Lettre pour un PV

Publié le par helene33660

     
       Bonjour,pv.jpg
    
      J’ai reçu ce jour votre contravention au code de la route 51km/h au  lieu de 50km/h.
 Je me suis aussitôt empressé de la payer par Internet.
  
 Je souhaitais par ce geste vous montrer mon attachement et répondre ainsi à votre besoin urgent de finances publiques.
 Je ne discute pas l'intervention des forces de police qui ont, j'en conviens, tout à fait raison de se prostituer ainsi au bord des  routes plutôt que de veiller au maintien de la sécurité dans les  banlieues où chacun sait par ailleurs, qu'il ne s'y passe jamais  rien ...

 

 L'immigration massive à laquelle vous soumettez notre pauvre pays  a, je sais, un coût exorbitant et je suis convaincu que ma modeste contribution de 90 euros  permettra aux petits protégés de l'état  de profiter un peu plus de la CMU et de toutes les autres aides  socialesque vous leur dispensez fort généreusement.

 

 Le retraité que je suis, comprend que cette modique contribution de  90€ est un effort indispensable pour permettre à tous ces  malheureux qui n’ont pas eu, comme moi, la chance de travailler  toute leur vie d’artisan pour toucher une retraite modeste, de  recevoir une allocation Temporaire d’Attente bien meilleur que ma  retraite. Ces malheureux ont eu, il est vrai, d’énormes frais pour  payer le passeur qui les a illégalement amenés dans notre pays. Ce  n’est donc que justice que  nous participions à leur intégration et payer aussi les derniers petits dégâts de la ville d'Amiens.

 

 Pour le cas où vous  n'utiliseriez pas ma contribution à cet effet,  je vous autorise à l'affecter au paiement de la C5 hybride de  François le Normal (oui, celle à 780.000 € à cause du blindage !).
 C'est vrai que la C6 dans le garage est trop vieille avec ses  18.300 km ! (Au fait, ma caisse à moi, dangereux contrevenant de la  route, affiche déjà 218.000 km au bas mot...)
 Ou alors, pour payer la Tobira qui accepte que des étrangers se  torchent avec le drapeau français devant les objectifs des  journalistes hilares. Heureusement qu'on est là pour payer un  ministre aussi compréhensif.
    
    
 
PS : Me prévenir s'il vous plaît lorsque vous lancerez la  souscription pour le renouvellement de la garde-robe de la concubine.

   
   Signé :    un CON-tribuable.
     

 

Publié dans au quotidien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article