elle marche sur les eaux

Publié le par helene33660

Elle marche sur les eaux….

 

     Elle marche sur les eaux, la célèbre Poitevine, celle qui défend les ânes d‘appellation d’origine contrôlée, et qui craint tant que les renards ne profitent de l’heure d’été pour manger les poules pendant que les paysannes regardent PPDA. Mais le chemin est long, très long (« Papa, c’est encore loin le mois de mai ? »)

Je pense à Simon-Pierre, le pêcheur, qui s’efforçait lui aussi de marcher sur le lac de Tibériade comme son prophète et seigneur, mais il suffisait qu’il se demande un instant si ça allait continuer pour qu’il commence à s’enfoncer dans les eaux au risque de boire la tasse. Alors il serrait les dents, regardait son chef, au loin, qui lui planait sur l’onde avec sa belle auréole de lumière, et retrouvait son équilibre .Finalement, ça a marché, le futur évêque de Rome n’est pas mort noyé ce jour là, l’Evangile le certifie.

 

Pour Ségolène, cet ovni de la politique française, ce sont plutôt les alligators qu’elle craint. Car il y a plein d’alligators dans son marigot, et ils deviennent de plus en plus agressifs.

 Lionel de Ré demande à tout le monde de se retirer, sauf lui-même, évidemment. Emmanuelli et emmanuellie femme libéré pas libérale et sa belle constitution dessin de presse caricature humoristique politique photomontageEmmanuelli, lui, demande et exige que son compagnon et père de ses enfants se présente contre elle, et puis quoi encore ! Quand l’Emmanuelli s’est présenté pour le même job, il y a quelques années , personne n’a demandé  à Madame Emmanuelli  de faire acte de candidature elle aussi.

 

Les médias boivent du petit lait . Votre chroniqueur aussi. Tous remercient les socialistes d’offrir tous les jours un tel spectacle au pays, qui nous tient en haleine et m’assure à moi une nouvelle jeunesse. C’est mieux que Lost Les Disparus où il n’y a rien à comprendre. Pourvu que ça dure jusqu’au beau mois de mai . A moins que Cécilia ne se mette de la partie et ne fasse une fugue aux Iles Marquises avec Jamel par exemple. Ce ne serait pas mal non plus.

 

Soyez gentils : ayez une pensée pour ce pauvre Laurent Fabius au si beau chapeau à la Léon Blum, je crains que les carottes ne soient cuites pour lui . Ce sera l’échec de toute une vie. Ce n’était pas la peine d’avoir pris un nom d’empereur romain et un prénom de Médicis pour en arriver là.  Peut-être s’il avait essayé Jules Vespasien ?

 

 Le Sage Hibou, le 27.09.06

Publié dans le sage hibou a dit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

radiocorbeau 29/09/2006 12:32

Ben moi j'aime bien lire les écrits de sage hibou mais j'arrive pas à savoir ce qu'il ou elle pense vraiment...Alors moi je vais carrément me présenter  en espérant qu'Hélène m'en dira plus à son tour sur ce qu'elle espère en 2007 Pour moi Jospin reste le ministre de l'éducation nationale qui a placé "l'enfant au coeur du système éducatif ": une révolution (évidence!) qui a fait grincer des dents....J'ai bien aimé l'idée des cycles, même si au final on n'y est pas arrivé... Ne parlons pas la Finlande ou le redoublement n'exisrte pas puisque l'enfant progresse à son rythme...
Ensuite il est loin d'avoir fait du si mauvais boulot entre97 et 2002...Mais bon sa campagne ne m'a pas fait B..... et dons j'ai fait comme beaucoup au premier tour....Et puis depuis fin août 2006 , face à ses mascarades, je me suis mis à penser lui écrire ça:
"Merci Lionel, j'ai culpabilisé pendant 4 ans de ne pas avoir voté pour toi dès le premier tour alors que je te reconnaissais un bon bilan de premier ministre et plus avant de ministre de l'éducation nationale, même si tu ne me faisais pas trop rêver (pour ne pas être vulgaire) pour la suite. Je suis rentré au parti socialiste pour ça: expier (:-)) et ne plus recommencer... Jamais j'aurais imaginé qu'un jour je puisse en arriver à ne plus regretter de faire partie de cette petite minorité qui aurait pu t'envoyer au deuxième tour"
ET pour finir je vous livre ce commentaire sur un livre traitant de Jospin. Après lecture, ça devient même assez difficile de ne pas penser à ce Jospin-là lorsqu'on le voit s'expliquer dans ses actuelles et nombreuses interventions TV. Aïe.
"Une journée avec Lionel Jospin" de Marcela IacubUne Plongée dans l'âme de Lionel la journée du 6 mai 2002 ...
"Lionel Jospin n'était plus pour moi une personne, mais le personnage d'une histoire dont j'étais le chroniqueur omniscient". Avec Une Journée dans la vie de Lionel Jospin publié chez Fayard, Marcela Iacub propose une fiction politique et psychologique en relatant heure par heure la "journée fatidique du 6 mai 2002", lendemain de la présidentielle remportée haut la main par Chirac face à Le Pen. "Le problème avec [Jospin], c’est qu’il cache son désir : il ne veut pas dire qu’il désire le pouvoir, qu’il en jouit en solitaire.(…) Jospin veut qu’on l’appelle, mais l’appel ne vient pas… Pourquoi les Français ne le désirent pas ? A cause du 21 avril. Ce jour-là, il n’a pensé qu’à lui-même, il n’a pensé ni au parti socialiste ni au pays. C’est en quelque sorte un fanatique de sa propre volonté". C'est passionnant, pertinent, bien tordu comme il faut et souvent drôle.  Une Journée dans la vie de Lionel JospinDe Marcela Iacub(Fayard)
 
