Contrat d'avenir professeur

Publié le par helene33660

Notre cher Président remue terre et ciel pour trouver du travail à nos jeunes.... Cet acharnement me va droit au coeur....

 

avenir-prof.jpgIl vient de mettre en place les Contrats d'avenir Professeur...

C'est une excellente idée... Ca va permettre à de futurs professeurs ( en ecole primaire ou collège), de peaufiner leur formation. Que demander de mieux quand on peut allier la théorie de la fac avec la pratique en classe.

 

Personnellement, j'ai eu la chance de faire l'Ecole Normale, à Arras - chef lieu du Pas de calais disait la chanson- pendant 3 ans... j'ai eu la meilleure formation qu'il soit.... des cours, des stages, un diplome reconnu...

 

Ma benjamine qui n'a pas été dégoutée par tout ce que je lui ai raconté suit mes pas....  la vocation quoi... Cette année, elle a obtenu son master 1, avec 14 de moyenne, mais a échoué au Concours CRPE qui lui aurait permis de rejoindre l'ESPE - Ecole  Supérieure du Professorat et de l'éducation...

 

Que cela ne tienne, avec le Contrat d'avenir Professeur, elle a pouvoir  refaire son master 1,  refaire la préparation au concours et aller dans les classes.... hummmm

 

Le net m'apprend :

Emploi d'avenir professeur L'emploi d'avenir professeur est un dispositif de pré-recrutement d'enseignants. Il permet à un étudiant souhaitant devenir professeur de poursuivre ses études, en bénéficiant d'un revenu stable, en contrepartie d'un travail à temps partiel dans un établissement scolaire. Les emplois d'avenir professeur sont exclusivement réservés aux jeunes remplissant les conditions cumulatives suivantes :

 

·         être étudiant inscrit en 2ème année de licence, en 3ème année de licence ou en 1ère année de master,- Marie se réinscrit en master 1,  elle n'a pas le droit d'aller en Master 2 car elle n'a pas le CRPE !!! ...

 

·         être âgé de 25 ans au plus au début du contrat de travail, Marie a 22 ans, vive la jeunesse !!!

 

  

·         avoir l'intention de passer un ou plusieurs concours pour devenir professeur.Elle cumule master et CNED,  autant mettre toutes les chances de son coté !

 

·         Le jeune perçoit un salaire au Smic. yes... elle va pouvoir payer toute seule, son loyer.. hummm.

 

·         Cette rémunération est complétée par une aide forfaitaire de 217 € .( on prend, on prend, s'ils la donnent c'est qu'il doit y avoir une raison....)

 

 

   A noter : l'établissement scolaire bénéficie d'une aide de l'État équivalent à 75% du Smic brut pour couvrir le salaire

 

                    .      Etre boursier de l'enseignement supérieur. ET MERDE !!!

 

Pourquoi ca ne marche jamais ? Pourquoi les jeunes qui pourtant en veulent, sont- ils ainsi barrés? Est-ce sa faute à Marie, si son père  travaille, si sa mère a travaillé ? si on paye des impots ? Il en fait quoi, le Président de sa motivation. Rien de rien ! Aucune place pour le mérite, les résultats de licence ou de master... 


Discrimination par le pognon ( pas le sien, celui de ses parents qui l'assument,)  mais quel lien avec le métier ?????


 Y en a marre de cette ségrégation ! Y plus  rien pour les gens" normaux."

 

Maintenant, pour avancer, il faut  sortir de banlieue, etre ancien Kassocce ou demandeur d'asile,  ne pas être trop jeune, mais ne pas être trop vieux non plus,  avoir fait l'école buissonnière et  avoir emmerdé le monde... Y a  plus que ca qui marche....

 

Franchement, y a comme un bug dans notre pays...   


www.petitechronique.com

Publié dans cour d'école

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article