Muguet et autres porte-bonheur

Publié le par helene33660

muguet.gif (9200 bytes)Le muguet n'est pas le seul porte bonheur qui nous accompagne...  Parmi les plus connus, vous reconnaitrez :

Le trèfle à quatre feuilles :  La légende dit qu'Eve portait un trèfle magique quand elle fut chassée du paradis. Les chevaux de Zeus en tiraient toute leur force. Les druides celtiques la considéraient comme sacrée. Elle  éloignait les mauvais esprits.

 Plus concrètement, c'est à sa rareté que le trèfle à quatre feuilles doit son statut de porte-bonheur.


En le portant sur soi, on s'attire
espoir, foi, amour et chance, quatre pouvoirs correspondant chacun à une feuille.

Le fer à cheval :  Il  doit son succès à plusieurs choses. D'abord il est en fer, ce métal qui protège des mauvaises influences et du malheur. Ensuite, sa forme, rappellerait la lettre C, initiale du Christ, ou encore le croissant de lune, symbole de fertilité et de chance.


Pour bénéficier de ses meilleures influences, il faut le recevoir en cadeau ou mieux,  le trouver par hasard sur son chemin.

Pierres et minéraux  :

De toutes les époques, les pierres précieuses  furent perçues comme un intermédiaire entre le Ciel et la Terre, entre les Dieux et les Hommes. Elles sont  associées aux anges, aux saints, aux planètes, aux mois de l'année… toujours afin qu'elles apportent leurs influences et leurs  propres vertus sur les mortels.

La patte de lapin :  Dans de nombreuses civilisations, le lapin (ou le lièvre), symbolisaient la fécondité,  par leur étonnante capacité de reproduction.

Au Moyen-Age, la patte de lapin protégeait contre les esprits malins et les pouvoirs des sorcières. Cette tradition fut proscrite avec le christianisme, qui assimila l'extrême fécondité du quadrupède àde la lubricité païenne. Il faudra attendre la Renaissance pour redécouvrir le charme de cet animal. Représenté au milieu des fleurs et des oiseaux il servait à évoquer le paradis.

Aujourd'hui, la patte de lapin est tout naturellement devenue symbole d'abondance.



La coccinelle
:
Dès le  Moyen-Age, la coccinelle  est  qualifiée de 'bête à bon Dieu'. Est-ce parce que sa larve mange les pucerons nuisibles aux plantes, parce que l'hiver on la trouve parfois au pied d'une croix en altitude ou encore que sur son dos, on peut imaginer, dessinée par les points noirs, la lettre grecque tau, symbole de la croix ? Mystère !


En tout cas, si une coccinelle se pose sur vous, c'est un signe de chance. Comptez les points noirs qui piquent le rouge de ses ailes :


muguet.gif (9200 bytes)

Autant de mois de bonheur en perspective !

Publié dans au quotidien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Béa 10/05/2009 19:39

alors, je vais l'attendre !l'espoir c'est un peu provoquer la chance et, il fait vivre !

Béa 03/05/2009 01:07

la chance ! la chance ? Qu'est-ce au juste !?!

helene33660 10/05/2009 04:55


c'est quand le soleil luit au dessus de ma tete. et dans mes yeux


darwin 01/05/2009 23:03

Le fer à cheval, je trouve sabot!

helene33660 08/05/2009 15:52


et moi c'est darwin que je trouve cabot...in..


ma-ger-de 01/05/2009 10:34

ça m'a toujours fait sourire ces porte bonheurs...tu nous imagine avec tous ces gris gris autour du cou.....

helene33660 01/05/2009 10:38


rire.. oui oui..... sans compter nos petits porte-bonheurs personnels...... on a bien besoin de tout cela...