eau minerale

Publié le par helene33660

Eau minérale

 

    J’ai chu. Du verbe « choir ». Autrement dit, je suis tombé. Oh ! pas de haut : d’un centimètre environ. J’ai dû trébucher sur une fourmi, ou peut-être à la rigueur sur un cloporte, s’il y en avait un qui passait par là. Mais je me suis fait mal, fort mal. Plus moyen de mettre un pas devant l’autre. C’était  vers 9H du mat. Mais la nature étant bien faite, et la vie étant autoréparatrice, j’ai pensé que les choses allaient s’arranger d’elles mêmes, et que je pourrais bientôt courir à nouveau derrière le popotin des filles dans la rue, occupation d’octogénaire oisif s’il en est.

 

Ce vendredi j’étais seul, j’ai juste commencé une chronique qui était si méchante que j’ai préféré ne pas la diffuser, je me fais déjà assez d’ennemis comme ça.

 

Samedi matin c’était pire encore, et Michel, un voisin fidèle , grand pionnier de l’aviation française, a préféré m’emmener à la clinique. Trois heures de radios, résines, pansements, toubibs puis je rejoignais mon domicile, avec une ordonnance longue comme ça : des piqûres tous les jours pendant vingt et un jours, y compris les dimanches et les jours de fête, comme il était expressément précisé. Là, c’était déjà nouveau pour moi :  je ne savais pas que les piqûres les jours de fêtes carillonnées faisaient partie d’une catégorie espéciale !

 

     Voici l’infirmière qui se pointe, une inconnue bien entendu, les deux habituelles devant être probablement en vacances du côté des Iles Marquises ou de Palavas-les Flots , si facile à joindre depuis le nouveau viaduc de Millau . Et elle commence à me demander de l’eau minérale ! Mais je n’ai pas d’eau minérale !

 

Surtout que le ministre du développement durable, Borloo, fait présentement une campagne à la télé pour nous expliquer que l’eau du robinet est aussi saine que l’eau minérale !

Peine perdue : c’est de l’eau minérale qu’il faut pour laver la seringue avant de la jeter, au cas où j’aurais des maladies honteuses qu’il ne faut pas transmettre aux éboueurs, pas le produit standard de Suez-Lyonnaise des Eaux.

 

Je lui explique que je suis ingénieur chimiste, et que je peux lui fournir de l’eau distillée : non, pas d’eau distillée, de l’eau minérale qu’elle dit ! Mais je peux lui en faire de l’eau minérale, il suffit qu’elle me dise quel minéral elle veut, sodium, calcium, chlore, fluor, brome , iode, fer que j’ajouterai à l’eau distillée . Si elle veut par exemple de l’eau ferrugineuse, j’ajouterai un vieux clou rouillé, cela fera parfaitement l’affaire.

 

Sans succès : elle veut de l’eau minérale tout court, et ça je ne sais pas faire.

 Si elle veut de l’eau de source, je lui proposerai de l’eau de Lourdes, qui provient d’une fameuse source de la bonne ville de Lourdes, et qui est miraculeuse en plus : les paralytiques qui en boivent se mettent à courir comme des dératés ! Mais elle ne veut pas d’eau de Lourdes !

 

Je lui propose aussi de l’eau bénite : ça je sais faire : il suffit de remplir une lessiveuse d’eau, de plonger dedans le cierge pascal en prononçant une certaine prière et c’est fait . Seul problème, il faut être curé pour avoir le droit de prononcer la prière en question, et je ne sais pas si mes connaissances en théologie sont suffisantes, et, de plus, on n’a le droit de faire ça que le jeudi saint !

 

In fine, je lui propose de l’eau dorée de Danzig , Danziger Goldwasser en allemand. Mais elle ne connaît pas la Danziger Goldwasser, pourtant excellente, surtout quand elle a vingt ans d’âge. C’est mon ami le Colonel Riley, de l’Armée des Indes, qui me l’a fait découvrir. Il construisait une usine d’acrylonitrile en Ecosse, alors que moi je construisais la même en Lorraine, alors, forcément, on se fréquentait, bien que moi je n’étais qu’un petit sous-lieut FFI. Mais arrêtons, car si je commence avec le Colonel Riley demain j’y serai encore.

 

   Bref, l’infirmière dégoûtée  jette la seringue à la poubelle et s’en va démoralisée. Mais il y a une suite à cette histoire, je vous la raconterai peut-être si j’en ai le courage.

 

Le sage hibou.

Publié dans le sage hibou a dit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article