Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En musique

Publié le par Hélène pour Lire en Caravane

Cet article est reposté depuis Lire en Caravane.

Partager cet article
Repost1

Un apres midi à chiner

Publié le par Hélène pour Lire en Caravane

Cet article est reposté depuis Lire en Caravane.

Partager cet article
Repost1

Zero déchet : les lingettes lavables pour PQ

Publié le par helene33660@aol.com

Zero déchet : les lingettes lavables pour PQ
Zero déchet : les lingettes lavables pour PQZero déchet : les lingettes lavables pour PQ
Zero déchet : les lingettes lavables pour PQZero déchet : les lingettes lavables pour PQ

Expérimentation zéro déchet, ou comment remplacer le PQ  par des lingettes lavables ?

« Hélène, dans quoi te lances tu encore ?????

Vous le savez bien, l’air du temps est au zéro déchet. Partout on nous invite à des ateliers recyclage et cie….

Je ne les fréquente pas trop, car depuis long j’ai mis en place mon propre recyclage…. (compost, sacs réutilisables, yaourts et produits ménagers maison...  Bref, en moyenne, je ne mets dans mes poubelles de ville qu’un demi sac de déchets et encore.

Depuis quelques mois, une idée me trotte en tête : Pourquoi ne pas remplacer le PQ par des lingettes lavables… Les mêmes qui nettoient les fesses de mon petit-fils, de ma petite fille… Si c’est bon pour eux, pourquoi ne le serait-ce pas pour moi ?

Vaste projet… surtout que ça fait 60 ans que j’utilise le sacro-saint PQ… du blanc, du rose, du fleuri, du sans odeur, du molletonné, des rouleaux sans rouleau, des feuilles triple épaisseur, des One feuille, du bio…  Un vrai business ce PQ. Une denrée si précieuse qu’au début de la pandémie, les gens se ruaient dans les rayons des supermarchés pour assurer leurs stocks…

Bref, en ce début d’année, je viens de sauter le pas… J’abandonne le PQ… ou presque. Comme je suis en phase d’expérimentation, je n’utilise mes lingettes que pour le pipi. Je verrai plus tard, si je peux le remplacer à  100%... mais rien ne presse… Pas vrai ?

Après quelques jours d’essai, j’ai informé mon chéri, qui m’a dit : « Oui mais... l’eau, le lavage, le coût… Va-t’en savoir si c’est vraiment mieux pour la planète… et puis… et puis…. Et puis... ».

  • Pas de souci, lui ai-je répondu, je vais te trouver quelques éléments scientifiques qui devraient appuyer ma démarche.

Ce que je peux déjà dire, c’est que les lingettes en tissu, c’est bien plus doux que le papier toilette. Ensuite, je ne tombe plus sur des rouleaux vides, que les lingettes ne se déchirent pas, que c’est très facile à laver, sécher… Bref, l’idée me semble tout à fait viable…. C’est un bon début, non ?

Au fait, savez-vous combien de rouleaux de PQ se noient dans nos toilettes?

Google a réponse à tout…Il paraît que nous utilisons chacun environ 100 rouleaux par an et par personne !   ah quand même…Ce PQ est un énorme business. « En France, le marché représente 786 millions d’euros par an. »
« Un Européen consomme en moyenne
13kg de PQ par an. Dont seulement 40 % issus du recyclage. »
« Une famille de quatre personnes dépense entre 68 et 340 euros par an en papier toilette. » (site: slate.fr)

Avouez que pour ce prix-là, je me fais un stock XXL de lingettes… wouah…

Quid de la pollution liée au papier toilette ?

Le WWF dénonce l’usage abusif de papier toilette issu directement de fibres vierges et préconise pour sa fabrication l’utilisation de papier recyclé. Chaque jour l’équivalent de 27 000 arbres serait utilisé pour fabriquer du papier hygiénique ou ménager.

