiens ton investissement personnel en sa faveur.Dans ce monde trop déshumanisé donner sa chance à tous est digne d'intèrêt .Tu mérites une grosse bise de ma part!

helene33660 28/02/2009 17:27


je prends la bise.....lol


Dracipe27 28/02/2009 14:59

C'est amusant,ma fille est Instit,et me raconte des histoires similaires sans arret.

helene33660 28/02/2009 17:26


alors elle doit etre une instit heureuse...


carambaole 28/02/2009 14:56


une fraise
rougeur et chocolat
une visite
douceur sans tralala
 quel plaisir,j'ai savouré ce texte

helene33660 28/02/2009 17:26


Merci carambaol.... ta fraise est magnifique... il faudra que j'apprenne  à mettre des photos moi aussi, dans la signature.... super.


Kro 28/02/2009 11:21

Beaucoup d'implication de votre part mais ne faut il pas remettre un peu les parents devant leurs responsabilités? (et cela, malgré leurs origines diverses) N'ont ils pas eux aussi des devoirs à avoir?...

helene33660 28/02/2009 13:24


oh que si... mais ces parents là sont plus qu'hyper sensibles dès qu'il s'agit de leurs enfants... le monde moderne qu'ils ne maitrisent pas est toujours
suspect à leurs yeux.... faut vraiment les apprivoiser..


CLine :0056: 28/02/2009 10:11

Quelle histoire ! .....Jusqu'où va aller la polyvalence des instits ? lol !Bravo pour ton implication et tes répliques !Bon week-end !

helene33660 28/02/2009 13:25


c'est vrai que tout est à batir.... faut etre instinctif... faire de son mieux, et y croire.. mais bon, la piscine, ca ne pouvait que leur faire du bien à
ses petits...