L'art à Bordeaux

Publié le par helene33660

chaban.jpegQui a dit que le Bordelais était peu reconnaissant ? Des mauvaises langues, ça c’est sur… parce qu’ici, depuis  peu,  on peut rendre hommage à  Jacques Chaban- Delmas, via son immense statue érigée place Pey- Berland.

-         Bon d’accord, ça nous a couté 500 000 euros, mais Chaban  les vaut bien, pas vrai ?

-         Oui mais…rétorquent certains,  un stade porte déjà son nom  tout comme le nouveau pont…. C’était bien assez, non ?

-         Je vous l’accorde, mais c’est tout de même grâce à lui qu’Airbus industrie ne s’est pas installé chez nous mais à Toulouse ( d’où d’ailleurs la perte de milliers d’emplois à la clef ) parce qu’ici, Mesdames, Messieurs, on ne mélange pas le VIN et les z’avions…


Même si les Bordelais aiment financer les œuvres d’arts…. y avait il une urgence à cette dernière statue...

maison.jpegJe pense à la  « Maison aux Personnages ».  Comme dit le guide, c’est une   maison qui "développe une approche narrative et imaginaire de la réalité" et "évoque des passions incroyables, quelque part entre le rêve et la folie". Pourquoi pas, sauf que cette maison de 148 m2 doit rester vide ! Son jardin est traversé par le tram. Construite en 2009,  par  Ylia et Emilia Kabakov elle n’ a couté  que 600 000 euros… (je vous l’ai dit qu’on était riches… ) A croire que dans cette ville, il n’y a pas de travailleurs devant dormir dans leur voiture, faute d’avoir les moyens de s’offrir un loyer…

Lion-Bleu--.jpgEnsuite, il y a le «  Lion bleu de Stalingrad »  statue géante, (6 m de haut et 8 de large)  en  résine de polystyrène. Inaugurée en 2005, elle fait partie d’une commande publique de 1,5 millions d'euros. Riches, riches, riches….

Opasserelle.jpgn a aussi La passerelle Kawamata  faite par le Japonais Tadashi Kawamata  en 2009, pour la biennale Evento.  Ephémère,  elle a déjà été démontée. Coût : 400 000 euros  (une bagatelle….)

 
Il ne faut pas oublier : La colonne et les tortues de la Victoire. Inaugurée le 20 juin 2005, la colonne de la place de la Victoire a été réalisée par le sculpteur Tchèque Ivan Theimer. C'est un obélisque de marbre rouge de 16 mètres de haut, dédié au thème du vin. Il est composé de six blocs de marbre rouge des Pyrénées de 18 tonnes chacun et accompagné de deux tortues. L’ensemble a couté  plus de 1 million d'euros payés par la ville, la Communauté urbaine et l'Etat. ( Ne serait- ce pas nous, soit dit en passant ?)

Ni, la restauration des  fontaines de la Graves et des Trois Grâces, en 2004 et qui ont couté  1,18 million d'euros, dont 440 000 à la charge de la ville de Bordeaux.

Ni le crocodile des jardins de la mairie, installé pour quatre mois, au cours de l'été 2009, cette œuvre a été abimée lors de sa manipulation par les services techniques. De ce fait, l’auteur a demandé réparation, mais délais de procès aidant, la statue est restée jusqu’en janvier 2012.  (Bonjour les coûts…) L'œuvre a été cotée 200 000 euros par des experts. 

respublica.jpgNi l’Enseigne Respublica : Réalisée pour l’Evento 2009  par Nicolas Milhé, l’enseigne Respublica fait 3,85 mètres de haut sur 12,4 de long et nous porte à réfléchir : "Qu'est-ce que la république aujourd'hui ? ". Elle a couté  139 000 euros.

La république ne fait rien pour baisser ses hausses de taxe, de chômage, ou de pauvres…, mais c’est sur, qu’à Bordeaux,  les pauvres  ont un accès direct  à la culture.  Ca ne leur donne pas trop à manger, de quoi faire garder leurs tout petits, voire de quoi travailler, mais faut qu’ils sachent que la République ne peut pas tout faire.

Question de priorité.

Publié dans coup de gueule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

darwin 14/11/2012 22:04


Bien vu!... Chaban, en short et une raquette à la main, aurait peut-être coûté moins cher? Pas de tennis à son nom, encore? 

helene33660 15/11/2012 08:39



ne leur donne pas de mauvaises idees...