Bien sûr, le papier toilette jeté dans les canalisations augmente le taux de matières organiques à traiter dans les stations d’épuration et implique donc l’utilisation d’encore plus de produits chimiques. Le papier n’étant pas totalement biodégradé, en arrivant dans les stations d’épuration, il est filtré puis envoyé à l’incinérateur…

Tout cela dépasse de loin, le bilan énergétique et la consommation d’eau nécessaire à l’intégration des lingettes aux lessives habituelles. Une fois ses chiffres mis en évidence, on pourrait peut-être imaginer une autre solution au papier toilette, non ?

« Mais quelle consommation d’eau en plus pour laver tout ce linge » ? questionnait l’homme de la maison…

Savez-vous qu’il faut 140 litres d’eau pour fabriquer 1 seul rouleau de PQ…  Aie aie aie. Je n’oublie pas les milliers d’arbres abattus, le gasoil pour les transports, les films  d’emballage, les heures de manutention… sans oublier les produits chimiques pour blanchir ou colorer nos feuilles de PQ.  Difficile dans ses conditions de ne pas polluer, et bien sur, ça laisse plein de résidus dans l’eau... Je n’ose pas parler des litres d’eau utiliser dans les stations d’épuration.

Bien sûr, il y a du PQ bio, surement moins néfaste pour la planète, mais ça reste du PQ et ça coute hyper cher… Bref, avec mes bouts de tissus récupérés, je ne peux que m’éloigner de tous ses chiffres exorbitants…

Reste la question de culture et d’habitude…

Savez-vous que près de la moitié de la planète n’utilise pas de papier toilette ! Si si ! C’est une habitude des pays riches.  Le PQ a été longtemps considéré comme un produit de luxe. Son utilisation ne s’est généralisée que depuis les années 1960. Je me souviens des pages de magazine ou les feuilles de papier journal avec lesquelles on s’essuyait les fesses… A cette époque-là, les toilettes étaient encore au fond du jardin...

Dans la plupart des pays asiatiques et musulmans, il y a de l’eau à disposition. Il peut s’agir d’un seau d’eau avec un petit pichet dans les endroits les plus rustiques, ou d’une « douchette », un dispositif qui fonctionne comme un tuyau d’arrosage dans le jardin (la longueur et la puissance en moins !)

J’ai eu l’occasion d’essayer les toilettes japonaises. Elles sont équipées d’un petit jet qui envoie pendant 3 minutes de l’eau tiède sur nos fesses.  L’idée est bonne, mais j’ai trouvé le temps un peu long, le bruit un peu fort. Heureusement l’EDF n’était pas en greve…. haha

Mais Revenons à nos moutons… que dis-je à nos lingettes.

Les lingettes lavables : Quézaco ? Ce sont des lingettes en tissu doublées d’éponges en bambou ou chanvre.  On peut choisir d’utiliser du tissu bio, ou de récupérer le tissu éponge de notre vieux peignoir... Pourquoi pas ?  Les couturières savent que le jersey d’un t-shirt ne s’effiloche pas alors que l’éponge si.

Ces lingettes mesurent 11cm x 16,5 cm pour le modèle rectangulaire, et le modèle carré mesure 12cm de côté. (Certains se basent sur la dimension de la main.)

Question couture, il est recommandé de coudre endroit sur endroit. De laisser une ouverture, afin de retourner les tissus.  On peut recoudre le dessus pour une belle finition.  Ceci dit, pour l’usage qu’on en fait aux toilettes, de l’éponge surfilée en point zig-zag, peut suffire largement. Aujourd’hui, je dispose qu’environ 50 lingettes…  Rien ne m’empêchera d’en coudre d’autres si besoin. « Peignoir, mon beau peignoir usé troué… où es-tu ? »

Où mettre les lingettes sales ? Qui de l’entretien, du lavage ?

