Tirade du niais

Publié le par helene33660

La Droite veut supprimer l’Histoire-Géo en Terminale et Première. On dit ici ou là « c’est stupide ».


Ah ! non ! c’est un peu court,
jeune homme !
On pouvait dire… Oh! Dieu!… bien des choses en somme.
En variant le ton,par exemple, tenez:


Agressif
:  » Enlever son Histoire à un jeune en quête d’identité,
C’est comme priver de foin un âne dont on voudrait qu’il brait !  »


Amical
:  » Il faudrait supprimer l’Histoire et la Géo, certes
Mais surtout la lecture – les lycéens ignoreront leur perte ! »

Descriptif:  » C’est un trou ! un fossé ! Que dis-je !
Un abyme ! La bêtise est sans fond !  »


Curieux
:  » Par quelle intitulé  la remplacera-t-on ?
« Je tisse ma Burkha » ou « Etre francophile » ?

Gracieux:  » Fallait-il que notre Histoire fût hostile à Ambroise Paré,
pour que notre ministre la perdisse, la recréasse
sans que rien ne se transforma, et sans laisser de traces ?  »


Tendre:  » Va Histoire, je ne te hais point
Et ta douce bonté me semble déjà loin  »

Cavalier:  » Quoi, I’ami, tu veux supprimer tout’l'histoire- Géo ?
T’es sûr qu’c'est pas une autre « maîtresse » dont tu voudrais la peau ? » ,

Emphatique
:  » Dans les ruines du savoir, dont nous étions le Temple
Deux mille années d’Histoire nous contemplent  »

Dramatique: « C’est une Révolte ? Non, sire, … une idée à la con  »

Admiratif: " Quel moyen ingénieux pour supprimer Guy Mocquet sans façon»


Lyrique
: "La France épouse l’Histoire, Sarkozy en divorce !  »

Respectueux:  » Je m’incline devant la décision d’en Haut
Et comme devant tout mort, j’ôte mon chapeau  »

Campagnard:  » He, arde ! ils sont bin cons à Paris
C’est que leur gépéesse, ça nuit à la géographie  »

Militaire:  » Identité nationale = dommage collatéral !  »

Pratique:  » Le 11 novembre n’étant plus au programme
Sous l’Arc de Triomphe peut  on éteindre la flamme ? »


Enfin, parodiant Pyrame en un sanglot:
 » Va donc ô misérable, ô vengeance ternie,
N’ai-je donc point vécu que pour cette infamie ? »


Merci à http://www.toreador.fr/

Publié dans au quotidien

Commenter cet article