 
Pour infos...
Je vous conseille à tous un livre absolument décapant d'humour et de vérité:"Une journée avec Lionel Jospin" de Marcela IacubUne Plongée dans l'âme de Lionel la journée du 6 mai 2002 ... Pauvre Lionel!
Célia M.
--------------------Marcela Iacub dans la tête de Lionel Jospin Mercredi 13 septembre 2006
"Lionel Jospin n'était plus pour moi une personne, mais le personnage d'une histoire dont j'étais le chroniqueur omniscient". Avec Une Journée dans la vie de Lionel Jospin publié chez Fayard, Marcela Iacub propose une fiction politique et psychologique en relatant heure par heure la "journée fatidique du 6 mai 2002", lendemain de la présidentielle remportée haut la main par Chirac face à Le Pen. "Le problème avec [Jospin], c’est qu’il cache son désir : il ne veut pas dire qu’il désire le pouvoir, qu’il en jouit en solitaire.(…) Jospin veut qu’on l’appelle, mais l’appel ne vient pas… Pourquoi les Français ne le désirent pas ? A cause du 21 avril. Ce jour-là, il n’a pensé qu’à lui-même, il n’a pensé ni au parti socialiste ni au pays. C’est en quelque sorte un fanatique de sa propre volonté". C'est passionnant, pertinent, bien tordu comme il faut et souvent drôle. Après lecture, ça devient même assez difficile de ne pas penser à ce Jospin-là lorsqu'on le voit s'expliquer dans ses actuelles et nombreuses interventions TV. Aïe.  Une Journée dans la vie de Lionel JospinDe Marcela Iacub(Fayard)

helene33660 29/09/2006 17:38

y a pas problème,  pour la journée d Lionel.....  elle a du durer bien long....
pitete que le sage hibou va nous pondre un roman sur les amours de lionel et de ségolène.... avec plein d'alligators autour... hummmmm

sage hibou 28/09/2006 11:28

oui, ça va très vite: chronique écrite le 27 septembre à 15 H, appel à Lionel Jospin de Rebsamen publié dans Le Monde de l'après midi, et retrait de Jospin dans la nuit alors que j'étais dans les bras de Dame Morphée. A mon réveil, tout était périmé.....Lionel a fait ça pour m'embêter !

helene33660 28/09/2006 21:15

ou pour te faire travailler... je penche plutot pour cette solution là....

Al Anarc 28/09/2006 06:52

L'actualité est tellement rapide que badaboum toute une partie de l'article est obsolète, difficile de suivre ce marathon des candidatures aux élections, surtout quand certains ont perdu le souffle ou la flamme nécessaire pour une telle compétition.
Mais peut-être que la vérité d'hier redeviendra la vérité d'après demain.

helene33660 28/09/2006 21:16

faut pas etre triste....  en ce qui me concerne, Jospin, je n'y croyais pas trop...  pas en son pouvoir de rassembler et de remotiver ses troupes.
idem pour J. Lang