Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

202 articles avec cour d'ecole

Qui a cassé le vase de Soisson : l'histoire pour les nuls

Publié le par helene33660

Qui a cassé le vase de Soisson : l'histoire pour les nuls

Au lycée, dans le 93, en cours d'histoire :

- Qui a cassé le vase de Soissons ? demande le professeur
- C'est pas moi, m'sieur! dit Mohamed
- C'est pas moi non plus! crie Rachid

 - Ni moi! Crie Naéma

Et toute la classe braille et nie avoir cassé le vase, ce qui finit d'anéantir le pauvre prof.

Après ses cours, il va raconter au directeur ce qui s'est passé et se plaint du niveau catastrophique de ses élèves.

Le directeur  acquiesce :
- C'est trop grave, il faut prévenir l'Inspecteur d'Académie !
L'inspecteur arrive le lendemain, se fait relater les faits, puis commente :
- Ce manque de culture va trop loin. Il faut en aviser le Ministère !


24 heures plus tard, le recteur se présente à Paris, au Ministère de l'Éducation Nationale.
A son tour, il rend compte de l’évènement à la ministre qui l’écoute avec attention.
Après un moment de réflexion, Najat Vallaud Belkassem  fouille dans son sac à main et en sort deux billets de 50 € qu'elle  lui tend en  disant :

- Prenez cet argent, vous rachèterez un autre vase. Vous le mettrez à la place du premier, et surtout ne dites rien à personne : On étouffe l'affaire !

 

Sources  incertaines : René Leclercq ou l’histoire pour les nuls..

Publié dans cour d'école

Partager cet article

Repost 0

Dur dur la géographie...

Publié le par helene33660

Le mois dernier, je faisais réviser le relief de la France à mon élève.

 Là où il a coincé, c'est avec les Pyrénées qu'il a placees dans le nord.  Si si.

C est peu banal pour un ado qui vit près de Bordeaux.  Devant mon regard interrogateur, il m ´a répondu de bonne foi :

- ben ouî, il fait froid dans le Nord ! Youps.  

Le brevet arrive et la copie de mon géographe préféré revient.  

Ouf les Pyrénées sont en place. Mais c' est le climat qui fait défaut.   

Se rappelant sûrement mes dires sur le Nord, devinez où mon étudiant est allé me mettre le climat méditerranéen .... Dans le mille... entre Boulogne Et Brest....  

Faut vraiment que j apprenne à me taire.  Lol

Mais bon, je découvre chaque jour que les élèves ne font pas de liens entre ce qu'ils apprennent et  ce que l'on croit leur apprendre... Et ça c'est problématique.  C est tout le système scolaire qui est à revoir... Donnez du sens avant de remplir les têtes ... vaste programme !
 

Publié dans cour d'école

Partager cet article

Repost 0

Dinosaure : étude du son ch

Publié le par helene33660

Dinosaure : étude du son ch
Dinosaure : étude du son ch

Le son ch                         le chien

 

 

Le  chien  ou  le  cheval   sont des mammifères  à  sang  chaud.

Le  lézard  est  un  animal  à  sang froid.

L’hiver,  il  s’endort  car  il  fait froid.

Il  se  réchauffe  quand  le  soleil chauffe.

Les  dinosaures  carnivores  avaient le sang  chaud.

Les  plus  grands gardaient  la  chaleur  durant  la  nuit.

 

Je lis des sons

cha – che – chi – cho – chu – chan – chou – choi -  chin – chai – choir-  chau – chon

ach – och – éch – uch – ich – oich -

 

Je lis des mots

un chat- un chaton – un chalet –la chasse – la chaleur -  une vache – il est lâche – une tache – il s’est taché –

de la mâche – une hache – il se cache – il est caché –

une cloche – une chemise - c’est moche –  la cheminée –

il achète – un cheval - une machine - une branche –

une bêche – la pêche – du chocolat – une fiche –

il fait chaud  - un artichaut - un mouchoir –

Je lis des phrases

Papa  allume  la  cheminée pour  qu’il fasse  chaud dans  le  chalet.

 

J’aime  le  chocolat  mais  pas  les artichauts.

 

J’ai  lu  sur  la  fiche  que  les  grands   carnivores   de  la  préhistoire  ont  chassé   pour  se  nourrir.

