Laissez venir à moi les petits enfants...

Publié le par helene33660

Laissez venir à moi les petits enfants...



Quand j'étais une petite fille de neuf ans, je n'aimais pas trop jouer à la poupée mais je préférais me défouler au foot dans le parc situé en face de chez nous. Je me levais par contre tous les dimanche matin à neuf heures parce qu'il y avait Candy à la télé.

Garçon manqué mais un peu fille quand même ;-)

J'avais des parents qui m'aimaient et s'il m'arrivait d'avoir peur dans mon lit le soir, c'était surtout parce que j'avais lu le livre « Cujo » de Stephen King un peu trop tôt pour mon âge.

J'étais heureuse de pouvoir bientôt passer ma petite communion et d'avoir alors le droit de manger le « corps du christ » comme les grands. Je m'inquiétais que mes parents ne montent pas au ciel avec moi parce qu'ils n'allaient pas à l'église le dimanche. Le curé ne voulait pas parce qu'ils étaient divorcés.

J'étais une enfant du Bon Dieu qui croyait encore en Lui même si elle ne comprenait pas tout.

Pas comme cette petite mexicaine qui n'est plus une enfant de Dieu.

Une petite fille de 9 ans enceinte de jumeaux. Violée par son beau-père.

Une petite fille de 9 ans qui a avorté à 15 semaines de grossesse de ses 2 fœtus qui n'avaient rien d'enfants de l'amour et qui mettaient sa vie en danger compte tenu de son si jeune âge. Un corps de fillette n'est pas fait pour enfanter.

Cette petite fille de neuf ans n'est plus une enfant de Dieu parce que l'archevêque de Récife l'a excommuniée jeudi dernier « On ne tue pas de vies innocentes »

La petite fille mais pas le beau-père parce que "le viol est moins grave que l'avortement".

Dans l'Eglise catholique, si vous voulez allez au ciel, il vaut mieux être un beau-père violeur que des parents aimants mais divorcés.

Et il vaut mieux être un évêque intégriste négationniste qu'une petite fille de neuf ans enceinte suite à un viol qui avorte parce que l'accouchement mettrait sa vie en danger.


Et après Le Vatican s'étonne de la désaffection de ses églises ...


Ceci n'est pas un coup de gueule dans le vide mais la réaction à une info qu'on m'a dite hier (journée de la femme au passage) et dont vous pouvez lire le détail ici dans les pages du nouvel obs en ligne


merci Pandora de m'avoir permis de publier cette chronique, dans laquelle je me reconnais à 150 %
http://les-poemes-de-pandora.over-blog.com/

Publié dans coup de gueule

Commenter cet article

luz 11/03/2009 21:20

je partage ton indignation.  Les preceptes de l'église sont irresponsables.Bonsoir

helene33660 12/03/2009 05:56


je me demande ce qu'ils ont dans la cervelle..... pourquoi sont ils à ce point à coté de la plaque ? c'est aberrant. pour sur.


Rester-Zen 10/03/2009 13:43

Tu as bien fait de reprendre l'article,... Faire passer les messages, c'est important!