Tondre un cheval

Publié le par helene33660

Pourquoi et comment tondre un  cheval?
 Il est d'usage de tondre un cheval qui travaille régulièrement afin qu'il soit dans de bonnes conditions et qu'il sèche plus rapidement d'autant  s’ils transpire. Il est habituel de  tondre les chevaux dès qu’il fait froid et de compenser la perte de chaleur ainsi induite par des couvertures.

Ceci dit, tous les chevaux ne sont pas tondus : ceux qui vivent au pré toute l’année et ne travaillent pas en hiver ne doivent pas l’être . Ils conservent leur "fourrure" pour se protéger des intempéries. Mais en aucun cas, il ne faudra faire travailler (et transpirer) régulièrement un  cheval sans le tondre.

La période
Il faut en principe attendre que le poil ait complètement poussé. En fonction des régions, vous tondrez vers le milieu d’octobre ou de novembre. On peut cependant retarder la tonte en couvrant le cheval avec une chemise dès les matins frais. On doit parfois retondre le cheval une seconde, voire une troisième fois au cours de l’hiver.
tonte1
Quelques conseils préalables
Surtout, pansez bien votre cheval avant de le tondre, la crasse et les peignes de la tondeuse ne font pas bon ménage ; n’hésitez pas à utiliser un aspirateur avec une brosse spéciale (s’il le supporte) pour le dépoussiérer le plus possible.

Une bonne douche est également appréciée.

 

Vérifiez également avant de tondre que votre cheval supporte le bruit de la tondeuse : pour cela, vous la ferez fonctionner près de lui. S’il ne supporte pas le bruit, vous pourrez lui mettre un bonnet avec du coton dans le oreilles. Quant aux plus récalcitrants, vous demanderez à votre vétérinaire un produit relaxant, car la bataille est inutile !


Installez votre cheval dans un endroit abrité, et marquez à la craie les endroits où vous devez tondre : marque des membres antérieurs et postérieurs, forme de la tonte que vous avez choisie, éventuellement le dessin sur la cuisse.


 tonte21) Commencez par passer l’appareil simplement sur la peau de votre cheval, au niveau de l’épaule. S’il ne bouge pas, vous commencerez à tondre, toujours à contresens du poil, la tondeuse parallèle au corps du cheval.

Comment tondre ? 

 2) Soyez régulier dans l’appui de la tondeuse (pour obtenir de meilleurs résultats, il faut parfois croiser les coups de tondeuse, donc les coupes du poil).

3)Remontez vers l’encolure, puis le dos et la croupe. Un fois la tonte du corps finie, couvrez votre cheval immédiatement et terminez par les membres.

4) Pour tondre certains endroits comme les antérieurs, vous devrez tendre la peau en attrapant le membre avec l’autre main.

5)Et balayez le sol régulièrement : les poils qui tombent sont très glissants !

 

Utilisation et Entretien
tonte4Si vous frottez vos mains sèches ensemble elles deviennent chaudes très rapidement ! La même chose se produit avec les lames de tondeuse.
Les lames fraîchement huilées le restent pendant 3 ou 4 minutes. Vous devrez donc ajouter de l'huile au moins toutes les 5 minutes.


Une manière simple de huiler les peignes est d'avoir un petit récipient d'huile de tondeuse , plongez les dents des lames brièvement toutes les 3 ou 4 minutes pendant la tonte (essuyez l'excès avec un chiffon). 

Pour lubrifier la tondeuse : arrêtez la , brossez ou enlevez à l'air comprimé les poils, réglez la tension de l’écrou (vissez à fond la mollette puis dévissez 2 tours), remettez en marche la tondeuse, utilisez une bouteille d'huile pour tondeuse, appliquez l'huile le long des dents , et aux deux extrémités des lames. Appliquez plusieurs gouttes dans le trou sur la tête de la tondeuse , et une goutte dans le trou de l'écrou de tension.

 

 

Divers :

Si les lames ne coupent pas correctement, c'est qu'elles doivent être probablement affûtées. 

Pour régler la tension de lame : visser à fond l’écrou de tension puis dévisser de deux tours. Ce réglage (combiné avec une parfaite lubrification) assure une qualité optimale de la tonte et la longévité des lames. 

Une tension excessive des lames alors qu'un affûtage s'avère nécessaire, tout en continuant à tondre peut causer les problèmes suivants :
            a) Usure des guides en plastiques.
            b) Usure des guides de la tête de tondeuse, des points d’ancrages des lames.
            c) Réduction significative de la longévité des peignes.
Ceci est le plus mauvais scénario, car il implique le remplacement de la tête et des peignes.

Si les peignes affûtés ou neufs ne coupent pas, malgré une tension et une lubrification correct, vérifiez les points suivants :
     a) Enlevez les lames, adaptez l'écrou de tension sur la vis de tension, et vissez-le vers le bas. Il doit pouvoir être visser librement jusqu’au bout. Si ce n’est pas le cas, nettoyer l’ensemble (vis et écrou) et brosser le filetage avec une brosse métallique, huiler et réessayer.
Si le problème persiste l'écrou et la vis doivent être remplacés. Changer également le ressort.
    b) Enlevez les lames. Vérifiez l’état du guide en plastique sur la lame supérieure. Vérifiez également (selon le type, car les derniers modéles n'ont pas des vis d'arrêtoir) qui les vis de retenue de guide sont présentes et fortement. S'il y a usure ou manquer de vis nous envoient pour l'affilage et réparez.
    c) Enlevez les lames. Placez la lame inférieure sur les deux points d'ancrage sur la tête. Si la lame bougent de façon importante les points d’ancrage sont usés et doivent être remplacés.

Pour l'achat de votre tondeuse, fouillez et comparez les prix sur Internet : ils vont du simple ou double...
 

Publié dans vive le sport

Commenter cet article

darwin 29/10/2010 20:34



J'y ai droit régulièrement aussi, mais c'est pas de l'huile, c'est de la pommade qu'on me passe avant de me tondre! Et c'est trois fois pas an: à chaque fois, on m'elève un tiers! Jamais le
temps de repousser!


Super article, ceci dit! Voilà une reconversion toute trouvée! Au poil!


Bises, Hélène!