Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

3 articles avec recettes

Pâques, lapins, oeufs

Publié le par helene33660@aol.com

Quand la cuisine se fait art... un regal à l’avance.
Quand la cuisine se fait art... un regal à l’avance.
Quand la cuisine se fait art... un regal à l’avance.
Quand la cuisine se fait art... un regal à l’avance.
Quand la cuisine se fait art... un regal à l’avance.
Quand la cuisine se fait art... un regal à l’avance.
Quand la cuisine se fait art... un regal à l’avance.
Quand la cuisine se fait art... un regal à l’avance.
Quand la cuisine se fait art... un regal à l’avance.
Quand la cuisine se fait art... un regal à l’avance.
Quand la cuisine se fait art... un regal à l’avance.
Quand la cuisine se fait art... un regal à l’avance.
Quand la cuisine se fait art... un regal à l’avance.

Quand la cuisine se fait art... un regal à l’avance.

Connaissez vous l’origine du lapin de Pâques ?

À l’origine, les Chrétiens célèbrent Pâques en souvenir de la crucifixion et de la résurrection du Christ. Mais quel est le rapport avec le lapin?

Bien que l’on voie aujourd’hui des lapins en chocolat partout à cette période de l’année, selon l’Encyclopédie de la religion, « le lapin de Pâques n’a jamais reçu d’interprétation chrétienne spécifique ». Pourquoi un lapin alors?

Une grande partie de la tradition du lapin de Pâques proviendrait en réalité d’Ostara, la déesse germanique de la fertilité pré-chrétienne. Le mot «Pâques» découle en effet de son nom (« Easter en anglais»). Or, cette déesse était accompagnée d’un lapin comme animal de compagnie. L’imagerie associée à la divinité a donc engendré le personnage fictif d’Oschter Haws, un lapin qui donnait des œufs aux enfants à Pâques.

Durant la révolution industrielle, le chocolat lisse et solide commença à être développé, alors qu’au même moment l’Allemagne se lançait dans le perfectionnement de moules à chocolats de toutes formes, dont de lapin. Ce n’est qu’à la fin des années 1800 que la tradition du lapin en chocolat fut exportée en Amérique mais depuis cette époque, la tradition a perduré.

Bonnes fêtes de Pâques à tous

Credit photos : 

#Mylittleryceball, #Roxy’skitchen,

#lapindepaques, #Pâques, #chocolatsdepaques, #Easter, #fetesdepaques, #FoodRecipes, #Fetespascales, #oeufdur, #cuisine, # 

 

 

Partager cet article

Repost0

Encornets du marché : un régal

Publié le par helene33660

Encornets du marché : un régal

Encornets du marché (200 gr par personne ) recette pour 3 personnes

  • 2 tomates, 1 poivron,
  • 2 échalotes, 1 gousse d’ail
  • Huile d’olive
  • Sel, poivre, 2 pincées de piment d’Espelette, Persil, thym, romarin…
  • 2 Cs de concentré de tomate
  • Chorizo (4 fines rondelles)
  • 1 verre de vin blanc

Préparation : Nettoyez les encornets. (Prévoyez 30 minutes). Gardez 1 ou 2 poches d’encre. Coupez-les en lamelles.

Coupez les tomates, le poivron, le chorizo en petits morceaux. Hachez finement l’ail et les échalotes, le persil…

Faire revenir l’ail et les échalotes avec un peu d’huile d’olive.

Ajoutez les tomates, Salez poivrez légèrement. Ajoutez le romarin, le thym, le piment d’Espelette, le vin blanc. Un peu de concentré de tomate. Faites mijoter 5 minutes.

Remettez un feu vif pour saisir les encornets. Puis laissez cuire 7-8 minutes. Ajouter votre chorizo et l’encre récupérée.

Rectifiez l’assaisonnement.

Servir bien chaud, avec un peu de riz par exemple.

Bon appétit à tous.... parce qu'ici , nous nous sommes régalés...

www.petitechronique.com

Publié dans recettes

Partager cet article

Repost0

Aile de raie à la vénitienne

Publié le par helene33660

raie, aile de raie, vénitienne, cuisine, poisson
raie, aile de raie, vénitienne, cuisine, poisson

RAIE A LA VENITIENNE


Préparation : 10 min / Cuisson : 30 min / Difficulté : 1*

Pour : 2 personnes

- 1 très belle aile de raie (environ 800 g) -je préfère cuisiner une seule belle aile de raie, que 2 petites. Ainsi la chair reste douce
- 0.5 l de lait
- Ail, thym frais, laurier et romarin du jardin, herbes de Provence…
- 75 g de gruyère râpé
- Sel et poivre

Préparer une lèche frite ou un grand plat pouvant accueillir votre aile de raie.

- Vérifiez que votre aile de raie soit « propre». Laissez la peau du dessous. (ca protège à la cuisson). Passer sous le robinet pour retirer le mucus. Essayez de retirer un maximum de la peau du dessus.

- Saupoudrez la lèche frite de tous vos aromates.

- Déposez-y votre poisson.

- Assaisonnez en le dessus de tous vos aromates. (Gardez un peu de thym pour la suite).

- Ajoutez délicatement votre lait. (Il faut que les herbes restent sur la chair).Dans l’idéal, la raie baigne dans le lait.

- Parsemez la raie de gruyère rapé. (soyez généreux)

- Saupoudrez le reste de votre thym frais sur votre gruyère.

- Mettez au four (Th 6) et laissez cuire de 25 minutes à 30 minutes. (Attention au timing, car la raie peut se dessécher très vite, surtout si les morceaux sont fins.)

- Servez sans plus attendre. Qui avec du riz, qui avec une purée, qui avec un légume à sa convenance….

Ps : ce week end, j’ai mis un peu moins de lait, et j’ai obtenu une petite sauce veloutée et goûteuse à souhait. Bref, c’était un plat de roi (Dixit Philippe).

Ps2 : Si l’aile de raie est brillante à souhait et qu’elle vous fait un clin d’œil, n’hésitez pas...

Bonne dégustation à tous.

Hélène

www.petitechronique.com

#raie,#aile de raie,#vénitienne,#cuisine,#poisson

Publié dans recettes

Partager cet article

Repost0