horse ball en deuil

Publié le par helene33660

La journée avait pourtant bien commencé pour les 35 équipes  rassemblées en ce dimanche d'automne.   Venues des  lointains quartiers d'aquitaine les clubs de Horse ball se retrouvaient pour leurs compétitions mensuelles.

 La Plaine de Saint Selve, en gironde résonnait de ses coups de sifflet et de ses galopades. Les pantalons blancs des joueurs se salissaient à la vitesse V, mais  les sourires restaient au rendez vous. 

Les moustics  de Saint Gervais jouaient leur premier match. Ces petits  de 6 ans  nous ont donné beaucoup de plaisir. Ils ont été fort applaudis. José n'a pas apprécié d'avoir été battu, mais Lucie était très fiere de son flot et de sa poche de bonbons.

Le corps des arbitres avaient sélectionné  3 jeunes joueurs  afin qu'ils arbitrent chacun un match, à cheval. C'est ainsi que Charles de Saint Selve, François de Cazaux et Marie de Saint Gervais  ont franchi un nouveau pas.   Je trouve  important  ce principe de transmettre le relais aux plus jeunes, de les former et de les responsabiliser.

Et puis un drame est survenu, marquant à jamais cette journée. Un joueur s'est effondré, terrassé par un malaise cardiaque. Médecins et  SAMU sont intervenus ,  mais sans succès. Le  horse balleur  n'a pas pu être réanimé.

C'est un  immense choc pour tous ; un  drame que rien ne justifie. Le monde du horse ball est en deuil et j'adresse  mes sincères condoléances à toute sa famille, à tous ses amis.

Publié dans vive le sport

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jdazil3738 21/11/2006 08:49

nous sommes tristes avec vous..plusieurs exemples de jeunes sportifs partis ainsi...

helene33660 22/11/2006 07:45

ca laisse quand meme un arrière gout de non accompli, de gachis.... mais il parait que cela fait également partie de la vie.....