une histoire d'amour

Publié le par helene33660

equitation ?
 

je vous parle de temps à autre de notre passion pour les chevaux.... moi meme j'avais découvert

l'équitation vers 15 ans. en colo... une semaine de randonnée. génial.

cavalcade le matin pour récupérer les  chevaux dans les pré, puis ballade, ballade et encore ballade.

j'étais revenue enchantée.... pour découvrir que ce n'etait plus du tout cela dans ma tite ville locale.

 y avait bien un club hippique à La Capelle, puis un autre à Hardelot. Mais à chaque, y avait

aussi un moniteur, qui criait beaucoup et passait son temps à nous faire tourner en rond dans son manège.

vous voyez, rien de commun avec ce que j'avais vécu. alors j'ai gardé mes souvenirs, mes reves, et n'ai pas remonté avant mes 20 ans.

parcequ'à 20 ans, à l'Ecole Normale d'Arras, y avait  un groupe qui montait. des copines que j'ai suivi es pendant 2 ans. me suis bien régalée, on a bien rigolé. jusqu'à  ce  matin  où j'ai eu un petit  accident de la route. bien sur, je me suis réparée, mais mes reves  s'étaient quelque peu envolés..

et puis, j'ai eu mes filles. l'ainée etant un peu sauvage, je l'ai emmené au centre hippique de Saint Seurin.  vous savez, la ville du bon patissier ( le Jappeloup de Noel). elle avait deux ans. La monitrice, Fabienne nous a prété, chaque mercredi , 2 ans durant un petit poney. Pompon.... que ma gamine brossait, nourrissait de quignons de pain et que moi je promenais dans le centre hippique et sa foret.

14 ans ont passé,  mon ado est aujourd'hui en sport études  -équitation et ma foi, elle monte plutot bien. bien sur , chaque eté elle "travaille" avec sa monitrice préférée ( Fabienne), plantant sa tente sous les bois, au milieu des copains du club.

pour faire simple,je dois  vous dire que la seconde puis la troisième ont elle aussi attrapé le virus, et que cette folie douce nous a "obligé" à avoir 2 ou 3 chevaux à la maison, puisque le terrain nous le permettait. ( merci au voisin de nous preter son grand pré).

des que je trouve quelques photots, je les mettrais en ligne...   ces quelques mots, c'etait pour vous faire comprendre pourquoi je parlais autant des chevaux....

Publié dans au quotidien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

:0010: lili :0091: 24/08/2006 19:33

j'étais passionnée de chevaux et j'ai pu grace au CE de mon entreprise monter à cheval pendant quelques années, et un jour papatra, je me suis vautré en beauté, et depuis terminé sur ordre le la médecine, Si vous persistez, à la prochaine chute vous êtes paralysée, alors maintenant je les admire de loin en me disant tu as eu de la chance de pouvoir réaliser ton rêve de gosse, mais c'est dur
 bisous, bonne fin de journée

sylvie 24/08/2006 13:23

CoucouMa derniéreest passioné des chevaux!!Gros bisousTrés belle histoireSylvie

helene33660 24/08/2006 19:17

Elle a quel age ta petite ? ellepeut monter quelque part ?
au plaisir.