 

 

 

 

 

#lecture, #étude des sons, #lire, #Bible, #gitans, # gens du voyage, #alphabétisation, #illettrisme, # apprendre à lire, #lire en caravane, #helene33660, #son ch, #dinosaures,

 

http://lireencaravane.over-blog.com

https://www.facebook.com/lireencaravane/

www.petitchronique.com,

Partager cet article

Repost 0

LIRE EN CARAVANE

Publié le par helene33660

LIRE EN CARAVANE

Lire en caravane ou mon travail d’alphabétisation auprès des Gitans

Instit un jour, instit toujours…

Voila 2 ans que je me ballade de terrain en terrain pour apprendre à lire à quelques gitans. J’y vais 4 à 5 fois par semaine. Tantôt chez Angelo, tantôt chez Pablito, Dan , Mirabelle …

C’est pour mieux répondre à ces demandes, que je viens de créer mon association : « LIRE EN CARAVANE ».

Pour coller au plus près des difficultés (dylexie par ex) de mes apprentis lecteurs, je ne fais que des cours particuliers. Je m’installe dans les caravanes et franchement on bosse bien : Eux qui veulent progresser, et moi qui prépare soigneusement mes cours.

Angelo et Pablito ont une préférence pour la bible…. Alors mes leçons sont basées sur les évangiles… Dan, déscolarisé, est passionné par les dinosaures. … Brontosaures et tyrex n’ont plus de secrets pour moi…. Mais pourquoi pas, puisque ça marche…

Certains élèves m’aident à l’achat de classeurs, de cartouches d’encre pour l’impression de mes fiches (non non, tout n’est pas du chez les gitans). Mais il reste l’essence, les livres… Je remercie chaleureusement Crystel Dutreteau, de l’Espace Aquatique de Gauriaguet qui a fait un don à l’association. C’est un peu grâce à elle qu’est né LIRE EN CARAVANE. Bien sur, je remercie tous les nageurs qui ont participé à ses ateliers, sachant que le bénéfice irait pour mes cours de lecture. Merci à cette dame qui m’a fait parvenir des cahiers. Ce sera bien utile.

Pour ceux qui me lisent parfois, sachez qu’Angelo est presque autonome…. Il lui manque un peu d’entrainement pour lire couramment… Il va reprendre la route d’ici quelques jours et j’espère de tout cœur qu’il s’exercera. J’ai demandé au pasteur qui accompagnera la mission (c’est comme cela que ca s’appelle) de lui consacrer un peu de temps…J’ai confiance et lors de son retour, on préparera tous les deux son examen de lecture.. En l’obtenant, il pourra devenir Pasteur. C’est beau, non ?

Voilà mes dernières nouvelles…. Bientôt j’essayerai de mettre en ligne ma méthode de lecture. Ceci dit, si vous êtes devant des gitans, désirant apprendre à lire sur la bible, n’hésitez pas à me contacter. Avec la création officielle de l’association, c’est une autre page qui s’ouvre. Merci à tous.

Hélène, la « maîtresse », la « gadget » de Virsac, comme ils disent.

www.petitechronique.com

https://www.facebook.com/espaceaquatique.gauriaguet/?fref=ts

# adav, #gitans, #kendji girac, #lireencaravane, #FLE, #alphabétisation, #adav33,

http://www.petitechronique.com/2016/01/une-nouvelle-rubrique-je-lis-avec-la-bible.html

http://www.petitechronique.com/2015/03/lettre-a-angelo.html

Publié dans cour d'école

Partager cet article

Repost 0

Humour: quand les z'élites de la Langue nous pondent des conneries

Publié le par helene33660

Humour: quand les z'élites de la Langue nous pondent des conneries
Humour: quand les z'élites de la Langue nous pondent des conneries

Je viens de recevoir ce texte d'un parent d'élève et ne résiste pas à sa diffusion, tellement c'est drôle, mais aussi affligeant ! Je craaaque.

Amatrice inconditionnelle de la novlangue pédante, bureaucratique et politiquement correcte, je me dois de partager avec vous les dernières découvertes.

Déjà cet été, j’ai adoré les campings qui ne veulent plus qu’on les appelle campings parce que ça suscite instantanément dans l’esprit des gens l’image de Franck Dubosc en moule-boules ou de Roger et Ginette à l’apéro avec casquette Ricard et claquettes Adidas. Donc les professionnels de la branche demandent que l’on dise désormais « hôtellerie en plein air ». Ha ha !

