recherche politicien competent

Publié le par helene33660

Cher vieux sage, tu nous écris:  

    On recherche un homme (ou une femme) politique modeste et compétent(e). Avez vous quelqu'un à proposer ? Mais de toutes façons il est déjà trop tard.....

 

  Rêveur va! 

  Où veux-tu trouver une telle merveille?

Pour être jugé compétent en politique, il faut avoir occupé un poste de très haut niveau grâce auquel on peut se targuer, vrai ou faux, d'avoir la compétence mais pour arriver déjà à ce niveau, il faut déjà avoir oublié toute modestie.

 Donc ce que tu recherches est encore plus rare que le merle blanc. 

  De toute façon, il n'existe pas de méthode pour mesurer la compétence chez un apprenti chef d'état. Que doit-il faire en effet: Savoir parler? Savoir se taire? Savoir parler pour ne rien dire? Savoir se taire pour dire quelque chose? Savoir transformer ses amis en obligés? Savoir faire des coups tordus à ses amis politiques? Savoir valoriser auprès de l'opinion le peu que l'on a fait? Savoir passer sous silence tout ce que l'on a raté? Savoir expliquer qu'un échec retentissant est en fait un vrai succès que seuls les imbéciles ne reconnaissent pas?

 Mais une chose est sûre: celui ou celle qui sait faire tout cela n'a pas eu le temps d'apprendre la modestie.  

 Alors, comment voter quand on ne sait rien sur la principale qualité que devraient avoir les candidats, la compétence, et tout sur leur plus grand défaut, leur orgueil démesuré?

- Certains disent qu'ils voteront utile, ce que me paraît un excès de modestie car cela signifie qu'ils estiment que leur propre opinion ne vaut pas grand chose.

 - Il y en a qui clament qu'ils votent selon leurs convictions, ce qui est tout à fait stupide parce qu'ils votent en fait pour les convictions de leur candidat le jour de son élection.

 - Certains votent par tradition, mais c'est une ineptie car les traditions, c'est comme les coups de pied au c.., il y en a beaucoup qui se perdent.

- Paraît aussi que certains votent sur le look, mais ils oublient, les ânes, qu'il n'y a rien de plus changeant que la mode (sauf les convictions d'un candidat)

 - Enfin, il y a ceux qui avant de voter voudraient essayer de comprendre et qui ne comprennent pas que des gens qui se disent compétents se gardent bien de parler de la dette de l'état ("ils" sauront pourtant bien nous rappeler que l'état, c'est nous, quand viendra le jour de rembourser), de notre système de transmission des savoirs (toujours plus de moyens, mais pour quel résultat?), de l'avenir des retraites (comment comprendre qu'il faudra travailler plus longtemps alors qu'il y a de moins en moins de sexas au travail, sauf chez les élus), de l'instabilité du monde, de la montée des intégrismes religieux ou laïcs etc.  

Alors reconnaissons au moins une chose: Il faut être sacrément compétent pour être électeur aujourd'hui. Et je te le dis en toute modestie.

François M

Publié dans le sage hibou a dit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article