sueurs froides

Publié le par helene33660

sueurs froides
Surpris | 2178



Y a-t-il un pilote dans l'avion?
Envoyer cet article par e-mailEnvoyer cet article par Message instantanéCliquer pour lancer l'impression de la pageCliquer une fois pour augmenter progressivement, deux fois pour augmenter au maximumCliquer une fois pour réduire progressivement, deux fois pour réduire au maximum
[ mercredi 30 août 2006, 22h57 - AFP ]

Lors d'un vol régional samedi entre Ottawa et Winnipeg (Canada ).... clin d'oeil pour Azasza  , le pilote canadien s'est rendu aux toilettes, quelques  minutes après le décollage, mais s'est retrouvé bloqué car  la porte refusait de s'ouvrir malgré  tous ses efforts et ceux du copilote demeuré dans le cockpit.

Après 10 minutes d'efforts  restés vains , l'équipage a décidé de démonter la porte récalcitrante  , l'enlevant de ses gonds , afin   que le pilote puisse regagner son poste  ,  trente minutes avant l'atterrissage. ( ouf, il était temps ! )

Les passagers inquiets, sont pourtant restés calmes, sachant  qu'ils n'étaient  pas  trop  en danger car  le co-pilote   a précisé qu'il savait  faire atterrir l'avion , même  sans le pilote. ( sauvés ! et tant mieux....)
Ils ont cependant trouvé les minutes très longues,  voyant le pilote s'escrimer  sur cette  fichue  la porte  et s'entretenir fiévreusement avec le copilote sur le téléphone interne de l'appareil.

"Ce genre d'incident est très rare",  à ma connaissance c'est la première fois que cela nous arrive en vol". a dit  un  porte parole canadien.  ( Ils ont du se marrer, à la tour de contrôe... Il n'a pas fini d'être chambrer le pilote. )
Ca me rappelle un vol interne, dans un tout petit coucou, au dessus du pacifique.  Le pilote avait laissé la porte du cockpit ouverte, et  lisait le journal tout en bavardant avec  son second.... Promis juré, ca fait un drôle d'effet... surtout quand on n'a pas l'habitude de voir ça.

Publié dans je m'amuse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jdazil3738 31/08/2006 13:57

Allez! un petit souvenir similaire: c'est en encore en Afrique du Sud, au départ du petit bled Thohoyandou vers Tzaneen et Johannesburg, un petit coucou, porte de cockpit ouverte, un pilote (français par hasard) et à côté de lui ce que je pense être un jeune élève, et c'est ce dernier apparemment qui tient le manche. Nous approchons des deux sommets d'une chaîne de montagne, lesquels sont visiblement A NOTRE NIVEAU DE VOL, entre les deux un petit col, mais ce n'est pas notre direction actuelle, et le pilote qui fait de grands gestes de la main à son voisin comme pour dire: "par là, par là" ! Brr !    Je ne t'ennuie pas , Hélène ? Je ne cherche pas à concurrencer le sagehibou, j'ai beaucoup moins bourlingué que lui, mais ce genre de souvenir reste vivace.

helene33660 02/09/2006 09:19

pourquoi veux tu m'embeter ? quelle idée .. J'ai grand plaisir à te lire. heureusement qu'il y a toujours 2 pilotes dans ses avions.....
je me doute que ca reste vivace... surtout si tu etais derrière le co-pilote... rire. à bientot.