J’ai aussi appris que je n’étais pas petite mais « de taille modeste » et qu’un nain était une « personne à verticalité contrariée ». Si, si !
Mais rendons à César ce qui lui appartient, l’empereur du genre reste le milieu scolaire et ses pédagos à gogo. J’étais déjà tombée de ma chaise pendant une soirée de parents quand la maîtresse a écrit sur le tableau que nos enfants allaient apprendre à manier « l’outil scripteur » au lieu de tenir un crayon.

Je me suis habituée au fait que les rédactions sont des « productions écrites », les courses d’école des « sorties de cohésion » et les élèves en difficulté ou handicapés des « élèves à besoins éducatifs spécifiques ».
Mais cette année, sans discussion aucune, la palme est attribuée au Conseil supérieur des programmes en France et à sa réforme du collège.
Z’êtes prêts ?... Allons-y.

Donc, demain l’élève n’apprendra plus à écrire mais à « maitriser le geste graphomoteur et automatiser progressivement le tracé normé des lettres ». Il n’y aura plus de dictée mais une « vigilance orthographique ». Quand un élève aura un problème on tentera une « remédiation ». Mais curieusement le meilleur est pour la gym… oups pardon ! pour l’EPS (Education physique et sportive). Attention, on s’accroche : courir c’est « créer de la vitesse », nager en piscine c’est « se déplacer dans un milieu aquatique profond standardisé et traverser l’eau en équilibre horizontal par immersion prolongée de la tête », et le badminton est une « activité duelle médiée par un volant ».
Ah! c’est du sportif, j’avais prévenu !...

Les précieuses ridicules de Molière, à côté, c’est de l’urine de jeune félidé (je n’ose pas dire du pipi de chat). Alors, les amis, ne perdons pas ce merveilleux sens du burlesque et inventons une nouvelle catégorie : la « personne en cessation d’intelligence » autrement dit, le con.

Signé Martina Chyba, parent d’élève. Ah non, re-pardon… Martina Chyba, « génitrice d’apprenant ». Ben oui, un "outil scriptutaire" c'est un stylo, un "référentiel bondissant" c'est un ballon, et un "bloc mucilagineux à effet soustractif" c'est une gomme.

Je pense que les "zzzzzzzélites" qui ont inventé de telles conneries devraient tous être en hôpital psychiatrique..."

Humour: quand les z'élites de la Langue nous pondent des conneriesHumour: quand les z'élites de la Langue nous pondent des conneries

Publié dans cour d'école

Partager cet article

Repost 0

Marie et le CRPE

Publié le par helene33660

#CRPE
#CRPE

Marie et le CRPE

On pourrait presque en tirer un film…. Marie à l’école…Marie qui voulait devenir Professeur des Ecoles, Marie qui s’oriente chez Monsieur Pôle.

Pas grand-chose à dire, si ce n’est l’énorme déception, après ce troisième échec…

Cette année, les grands gens du ministère ne l’ont pas loupée, lui octroyant généreusement un 0/ 60 pour son dossier pédagogique… Avouez que ca fait tache… tâche ?

Ce dossier, Marie y a travaillé 2 ans durant. D’abord avec le CNED (où officient les instits et profs qui bénéficient d’un poste aménagé), puis avec son cours privé. Dossier lu et relu, corrigé et amendé… Elle y a bien bossé une centaine d’heures… facile. Alors ce 0/60 est bien mal venu…

Il faut t’y faire, Marie, l’Education Nationale ne veut pas de toi !!!

- L’an dernier, Titulaire du Master 1 (MEEF), elle avait demandé à aller dans les classes… Des instits l’avaient acceptée. L’inspectrice avait validé … sauf que la Fac de Bordeaux a mis son véto et n’a jamais voulu signer les conventions demandées…. « Pas d’initiative personnelle, s’il vous plait ! C’est à nous de décider ! ». no comment. Retour à la maison. Concours loupé.

- Cette année ci aurait pu être la bonne. Des postes d’assistants éducatifs sont ouverts… Superbe pour acquérir de l’expérience, sauf que..Marie ne peut y prétendre… car son père paye des impôts… sisi. Et ces postes là sont réservés aux boursiers !!! Revoilà Marie privée de stages… Inscrite en cours privé, elle sacrifie son année de horse ball pour se consacrer à ce CRPE. Première récompense puisqu’en mai elle est déclarée Admissible… puis douche froide, que dis- je, glacée ! … Le dossier noté 48 par le CNED ne vaut rien aux yeux du jury de Poitiers...

