Collège - Père et fils

Publié le par helene33660

Collège - Père et fils


- Ca y est, mon père ! Je suis rentré dedans la cour des grands. C’est super. On a plein de profs qui ne demandent qu’à  nous guider. Tu veux que je t’explique ? 

- Bien sur, mon fils. Dis moi tout .

- D’abord , on a cours de maths.

- Ah ca, mon fils, c’est vachement important. Sans  les maths, on ne fait rien dedans la vie. Travaille tes maths , mon fils....et tu  seras grand.

- On a aussi du  français.

- Ca, mon fils, c’est drôlement  important aussi. Sans  le français, on ne fait rien de beau deds la vie. La grammaire, la conjugaison, l’Iliade, l’Odyssée..        Rien de mieux pour forger un homme. Travaille ton français,  mon fils.... Tu seras grand.

- On a aussi de l’anglais.

- Oh ca, mon fils, c’est vachement important indeed. Grande-BretagneSans  Shakespeare  et la City, tu ne feras rien  de ta vie, mon fils. To be or not to be.... C’est toute la question... Travaille ton anglais,  mon fils....et tu  seras grand.


- On a aussi de l’histoire et  de la géographie, mon père.

- Bien, mon fils, très bien. Si tu savais combien c’est important, l’histoire et la géographie. Que serions nous devenus sans nos ancêtres les Gaulois, sans notre Christophe Colomb international, le traité de  Kyoto ou l’Union Européenne  sans la Turquie.... Tu as raison, mon fils. Ne néglige pas ces matières là....Ne crains pas de  colorier  tes cartes, mon fils. Anciennes et nouvelles. Tu seras grand de savoir tout ça...


- On a aussi de la musique, mon père.

- ah ca, mon fils, c’est important, sans aucun doute... Quoique..... Je ne vois pas  trop   ce à quoi ca te servira... Mais après tout, dites mineures ou  majeures toutes les disciplines t’ouvriront au monde.  Bach, Mozart et les autres ont tous travaillé leur clé de sol et  ont illuminé notre univers...travaille ta flûte, mon fils. Ca devrait en valoir le coup...Tu seras plus grand encore ,  même si ca doit te prendre beaucoup de temps.

- On a aussi des cours de dessin.

- ah ,ca aussi, mon fils, c’est important, je suppose... Quoique... Je ne vois pas  trop encore  ce à quoi ca te servira... Mais après tout, je te l’ai dit,  mineures ou  majeures toutes les disciplines nourriront ton entrée deds le  monde. Picasso, Dubuffet, ou Manet ont tous trimballé leur carton à dessin, et ont embelli  notre univers. Travaille ta plume, mon fils. Ca devrait en valoir le coup... Tu seras plus grand encore, même si ca doit te prendre beaucoup de temps.

 

Quelques  mois plus tard.

 

- Alors mon fils, ces études ? toujours aussi studieux, enjoué ?

 

- Oh, mon père. C’est bien difficile parfois. Il y a tant à travailler.... J’ai compris les maths et le français. Je les ai tant bossés . Mais je suis bien récompensé. Je parle l’anglais et connais l’Europe en entier. Je l’ai tant dessinée.  Les notes sont honnêtes  sur mon carnet.

 

- je t’ai entendu chanter, mon fils. Je t’ai entendu flûter  aussi.

 

- Oh oui ,mon père. J’y ai passé des heures. C’était réjouissant. Seulement, ma main droite , sur la flûte, était mal placée. Le prof a tout  rejeté. Tant travailler pour un zéro pointé... Je suis découragé,  mon père.

 

- je t’ai  également vu dessiner mon fils.

- Oh oui, mon père. J’y ai passé des heures. C’était plaisant. Seulement, le crayon , sur la feuille, a parfois trébuché. Le prof a tout chiffonné . Tant travailler pour un zéro pointé... Je suis découragé, mon père.


dis mon père ? C’est quoi une discipline majeure ?

Bonne question, mon fils. Je ne sais pas tout, tu le sais bien. Mais ca doit être  vachement important, vues les polémiques.  Une discipline majeure,  ça doit être  quand on travaille beaucoup, que la matière a bien germé, et que les fruits sont nombreux  et savoureux à récolter..

Ca fait la fierté de certains profs.

- Et la  discipline mineure ?

- Tu me fais réfléchir, mon fils !

 Une discipline mineure, ca doit  donc être  quand on travaille beaucoup, que la matière a bien germé, mais que les fruits sont rarissimes et amers à récolter.

Ca fait l’aigreur des autres profs.

 

J’ai tout compris mon père..... mais je crains fort,  qu’à à ce régime là, les disciplines mineures, ne demeurent à jamais mineures. C’ est triste, non ?

N’y pense plus mon fils, le monde est ainsi fait.

Travaille, et travaille encore , du mieux que tu sauras.

C’est à ce seul prix que tu seras grand, mon fils.


 
Merci mon père.

Je t’aime  mon fils.


Hélène, après une discussion avec Marie.

htpp://petitechronique.over-blog.com

Publié dans cour d'école

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

katty72 17/03/2009 12:41

merci pour l'article et merci de ton passage bon mardi

helene33660 19/03/2009 21:40


merci à toi, et au plaisir de te revoir. helene