ségolène , un phénomène

Publié le par helene33660


Le phénomène Ségolène

 

   

Car il y a bien un phénomène Ségolène. Comme il y en a en France tous les deux cents ou trois cents ans. J'en connais surtout deux ; Jeanne d'Arc, et le Général Boulanger ; Quelques fois ça marche (la Jeanne), d'autres fois ça se dégonfle rapidement (Boulanger). Le pays s'enthousiasme pour un personnage venu de nulle part ou presque, qui fascine et hypnotise les foules on ne sait trop pourquoi .

 

  

Jeanne d'Arc venait de nulle part. Une petite paysanne lorraine, probablement illettrée ou presque, qui entendait des voix en gardant ses moutons. Déjà, pour qu'elle ait été reçue par le seigneur de Vaucouleurs, il lui avait fallu convaincre son laboureur  de père de l'y emmener. Et moi je connais bien les laboureurs lorrains, mon père en était un, ni plus ni moins cultivé que le père Darc. Mais elle y est arrivée, c'était déjà formidable, mais que le seigneur de Vaucouleurs ait accepté  de la recevoir et de lui donner une escorte pour traverser la France en guerre civile sans la moindre carte Michelin , est à la limite du crédible. La suite est à l'avenant, elle fascine le petit roi de Bourges, ses généraux tels que Dunois et le fameux Gilles de Rais, et tout le peuple de France sans télé, sans radio et sans journaux. Il ya bien eu un phénomène Jeanne d'Arc.

 

  

Boulanger, c'est une autre histoire, général devenu ministre, puis mis sur la touche, « revanchard » patenté,  il rassemble tous les opposants, se fait élire député dans plusieurs départements à la fois et semble mûr pour un coup d'état ; A ce moment il se dégonfle sous la pression de sa maîtresse . Il se suicidera en exil par la suite. Et pourtant il y a eu un moment où tout le pays ne jurait que par lui : Il y a eu un phénomène Boulanger.

 

    Attali, secrétaire du Président, avait embauché en 1981 cette jeune énarque pour tailler les crayons du président. Celui-ci la trouvait « ignare », dit-on, mais quand elle lui a demandé en 1988 une circonscription où  se présenter, l'homme de Jarnac, qui insistait lourdement pour que ses gens aient tous l'onction du suffrage universel, lui a trouvé un trou perdu dans les Deux Sèvres, quitte à mettre sur la touche le socialo local qui croyait que la place lui revenait de droit. Elle a été élue et « la jeune dame de Paris » a séduit rapidement les maires ruraux et les paysannes poitevines. C'est à ce moment qu'a commencé son ascension médiatique, et que j'ai commencé à l'observer. Je l'observe encore, dix huit ans plus tard .

 

   Il y a un phénomène Ségolène. Il court des tas de légendes sur elle  . [....http://blogs.aol.fr/sagehibou/levieilhibou/ ]  Ce n'est déjà pas mal. Mais finira t'-elle sainte sur un bûcher ou se suicidera t-elle sur la tombe de son partenaire comme Boulanger ?

L'avenir nous le dira.

Le Sage Hibou

Publié dans le sage hibou a dit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article