Rien, rien de rien... Que dalle. Nenni. Basta. Que voulez vous faire avec un 0/60, à part retourner dans les rangs de vigne où elle travaillait pour assurer son quotidien ou s’inscrire maintenant à Pôle Emploi ?

Monsieur le ministre, mesdames et messieurs les inspecteurs, si vous ne vouliez pas de Marie, vous auriez pu le dire franchement. Dès le départ. Elle aurait économisé les cours, l’encre, le papier, les heures à réviser, les trajets, les frais d’hôtel, les rêves de classe … pour votre pseudo concours et s’en serait portée pas plus mal, vu les résultats …

Vous aviez une perle... oui oui… Tous les profs qui l’ont accueillie dans leur classe le disent. Sans compter sa grand-mère directrice d’école ou sa mère instit- DDEN. Mais pour des raisons qui vous sont propres, vous ne lui avez laissé aucune chance !

0 sur 60, mesdames messieurs les grands décideurs, c’est totalement irrévérencieux ! Quel manque de respect venant de la part de gens qui prônent l’éducation , le savoir vivre et bien sur l’égalité…

#CRPE

Publié dans cour d'école

Partager cet article

Repost 0

BAC philo 2015 : la copie de Jean Pierre COFFE

Publié le par helene33660

BAC philo 2015 : la copie de Jean Pierre COFFE
Bac philo

Jean Pierre COFFE Série L Philosophie.

Sujet 1 (ou 2 ou 3, quelle importance ? )

La passion est elle compatible avec la sagesse ?

Ecoutez, les enfants, soyons sérieux, ne venez pas me parler de philosophie mais regarder simplement autour de vous ! Parce qu’il faut arrêter là : le Baccalauréat a été fondé en 1808. C’était un examen de prestige qui servait à distinguer l’élite de la Nation, que l’Europe nous enviait et regardez ce qu’il en reste ?

Regarder cette salle sinistre, ces néons crapoteux, ces tables bancales, ce surveillant cacochyme !

Et ce papier, mes enfants, ce papier ! Vous appelez ça une copie d’examen ?

Soyons sérieux, M. le correcteur, vous le tenez entre vos mains : tâtez cette texture filandreuse saturée d’additifs, cette transparence turbide, cette consistance molle et fuligineuse ! Il n’y a pas 10 g de cellulose là dedans !

Sentez cette flagrance de chlore et de benzène, vous appelez ça du papier ?

Et vous pensez que sur ce torchon sans âme, la jeunesse studieuse peut déposer avec ardeur la crème de son savoir et de son travail ? Ce papier, moi, je n’oserais pas me torcher avec !

Quant au sujet, mes enfants, ô ce sujet, parlons-en ! Mesurez-vous ce qu’il a d’indigent ? Passion, Sagesse l’une sur l’autre, l’une dans l’autre et pourquoi pas miss France ? Le championnat de foot ? Alors vous avez ces fonctionnaires du savoir, endormis sur leurs diplômes, qui chient au mètre ce qu’ils appellent des sujets du bac qu’ils ne lisent pas. Non mais franchement, j’aimerais tenir l’inspecteur d’académie, ou le recteur qui ose pondre des âneries pareilles !

Non, monsieur, je ne passerai pas votre examen frelaté, alors qu’il y a à côté des petits certificats d’études de nos campagnes, bien modestes mais encore intacts, des brevets qui sentent la fierté de l’effort, ou même des diplômes professionnels très respectables qui ont gardé l’allure et la dignité du savoir !

Passez votre chemin !

#jeanpierrecoffe, #bac,#philo, #humour,

Publié dans cour d'école

Partager cet article

Repost 0

Lettre à Angelo

Publié le par helene33660

Lettre à Angelo

Angelo est parti, je me sens orpheline de mon élève si particulier.

