Ballade à Helsinki

Publié le par helene33660

Helsinki 2011

 

Journal de voyage. octobre dernier. Extrait.

 

Helsinki-bateau.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Petit séjour en Finlande, à Helsinki pour être plus précise. La capitale. Sauf que ça ne ressemble pas du tout à Londres ou Paris…  Helsinki, c’est tout calme, des larges rues, sans embouteillage. Pas de cris, pas de klaxon. Des pistes cyclables partout. 

  Mais y a les touristes. D’autant que c’est aussi la « foire aux harengs ».  Les harengs, j’en vois de toutes les couleurs, cuisinés à toutes les sauces. On trouve aussi des fruits de saison, des bonnets de laine, du saumon...   

  -Marche-de-Helsinki---Les-fruits-rouges.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Avec Philippe, on goûte. on aime plus ou moins, on s'étonne, de la qualité comme des prix qui sont souvent prohibitifs.....

Heureusement, ce vendredi je retrouve avec plaisir le  petit resto,  planqué dans une rue de travers  et réservé aux gens du coin,.  Evidemment, il est encore plein de locaux qui déjeunent pour 10.5 €. Ça me change du centre ville, où le moindre plat coûte 25 €.

  

Ici, la soupe est délicieuse, le buffet de légumes frais  présente bien. Ensuite, 2 plats sont proposés. Pour ce midi, c’est rôti de porc ou filet de perche, accompagnés de purée, de riz ou de patates rissolées.

Si je ne veux que de la soupe ( à volonté), c’est 6 €. 

Pour 8 €, j’ai le plat du jour et les légumes ( carottes, céleri, salade de pommes de terres/saumon, ananas , salade verte, ou crêpes aux épianrds…

Pour 10€50  je peux  prendre de tout, y compris la confiture de baies dont les gens d'ici raffolent. ( Certains en nappent leur purée... Pourquoi pas ? ). Evidemment Dukan et cie vont faire la tête, mais le sauna de 16 h va m’aider à tout éliminer….lol



Sur toutes les tables, trône un broc d’eau, énorme. Pas de  vin, pas de bière. Les gens restent sobres.  Ils se gardent la bière pour le début de soirée. Hier midi, j’avais pris une bière : 5.6 € les 33 cl. Ça laisse réfléchir !



La  patronne qui m’indique une table est toujours aussi accueillante. ( c’est dur à croire, mais ici c’est vraiment rare… promis juré).  Elle essaye de parler français, heureuse d’utiliser les mots qu’elle a appris  au lycée. Quelque part, ça m’embête de quitter ce pays demain, car dans ce petit bouiboui, je découvre des plats locaux et je me régale. Ça sent bon, c’est goûteux., plus fin que les harengs divers du marché. -Marche-de-Helsinki---Tricot.jpg



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   Et dire que Philippe pensait que les Finlandais ne déjeûnaient pas, qu’ils se contentaient d’un maigre sandwich le midi en attenant le repas de 18 h.. Quelle idée ! Helsinki grouille de restos, ouverts non stop de 10 h à 24 h ( au moins). Et ces restos sont bondés. Les Finlandais aiment manger.

 

C’est marrant, à l’hôtel, le petit déj se déroule en 2 temps : de 6h30 à 8h30 le restaurant est pris d’assaut par des hommes d’affaires qui puisent à foison  dans le magnifique buffet. Une assiette, une seconde... Ils mangent comme 4. les saucisses, les haricots, la pastèque, les œufs, les pains, la marmelade ( dont Philippe et moi ferons une cure), et aussi les yogourts, les charcuteries… un véritable festin. A dire vrai, il n’y a que le café qui n’est pas top… A croire que Georges Clooney n’est pas encore passé par ici…mais heureusement, le thé se défend...lol .

A 8 h 30 tapantes,  la salle se vide de ses costumes- cravates pour laisser la  place aux touristes, ou vacanciers. C’est vraiment marrant. D’un seul coup d’un seul, la physionomie du restaurant change : les jeans apparaissent, les baskets, les sweats multicolores, les  familles, les enfants… C’est le melting-pot de l’hôtel. Le seul point commun,  c’est l’appétit démesuré des uns et des autres… quels ventres... encore qu’il n’y a pas trop de «gros ». La marche sur les pavés d’Helsinki  doit affiner les silhouettes. helsinkiFaut dire que dans la ville, ça monte et ça descend sans arrêt… Thomas Voecler ou Luis Armstrong ne seraient pas dépaysés pour 2 sous.. enfin 2 €  car ici la vie est très très chère… Tout est multiplié par 2. ( sauf le repas de mon petit resto typique).

