Le sénat au pilori !

Publié le par helene33660

Le Sénat a adopté jeudi une proposition de loi qui supprime la rémunération des stages obligatoires de fin d'études pour les élèves éducateurs et futures assistantes sociales

 

Les stages de fin d'études dans les secteurs sanitaire, social et médico-social peuvent durer parfois une année scolaire ne seront plus rémunérés.  Voilà ce que le sénat a adopté jeudi  comme  proposition de loi venant  de Nicolas About  et de Sylvie Desmarescaux .

 

Faut dire qu’avec la gratification minimum (417 euros par mois) obligatoire depuis 2009 pour les stages de plus de deux mois ,  le trou de la France était encore plus creusé…

 

Comme d’hab, on tape sur les petits… Comme si les stagiaires, dont les stages sont obligatoires, ne méritaient ses euros là….

 

Y en a marre de  tous ses  technocrates à la noix, hyper nantis,  privilégiés à outrance, qui  osent demander aux  jeunes de se serrer la ceinture, de travailler pour  rien, alors qu’eux passent leurs journées, assis sur des fauteuils rembourrés  à attendre une retraite démesurée.

 

senat-audiovisuel

Publié dans coup de gueule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

solène 02/05/2010 15:26



Oui on joue le dimanche, je ne sais pas encore l'heure



solène 02/05/2010 15:17



à la foire de bordeaux pour nous ! Je joue avec l'équipe de la rochelle en club !



helene33660 02/05/2010 15:19



j'y serai surement dimanche. La rochelle aussi ? si oui, vers quelle heure ?



solène 30/04/2010 13:03



Certaines formations bénéficient des assedics pendant la formation c'est le cas de la formation éducateur spécialisé notamment....


Bien sûr que la gratification est bénéfique pour les étudiants vu les frais engendré, en moyenne pour mes stages j'avais 90km à faire par jour....


Dans le social cela pose aussi un problème "éthique" car nous n'étions plus vraiment considéré comme des stagiaires mais plutôt commes des salariés à bas coût....Ce qui peut mettre en péril, la
formation...


La gratification, j'étais pour, mais pour également que l'Etat assume celle-ci...pour les étudiants où il y a de la production cela pose moins de pb, mais pour les étuidants du social, les
institutions qui nous accueillent vivent de subventions, et vu la politique actuelle, celles-ci sont de moins en moins importantes...elles ne pouvaient pas prendre un stagiaire gratifié en
plus....Sauf si c'était le CG qui prenait en charge....


 



helene33660 02/05/2010 15:16



ok, je comprends.... merci de tes détails.


a bientot. autour d'un terrain ?



soso 30/04/2010 11:33



Horse-balleuse je suit régulièrement votre blog pour ses articles sportif....Je tombe sur celui-ci, je suis éducatrice spécialisée diplômée depuis 2009 est ait pas mal galéré avec cette histoire
de gratification....En effet, nous étions la première tournée d'éducateurs à se trouver confrontés à cela....Conclusion, nous nous sommes battus pendant des mois souvent au détriment des cours
pour que l'Etat assume ses propres lois en payant cette gratification aux structures qui n'avaient pas prévus cela dans leur budget....Nous nous retrouvions face à de réelles discriminations lors
des entretiens: "vous êtes aux assedics? Ah oui, eh bah on vous prend"...."ah vous n'avez pas les assedics, nous devons vous gratifier, non nous ne vous prenons pas....".....Pour finir alors que
les 3/4 de la promo n'avaient plus de stage à 3 semaines avant le départ...les Conseils généraux de bretagne ont décidés de financer cette gratification ce qui a un peu débloqué la
situation....enfin pour une année et que en Bretagne...Beaucoup d'étudiants du social se sont retrouvés sur le carreau à "cause" de cette gratification (qui dans le fond est une très bonne
idée)....Alors finalement qu'elle soit supprimée ne me fait presque ni chaud ni froid..(Et pourtant je fesais partie de ceux qui était devant aux manifs afin que la gratif ne soit pas retirée
mais que l'Etat assume ses propres lois...). Maiis vaut-il mieux être gratifié 400€ par mois et au final devoir abandonné ses études faute de n'avoir trouvé de stage ou trouvé un stage et ne pas
être gratifié???


 


solène



helene33660 30/04/2010 12:38



Solène, ce que je ne comprends pas, c'est comment on peut etre aux assedics et etre en  meme temps étudiant ?


Mes trois jeunes sont en études post bac, et les 3 ont des stages à faire... j'avoue que qd elles percoivent un petit quelque chose, ca fait du bien au porte monnaie.... à l'estime de soi.
d'autant qu'il faut souvent retrouver une piole, et prendre la bagnole pour y aller. je ne parle pas du billet d'avion, de bateau ou du prix du visa qd elles partent à l'étranger.


Les stages sont obligatoires, ils sont super importants, mais ca coute vachement cher aux familles, aux étudiants... c'est ca qui m'énerve.


maintenant, on a aussi accepté que la seconde coupe son stage en deux... comme ca, y avait pas de gratification à lui allouer, mais elle a fait le stage qu'elle voulait ( INRA) alors qu'ils ne
pouvaient pas la rétribuer ( caisse vide)....