Le Grand Tournoi de Lamotte

Publié le par helene33660

Aie aie aie...  que ca a été dur !

 Si dur que j'ai du  mal à trouver mes mots pour vous raconter.

 Ce temps, pourri de chez Pourri !  De la  pluie, du vent, du froid (4°).  Il m'a fallu enfiler  des pulls et encore des pulls  pour résister. Par précaution, j'avais emmené mon ciré de marin. le Cotten si bien connu.  Veste et Pantalon.... J'aurais pu  le revendre 10 fois tant il était indispensable.

 

 Heureusement la bonne humeur de chacun est restée au premier rang et a adouci notre situation.

  Reste  à parler du Championnat pour lequel  tout le club de Saint Gervais s'était déplacé. Aucune des équipes  présentées n'est montée sur le podium.  Pour les moustiques, c'était prévisible puisqu'ils débutaient. Mais à notre très grande surprise, ils ont joué comme des rois. Comme jamais ils ne l'avaient fait au club. Une passe par ci, une passe par là et hop un but..... Qu'ils étaient beaux et fiers dans leur nouveau maillot bleu. Je crois bien qu'ils reviendront l'an prochain tant cela leur a plu.

 

 Les benjamins, eux, ont perdu leurs deux premiers matchs. Un peu bêtement. Souvent, ils jouaient très bien  durant la première mi - temps, puis  manquaient  de punch pour la seconde. Les adversaires prenaient alors l'avantage et remportaient la victoire. Je comprends leur frustration. Heureusement le dernier match a été gagné, leur assurant une 7è place.

 

Reste nos cadets, qui jouaient dans la division ELITE du championnat. Deux équipes gagnées, deux équipes perdues, dont celle qui a fini sur la première marche du podium.

Cette équipe là, La Galopade, les a éliminés au premier tour, ce qui d'office  les a privé de podium. S'il avaient pu commencer par les matchs gagnés, tout aurait été différent.Mais avec des Si, Paris serait encore en bouteille... Bref...

  

Ce premier match a été plus que Laid.  Nos cavaliers ont souffert tant c'était physique et violent. Des agressions permanentes, des insultes, des  coups bas à tire- larigo.... Un horse ball que jamais on n'avait croisé...  Sans compter  l'arbitre  qui s'est laissé déborder.... 

 Bref, Marie et son équipe n'ont pu tenir le rythme  fou de ce  "horse ball des  cités ".  Dépassés, dégoutés et ne comprenant pas ce style de jeu, ils ont baissé  les bras laissant la victoire et le podium à l'équipe adverse.

 Durant le second match de  la Galopade, un cavalier a été  sérieusement blessé, et il a fallu attendre le troisième match pour que les arbitres " se fâchent"  enfin et sortent les cartons jaunes et les P1 ( Pénaltys).  C'était un peu tard pour nos cadets.

 Heureusement, les matchs contre  les équipes de Méribel et de  Le Blanc leur ont redonné le goût du jeu. Des passes, des buts, des actions de touche efficaces et surtout  une éthique digne de ce nom, même si Héloïse est tombée de cheval, toute seule, se fracturant la clavicule !!!!

  

Lors du dernier match, nos cadets  ont affronté le club de Pied Bercy. Ils les avaient déja gagnés  lors d'une finale "minimes". C'est dire si Marcelin et son équipe comptaient prendre leur revanche....

 

 Le match a été beau, mais Saint Gervais- privé d'Héloise - a été battu à plate couture.

  Il faut avouer  que Marcellin joue très très bien.

Lui et son poney forment un couple magnifique que Marie retrouvera avec grand plaisir dans 15 jours, à  Lignières. En effet, tous deux ont été pré- sélectionnés  par Franck Reyne, l'entraineur national, et partiront 3 jours en stage. A l'issue de ce  long week end  de travail, l'Equipe de France Cadet-Poney sera annoncée, et s'apprêtera à disputer le Championnat d'Europe  qui aura lieu à Auvers en juillet prochain.

 

 Bonne chance à  Marcellin, Alexandre, Mael,  Marie.... enfin aux  17  chanceux qui font partie de la liste des pré-sélectionnés.

 Et aussi  merci à Marie qui nous permet de poursuivre l'aventure.

Publié dans vive le sport

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article