Encore un peu de sucre ?

Publié le par helene33660

Sainte Croix du Mont, capitale des confitures et des liquoreux ... epicerie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l'entrée de Sainte-Croix-du-Mont ( 33)  aucun panneau n'annonce que la cité ambitionne d'être la capitale des confitures. L'annonce aurait forcément de quoi surprendre au regard des paysages environnants ensevelis sous les vignes.

Et pourtant ! À en croire les déclarations faites par la gérante de l'épicerie locale, on pourrait penser que les 900 habitants du village raffolent des fruits.

 

Car dans son épicerie, ce sont 157 tonnes (oui oui vous m’avez bien lu), donc ce sont bien 157 tonnes de sucre cristallisé qui ont été  écoulées  entre novembre 2007 et octobre 2009. Mine de rien, pour 2007, ça correspond à la consommation annuelle d'une ville de 10 000 habitants.

Sachant qu’avec 157 tonnes de sucre, on fait  plus de 300 tonnes de confitures, les armoires et les étagères des Montécruciens devraient normalement crouler sous les pots de gelées et autres marmelades.

 

La répression des fraudes est passée par là, et Madame  Solano s'est retrouvée hier en correctionnelle car il semblerait qu'au paradis des liquoreux, la coulée blanche n'ait finalement servi à tout autre chose d’autant que les pics de vente s'observent au moment des vendanges. D’ailleurs, le sucre est  la raison d'être de cette épicerie baptisée   localement  « Le dépanneur du coteau ».

 

On sait que les  viticulteurs ont le droit  d'ajouter du sucre au moût de raisin  mais que cette chaptalisation est soumise à une taxe  de 30 % . aie aie aie

 

Thérèse Solano, elle, assure cependant ne rien connaître à ces questions fiscales. Elle explique l'incroyable tonnage qui transite par son garage, par le phénomène  des confitures, du tourisme,  de l'affluence de visiteurs lors de la brocante  et  de la fidélité de clients souvent extérieurs au canton attirés par des prix très compétitifs ( - 50 %). Même que, la plupart d’entre eux sont des adeptes des sacs de 20 kg. ( la facture est obligatoire à partir de 25 kg)

 

Le terrain devenant glissant, l’avocat ne s’est pas éternisé sur les fruits,  d'autant que les vieux clients de madame Salano ne soulèvent plus les sacs de 20 kg...mais relève la responsabilité des viticulteurs. Hier soir, le tribunal n’a pas accablé Madame Solana, mais l’a condamnée à 5 000 euros d'amende  avec sursis.

 

En voilà une histoire qu'elle me plait...

 

vous l'avez dit :

Encore heureux s'ils ne sont pas atteints de diabète dans le canton...

 

Dans le cadre de la lutte contre l'obésité, à l'avenir, la chaptalisation se fera à l'aspartame ! ?

 

Pour le goût du vin, c'est pas grave, le sucre c'est un produit naturel. Ce qui me chiffonne c'est que des gens ont vendu au prix du Sainte-Croix-du-Mont ,un vin ordinaire liquoreux dopé.

 

C'est de l'escroquerie, le monde du vin en est coutumier, hélas.

 

Les pinardiers se sont toujours sucrés, mais c'est bien qu'il fassent croquer le petit commerce local.

 

Malgré toutes ces magouilles,le prix de la bouteille ne baisse pas pour autant. De qui se moque-t'on?

 

Cette pratique est vieille comme le monde .... Déjà, à l'époque, les livraisons se faisaient la nuit dans les châteaux......


5 000 euros d'amende mais avec sursis : le petit commerce pourra continuer à vivre.

 

Vive le service de la répression des fraudes qui vient d'oeuvrer à la survie du consommateur français et à bas ces vilains viticulteurs qui nous trompent et sont tous milliardaires. Mais au fait que représentent vraiment 150 tonnes de sucre sur deux ans et quel est le bénéfice réel pour le contribuable français qui paye tous ces fonctionnaires zélés ? peut etre que toute cette énergie pour une amende de 5000 € avec sursis pourrait être utilisée sur d'autres problèmes qui coûtent bien plus cher à la France aux contribuables.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le tribunal ne l'a pas accablée, l'amende aurait pu être plus salée :D

"Allô Tonton, pourquoi tu tousses ? Ça n’est pas du bicarbonate ! C’est du sucre en poudre !

Allô Tonton, pourquoi tu tousses plus ?"

 

Doux Jésus, on se sucre un max à Sainte-Croix.

 

Qui est à blâmer? cette "serviable "épicière ou tous les magouilleurs de viticulteurs, non seulement ils nous empoisonnent avec tous leurs traitements et en plus ils nous font prendre des risques :obésité ,diabète etc


Il faut Les taxer pour leur triche .............



Ici, en Alsace, les vins furent particulièrement dénaturés par l'usage de substances illicites. C'était dans les années 70-80. depuis, le ménage a été réalisé et les produits sont en grande majorité d'une exemplaire valeur. Autour de 4-8 € la boutanche, on peut s’offrir quelques plaisirs gustatifs. Le bordelais n'est pas en reste dans le trafic vineux.


Les grosses magouilles dans les châteaux aussi, rappelez-vous du camion de sucre retrouvé au sein du Château Pichon Longueville Comtesse à Pauillac... entre autres..
http://www.liberation.fr/vous/0101174504-trop-de-sucre-dans-un-2e-cru-classe-de-medoc

Publié dans je m'amuse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

darwin 04/11/2011 22:23



J'aime bien cet article plein d'humour! Après ça, pas le choix: va falloir se rabattre sur des Sauternes (un château d'Yquem, tiens, au hasard!), ou des Barsac, des Cadillac... on va bien
trouver!



helene33660 05/11/2011 06:23



pourvu qu'il n'y ait pas d'épicerie trop près....lol