Angelo a 35 ans, il est père de 4 enfants et veut devenir Pasteur… le seul hic : il ne sait pas lire… voilà pourquoi il est arrivé jusqu’à moi ( merci à la communauté de commune de m’envoyer tous les « cas délicats »… lol

Angelo le Gitan vient de reprendre la route. Il a quitté son terrain, emmenant femme enfants et caravanes. Je le reverrai peut être en octobre ou novembre…. s’il a toujours l’envie d’apprendre à lire. Parce qu’en moins de 5 mois, je ne suis pas arrivée au bout de mes sons… les ail, eil euil, ouil, ou gn, ian, oin, ien et cie ne sont pas tous acquis…

Bon, on a appris à former les lettres, parce que de ce coté là non plus ce n’était pas ça… on se dépatouille avec les inversions de sons ( il/li, b/d, on/ou…. ) parce que oui, même chez les adultes on rencontre ses soucis là, surtout quand Angelo est fatigué, qu’il a fait le servant du pasteur ou est allé d’urgence chez son Ancien comme il dit, basé à Limoges… A ce que j’ai compris, l’Ancien, c’est le mentor…. Il y a donc des mentors chez les gitans.

Angelo, je le rencontrais 4 fois par semaine, avec quelques loupés dont il s’excusait ; mais c’était toujours des urgences. Une fois, un gitan du terrain d’en face a attrapé une méningite.. Ben tout le camp est allé le rejoindre à l’hôpital… Pas question de laisser tomber l’un d’entre eux…

Sa femme, Mirabelle, me préparait chaque jour un café… ils vont me manquer les cafés de Mirabelle. Ce que j’aimerais lui apprendre à lire à elle aussi. Mais bon, les jeunes filles de la famille me disent que les femmes, ca doit juste faire le ménage et la cuisine et encore le ménage…. Alors mon idée n’est pas gagnée….

Angelo s’était présenté avec une demande particulière : apprendre à lire avec la BIBLE ! rien que ça….

Adieu Daniel et Valérie, Rémy et Colette, Ratus et Marou de la Rue des contes, Ribambelle à tire d’aile, Justine et Mika…. Faut faire place aux apôtres Pierre, Luc, Jean, Jésus Christ en passant par Dieu… Pas banal quand même…

J’ai accepté de relever le défi, préparant chaque cours avec une minutie qui m’a presque étonnée. Retrouver les mots clés de la Bible, repérer mes sons, trouver quelques gravures ad hoc, apprendre quelques proverbes, préparer à la main toutes mes fiches, mes modèles d’écriture… Kiko, le patriarche, a cru pendant un temps que j’étais « bonne sœur »… tant j’y mettais du mien… lol. Même pas…

Kiko (c’est son 2è nom) m’a ouvert l’espace de vie de la communauté, l’endroit où je pouvais donner mon cours. Évidemment tous les membres de la famille sont venus me serrer la main, me demandant souvent des nouvelles de mon élève. C’est qu’ils en sont fiers, et l’encouragent vraiment. Ca me change du sentiment de honte que j’ai parfois rencontré chez mes parents d’élèves illettrés. Les enfants eux se précipitaient pour porter mon sac si lourd avec sa bible, ses lettres de scrabble et les cartons de son...

Il m’a manqué un mois de cours pour arriver à la fin de mon programme…Mais pas moyen de retarder mon apprenti servant : l’église évangélique avait trop besoin de lui… Tant pis !

Bonne route Angelo… Moi aussi, j’ai beaucoup appris grâce à toi et j’espère bien que nous nous reverrons à l’automne… Ce serait avec grand plaisir que je reprendrai la route vers ta caravane.

hélène.

#gitan, #kendji girac, #eglise évangélique, #petite chronique , #alphabétisation, #virsac

www.petitechronique.com

Publié dans cour d'école

Partager cet article

Repost 0

Flamby a mal à ses dents

Publié le par helene33660

sans dents, ecole,
sans dents, ecole,

Flamby a mal à ses dents…

Décidemment, notre Flamby 1er doit avoir des comptes à régler avec ses dents.

On a tous compris qu’il n’aimait pas les « sans dents », mais je viens d’apprendre qu’il avait supprimé toutes les subventions liées aux actions de prévention bucco-dentaire gratuites à l'école.

Rappelez-vous, ce camion relooké en « cabinet du dentiste » qui débarquait dans votre cour d’école…. Vous suiviez une animation sur les dents, vous installiez sur le fameux fauteuil du dentiste qui pratiquait un examen dentaire. En sortant, il vous offrait une brosse à dents et son tube de dentifrice et vous remettait parfois une recommandation pour votre dentiste familial…

Matinée éducative, pédagogique, ludique, qui vous permettait aussi d’échapper à la dictée du jour….lol

Et bien, ce programme de prévention "M'T dents » va disparaitre, car Flamby (qui grince des dents) a annulé les subventions qui permettaient son fonctionnement. Pourtant les chiffres montrent que cela avait permis de diviser par trois le nombre de caries chez les enfants !

