zizou4

Publié le par helene33660

Azasza a écrit :

"Qu'il soit fils de roi, le meilleur athlète qui soit, qu'il soit chanteur populaire reconnu à travers le monde, ça n'en demeure pas moins un être humain qui perd les pédales."

 
"Quand on est un idôle comme il l'était, il faut aussi savoir qu'on a les responsabilités qui vont avec et une de ces responsabilité est d'être sans reproche."
 
Bonjour Johanne,( Azasza )
Ca fait du temps !!!
Je me permets de te citer car il y a pour moi entre ces deux phrases quelque chose qui ne colle pas.
Un être humain est faillible par essence même, pour être sans reproche il faut être au-delà de l'humain, un saint, ou Superman (et encore pour ce dernier rien n'est mois sûr  ).
Zidane n'a peut-être jamais souhaité être posé sur ce piedestal, en tous cas pas aussi haut, je pense. Quand on est un homme public on ne s'appartient plus, et se montrer humain dans toute sa faillibilité me semble être une preuve de la survie du quant-à-soi.
Je pense que les français, même les fans, même les hystériques, ne sont pas aussi stupides qu'on le croit, et que ce geste ne sera pas considéré comme un exemple à suivre.
Evidemment, il aurait dû règler ses comptes en coulisses, mais je trouve que par cette action il a donné encore plus de poids au côté profondément humain que lui reconnaissent les français, qui l'ont désigné comme leur "personnalité préférée".
Ce que je dis là est tout-à-fait impartial car le foot je m'en foos, et je n'ai jamais idolâtré qui que ce soit, Zinédine Zidane étant le dernier de mes centres d'intérêt.
Joy

Publié dans au quotidien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article