Les aides pour l'emploi

Publié le par helene33660

Pas facile de s'y retrouver parmi les aides  que l'état offre pour les embauches... j'essaye de comprendre et de voir  s'il y en a une  qui pourrait s'appliquer à mes jeunes chomeuses...

 

1) D'abord, il y a le  CUI - Contrat Unique d’insertion /  CAE - Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi

Ils sont réservés à " Toute personne rencontrant des difficultés particulières d’accès à l’emploi (sociales et/ou professionnelles)." Mes jeunes y sont en plein dedans..."

 

Le CUI-CAE porte sur des emplois visant à satisfaire des besoins collectifs non satisfaits. CUE et CAE peuvent être à temps plein ou à temps partiel.

La durée de la prise en charge  peut être prolongée dans la limite totale d’une durée de 24 mois en fonction de la situation du bénéficiaire et de l’évaluation des actions réalisées au cours du contrat en vue de favoriser l’insertion durable du salarié.

L’aide mensuelle versée est fixée au niveau régional par des arrêtés des préfets de région, et s’applique dans la limite de 95% du taux horaire brut du Smic (et 105 % pour les ateliers et chantiers d’insertion).

 

Pas mal, ca.. bon, ca doit  être pour les boulots payés au smic.... mais il faut bien commencer... même quand on sort d'une école d'ingénieurs...

 

Les embauches réalisées en CUI-CAE donnent droit à l’exonération : 

 

 

  1. Des cotisations à la charge de l’employeur au titre des assurances sociales et des allocations familiales, pendant la durée de la convention. Le montant de cette exonération est égal à celui des cotisations patronales au titre des assurances sociales et des allocations familiales correspondant à la fraction de la rémunération n’excédant pas le produit du SMIC par le nombre d’heures rémunérées, dans la limite de la durée légale du travail calculée sur le mois ou, si elle est inférieure, de la durée conventionnelle applicable dans l’établissement ; les cotisations afférentes à la partie de la rémunération qui excède ce montant ne donnent pas lieu à exonération ;
  2. De la taxe sur les salaires ;
  3. De la taxe d’apprentissage ;
  4. Des participations dues par les employeurs au titre de l’effort de construction.

 Qui peut en bénéficier ?

 

Malheur : il faut etre prioritaire, c'est à dire commencer par être bénéficiaire :

Bref, ce n'est pas pour mes jeunes....


cdd-PE-1--copie-1.jpg

 

Allez, ne baissons pas les bras, il y a aussi le  CUE- CIE Contrat Initiative Emploi : celui ci doit Faciliter le recrutement de personnes rencontrant des difficultés d'insertion professionnelle (employeurs privés) Pas de soucis, c'est pour nous...

Le contrat initiative emploi (CUI-CIE) est un contrat aidé dans le secteur marchand qui facilite, grâce à une aide financière pour l'employeur, l'accès durable à l'emploi des personnes rencontrant des difficultés d'insertion professionnelle.  

c'est bien aussi le secteur commercial, marchand ou industriel... c'est meme mieux ..

mais pas de bol, encore une fois, il faut être au RSA, à l'ASS , à l'AAH ou  à l'ATA  pour y avoir le droit.... C'est pas gagné....

 

 

je m'en vais fouiller un peu plus.... doit bien y avoir quelque chosequi aide à l'embauche des jeunes diplomés, sans casserole... c'est à dire, qui ne sortent de la dass,  qui ne vivent pas en ZUS, que les parents soutiennent, qui ont moins de 25 ans,qui par chance ne sont pas handicapés et qui n'ont pas demandé l'asile  politique ...

 

 

motivée, motivée, je reste motivée....

Publié dans au quotidien

Commenter cet article