Allez comprendre… Mais bon, quand on ment comme un arracheur de dents, c’est sur qu’on aime « les sans dents ». cqfd !

www.petitechronique.com

Publié dans cour d'école

Partager cet article

Repost 0

Rentrée 2014

Publié le par helene33660

Alexiane* , ma petite élève

Répétitrice à mes heures, je suis Alexiane 12 ans, depuis son cm2. Sa maman avait fait appel à mes services via la Communauté de Commune. (J’échange mes cours contre une panière de linge à repasser.)

Dès le début, j’ai été interpellée par le niveau de mon élève… Si Alexiane savait lire, elle avait beaucoup de difficultés avec l’orthographe, la grammaire , la conjugaison... Quant aux maths, la table de multiplication par 2 n’y était pas, les autres non plus. Les divisions, n’en parlons pas ! Bref, je me basais sur le programme CE2 pour la faire progresser. Aux tests d’évaluations nationales, elle a obtenu une moyenne de 3.5 en maths et français… Bref, j’ai du boulot !!!

Sachant qu’elle n’avait jamais redoublé, j’ai appris son passage en sixième avec scepticisme, me demandant comment elle allait s’adapter aux rythmes et acquisitions demandés.

Ceci dit, mon élève s’est pas mal débrouillée – compte tenu de ses difficultés. Voyant qu’elle progressait et surtout qu’elle s’accrochait, j’ai proposé de l’aider 2 fois par semaine…. (Toujours pour la même panière). Ca a porté ses fruits. Elle a obtenu les encouragements au premier trimestre, puis au second, mais au troisième trimestre, elle a baissé les bras. Il faut dire que ca devenait bien plus dur entre les nombres décimaux, les fractions ou autres calculs de proportionnalité… S’est alors posée la question de son orientation : passage en Segpa ? redoublement ? …

Le redoublement me semblait une sage option. Ca lui permettait de se pauser, de revoir des bases toujours pas acquises…. Et d’envisager une future cinquième positive. Evidemment Alexiane n’était pas très favorable à cette idée, ( Copines, oh mes copines) … Sa maman, elle, voudrait qu’elle atteigne la 3è pour s’orienter ensuite vers un CAP petite enfance…

Bref, fin juin, après les navettes entre parents et professeurs, tout le monde s’était fait à l’idée d’une deuxième sixième. Les larmes étaient oubliées, le sourire était revenu, les vacances pouvaient être bonnes… sans révisions ni pression.

C’est ce mardi 2 septembre que ca s’est corsé…. Pour ce jour de rentrée des 6è, Alexiane n’était pas sur les listes du collège…

  • Hé non a dit le Principal interrogé… Alexiane est inscrite en cinquième ! Revenez demain…
  • Yesssssssssssss s’est écriée l’adolescente
  • Super !!! coup de chance !!!! a répliqué la maman
  • Catastrophe, piège à C…. Tête dans le mur …a pensé Hélène, la blogueuse répétitrice à ses heures…

Ben oui… Voilà une gamine qui n’a jamais doublé, qui peine +++ depuis son CE1 (j’ai lu son dossier scolaire) et qui continue d’avancer dans le genre « marche ou crève »…. Alexiane ne connait toujours pas ses tables de multiplication, fait 20 fautes par phrase. Les nombres décimaux ou relatifs, je n’vous dis pas… L’anglais est un pensum répétitif…. (allez lire l’heure in English quand vous ne savez pas la lire sur l’horloge de la cuisine ! quant à l’écrire… ouille ouille ouille).

Mon élève a fini son année en chute libre, une énergie à zéro et la voici propulser dans la classe supérieure !!! Je n’y comprends plus rien. Voudrait- on la bousiller encore plus vite qu’il ne faudrait pas s’y prendre autrement… Veut-on s’en débarrasser ? si oui, Pourquoi ???

Pourquoi n’a t- elle pas le droit à la moindre chance ? Comment peut-elle espérer aller vers un Cap Petite Enfance avec un parcours scolaire si rude ? Avec ce passage, elle file directement vers la Segpa où elle arrivera blasée, fatiguée et en échec…. Que penser ???

Il vire bizarre notre métier… ou alors je suis toute has been !

Publié dans cour d'école

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>