Autre chose bizarre : l'indifférence des gens. J’en suis à me dire que les gens d’ici ne s’occupent que d’eux. Les autres semblent invisibles à leurs yeux. Les regards ne se croisent pas. Ni dans la rue, ni dans l’ascenseur. Aucun bonjour, aucun sourire partagé. Ç'est strange. Je souris donc pour moi-même  et je continue de chantonner, heureuse que je suis d’être là. je détonne.

Quand Philippe assiste au colloque, je visite la cathédrale lutherienne, je retourne voir les vieux gréements si nombreux et tellement beaux, je pousse la porte de quelques magasins  -bondés car c’est jours de solde- Je me ramènerai bien un  sauna,  tant les prix défient toute concurrence… mais ça n’entre pas dans ma valise… alors je ramène des bonbons multicolores et bien sur Finlandais. Ce sont mes petits élèves qui  vont être contents. Comment peut on aimer les bonbons et ne pas sourire... ? je ne sais même pas  à qui je peux poser la question... tant pis. 

brochette.jpgPourtant, quand on était à Ivalo, chez les Sami, les touristes que nous étions déjà avaient été super bien accueillis. Ca doit etre la ville qui sappe autant la bienveillance des gens... surement.

 

Publié dans Voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chantal 24/05/2015 10:09

oui, c'est chantal d'aol - ça fait un bail hein !!! je vois que tu profites bien avec ton mari et c'est super-
sinon, rien de neuf - c'est la routine - 5 petits fils en pleine santé - et toi, tu as des petits enfants ? je te fais un gros bisou

chantal 21/05/2015 10:42

coucou hélène !! c'est moi, chantal - lol !! ce que tu racontes de la finlande ressemble beaucoup aux us et coutumes de la Norvège - je t'embrasse ma belle - depuis tout ce temps ...................

helene33660 22/05/2015 09:58

chantal.... d'il y a tres longtemps ? d'aol peut etre ? si oui, donne moi de tes nouvelles.... bises. helene

Conrad 20/05/2015 13:10

Je vous remercie pour la balade ! Mes cousins et moi pensons justement prendre quelques semaines de vacances en Finlande. Nous avons déjà pris un prêt vacances chez : https://www.sofinco.fr/projet-credit/pret-vacances.htm pour finaliser notre budget et nous sommes actuellement en train de planifier notre itinéraire. Nous avons entendu beaucoup de bien des parcs Aulanko et Oulanka, et nous avons hâte de les visiter. Nous passerons aussi par Helsinki et votre article nous sera d’une aide précieuse. À plus !

chantal 06/11/2011 16:20



ce que tu décris ressemble beaucoup à la façon de vivre des norvégiens - normal hein !


par contre, je n'ai pas compris quand tu dis en parlant des bonbons " ça fera plaisir à mes petits élèves " - tu n'es pas à la retraite ? je ne comprends plus rien - faut dire que je ne lis
presque plus les blogs - méa culpa et.....gros bisous hélène



helene33660 07/11/2011 14:02



Bonjour Chaty.


je suis des petits  ( et des grands) qui réclament mon aide.. en fait je troque mon temps et mon expérience ( sel). c'est super.



darwin 04/11/2011 09:17



Sympa, ce reportage! Dommage qu'au niveau chaleur humaine, tu aies été un peu frustrée... A quoi attribuer ça? Harengs pas frais, climat, eau à tous les repas... Par contre, à vélo, avec Thomas
Voeckler, j'aurais vu plutôt Lance Armstrong que Luis, encore que ce dernier ne devait pas manquer de souffle! A bientôt! Bises!



helene33660 04/11/2011 13:59



rire..; tu reconnais en moi la grande sportive...lol.


a un moment donné, j'ai tenu ouverte la porte d'un magasin pour un homme en fauteuil roulant.... parce que personne ne le faisait devant moi.. dur dur....


mais  même à l'hotel - coté touriste- ca restait froid. vraiment bizarre. heureusement, la dame du petit resto local était elle très sympa....