Je les stocke mes lingettes utilisées dans la petite poubelle fermée que je réserve à cet effet.  Il est recommandé de ne pas utiliser de poubelle en plastique car cette matière garderait les odeurs...   

L’idéal est de ne pas stocker trop longtemps les lingettes de la poubelle. Donc tous les jours ou presque, elles partent au lavage, au milieu des autres linges (à moi toute seule, jamais je ne remplirai la machine tant elles sont légères). Je les mets avec les serviettes, les draps à 60°.  Elles ressortent toutes propres et sans odeur. Ensuite, direction le séchoir, que je laisse dans la véranda ou que j’installe dans le jardin. Certains utilisent des petits séchoirs à pinces qui semblent bien pratiques eux aussi.

Quid de mes invités, de mes enfants, de mes amis…

Evidemment jamais je ne les obligerai à suivre mes expérimentations…Visiteur du jour, sois donc rassuré, tu auras toujours à ta disposition des rouleaux de PQ.  Mais si jamais ça te dit de tester la douceur de mes lingettes, pas de souci… Il faudra juste essayer de ne pas les jeter dans la cuvette… lol

Vous parliez de l’hygiène ?

Il faut savoir que l’urine est stérile, donc pas de risque de contamination ou autre.  Certains mettent quelques gouttes d’une huile essentielle (citron, tea-tree ou lavande) sur un carré de tissu dans le fond de la poubelle pour parfumer et désinfecter. Pourquoi pas ? D’autres mouillent au préalable les lingettes, histoire de bien enlever les résidus. Dans ce cas, la lingette lave, alors que le papier toilette, lui ne fait qu’enlever les résidus. Bref, c’est bien plus hygiénique…  Pour rappel, dans des pays utilisant de l’eau, les gens se lavent le derriere et ne se contentent pas de s’esssuyer.

Helene, ce n’est pas très propre, quand même

Rassurez-vous, ce n’est pas plus sale que de s’essuyer classiquement avec du papier toilette. Qui ne s’est jamais aperçu qu’il en avait sur le bout des doigts, parce que sa feuille de PQ s’était déchirée ou était trop fine ? Donc non ! il n’y a rien de sale, juste quelques habitudes à changer.

NOTA BENE

Je reviens d’un week end passé à la mer… Ben franchement, j’ai hâte de retrouver mes lingettes…  si vous saviez combien c’est plus confortable… allez, je vous laisse essayer… tenez moi au courant…. lol

 

lingetteslavables, #zerodechet, #pq, #papiertoilette, #planetepropre, #eau, #toiletteseche, #WWF, #slate.fr, #helene33660, #petitechronique, #sautezlepas, #moinsconsommer, #lingettelavable, #diy, #######

Publié dans DIY, au quotidien, coup de coeur

Partager cet article
Repost0

Notre Banderole

Publié le par Hélène pour Lire en Caravane

Cet article est reposté depuis Lire en Caravane.

Partager cet article
Repost1

Ce qu'il faut de nuit de Laurent Petitmangin (Le livre de Poche)

Publié le

Cet article est reposté depuis verolitaulit.over-blog.com.

Partager cet article
Repost1

SOS matériel

Publié le par Hélène pour Lire en Caravane

Cet article est reposté depuis Lire en Caravane.

Partager cet article
Repost1

Fondation SNCF et son coup de coeur

Publié le par Hélène pour Lire en Caravane

Cet article est reposté depuis Lire en Caravane.

Partager cet article
Repost1

Quand la mairie vient à notre aide

Publié le par Hélène pour Lire en Caravane

Cet article est reposté depuis Lire en Caravane.

Partager cet article
Repost1

Chanter… chantons

Publié le par Hélène pour Lire en Caravane

Cet article est reposté depuis Lire en Caravane.

Partager cet article
Repost1

Bonne année 2022

Publié le par Hélène pour Lire en Caravane

Cet article est reposté depuis Lire en Caravane.

Partager cet article
Repost1

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>