3 pas en arrière...

Publié le par helene33660

educ-nationale.jpgC’est galère, cette France qui se fige dans la gadoue…. 1 pas en avant,  3 pas en arrière… et il parait que l’on n’ a pas le droit de se plaindre…

-« fais pas de vagues, fais  surtout pas de vagues, tu vas aggraver ton cas… »

Vous en avez pas marre de baisser la tête ?

 

Ce matin c’est ma benjamine qui se prend l’administration dans la tronche…

Recaler du concours des  professeurs des Ecoles, elle est obligée de repasser le master 1, qu’elle a déjà obtenu l’an dernier…  c’est beau la crise…. Pas de concours, pas de Master2… Cherchez l’erreur… Notez que pendant ce temps là, on n’alimente pas le chomage et que ce sont les parents qui payent…

Pour etre un peu dans le bain , pour moins s’emmerder, pour avancer, marie a demandé à une instit de la prendre dans sa classe, 2 jours par semaine, entre toussaint et Noel. ( tout bénévole, bien sur).

 

L’instit a dit OK. Mais faut l’accord de l’IEN.

L’IEN a dit OK, mais faut l’accord de l’Académie.

L’Académie a dit OK, mais faut l’accord de la Fac qui fait passer le concours…

Toussaint est arrivé. Marie a commencé son stage. ( Très bien, très interessant)

Est allée faire signer la convention qu’on lui a remis,  à la Fac. Dame absente.

Le stage continue…( toujours très très bien)

Marie retourne  à la Fac pour faire signer son papier…

Et là, comme de bien entendu, la dame refuse, pousse des hauts cris, et renvoie marie à ses pâquerettes. : refaire son année de Master 1,  refaire les mêmes 12h de cours  par semaine et attendre que le concours  se pointe pour rencontrer des élèves…

 

Voilà ce que c’est que la France….  Pas le droit aux initiatives. Pas le droit d’avancer.  

 4 gens te disent OUI, mais il suffit  d’un NON pour que tout s’écroule….Y en a marre. C’est pas ça la vie.

Qu’est ce qu’il faut faire pour que le pays s’occupe enfin de cette jeunesse  qui ne demande qu’à avancer ???????.

 

Ps : Marie doit maintenant rencontrer le directeur de l’IUFM. Espérons qu’il lui remonte le moral plutôt que les bretelles….

Publié dans cour d'école

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

darwin 25/11/2013 10:07


Tu as raison! Le système marche sur la tête! Dire qu'il n'y a pas si longtemps, le bac suffisait pour être instit (et bon instit, souvent!) Quant à laisser à une bourrique au fond d'un bureau
tout pouvoir sur l'avenir d'une jeune fille... Ecoeurant! Courage, Marie!