Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Victor CAZES interview under 16

Publié le par helene33660@aol.com

Victor CAZES interview under 16
Victor CAZES interview under 16
Victor CAZES interview under 16
Victor CAZES interview under 16
Victor CAZES interview under 16
Victor CAZES interview under 16

Connaissez vous Victor Cazes ?   EDF  Under 16

Bonjour Victor…  Te voici dans la liste des joueurs présélectionnés pour intégrer l’Équipe de France  « Cadets »  qui participera à la Coupe du Monde de Saint Lô. Je sais que tout n’est pas gagné et que la sélection véritable  ne sera connue qu’en juillet, mais peux tu nous  parler un peu de toi  et de ta passion pour le horse ball ? 

Peux-tu décrire  ton parcours équestre?   
Bonjour Hélène. Je suis donc Victor CAZES. J’ai 16 ans. J’ai commencé l’équitation à 3 ans et le horse ball à l’âge de 6 ans dans le club de Grans. C’était à l’occasion d’une journée portes ouvertes. Je pratique donc le horse Ball depuis 10ans et je possède mon galop 7.

Qu’est ce qui te plait autant dans ce sport ?
Dans le horse Ball , j’aime le collectif, le lien avec l’animal et mes coéquipiers.

Peux- tu nous parler de ton poney ?
Le poney avec lequel je joue cette année se nomme Tromploeil du figuier. Je l’apprécie car il est rapide, maniable et stable sur les phases de jeux arrêtées. Il a aussi quelques défauts : il est sanguin, et  monte trop vite dans le rouge. 
Je l’ai rencontré dans l’un des boxes de l Ecurie Des Elfes . Il venait d’y arriver grâce à Clement Garcia . Il appartient à Raphaël Dubois.

Que retiens- tu  de ton championnat de France 2022 ? 
Ce championnat de France a été une belle expérience. Il y a eu une très bonne ambiance, avec une belle victoire  et cette présélection en EDF  avec tous  mes coéquipiers. 
Mon plus beau souvenir reste la victoire obtenue lors du dernier match. Déjà, parce que nous avons remporté ce match, ensuite parce que les supporters étaient très nombreux à nous soutenir. C’était un match vraiment bien.  Par contre je n’ai pas aimé mon premier match, dans lequel je me suis trouvé plus mauvais. En fait, je réfléchissais beaucoup trop, je n’étais pas dedans comme on dit.  Je dois oublier ce match là… 

Quel est ton joueur préféré ?  Ton cheval  favori ?
Mon joueur préféré  Tom Dupau . J’apprécie sa manière de jouer, son toucher de balle. En plus il a toujours l’envie de gagner. En ce qui concerne  mon cheval favori, c’est Quai que monte Roxanne Dubois. Il est super rapide, maniable et excellent en défense.

Comment arrives-tu à lier équitation de haut niveau et les études  ?
Je me débrouille comme je peux et pour l’instant ça marche plutôt bien. Je suis en seconde, au lycée de l’Emperi de Salon de Provence.

Comment as-tu vécu cette année de compétition ?
J’en garde un très bon souvenir  avec une belle série de victoires. Nous avons participé à la Ligue Méditerranéenne et cela a été très positif.  Grace à tous ces week-ends, on a pu rencontrer nos copains du Nord et faire des matchs contre des équipes que nous n’avions pas l’habitude de jouer.

Comment envisages- tu cette Coupe du Monde ( bien sur si tu es sélectionné)
Je l’envisage de manière positive, cela sera une très belle expérience, avec je l’espère mes coéquipiers des Elfes, et surtout une  belle victoire au final.

Crédit photo :

#Victorcazes, #U-16, #saintlo, #ecuriesdupato, #FIHB, #equipedefrance, #horseball, #coupedumonde2022, #worldcup, #championship, #horseballteam, #equestrian, petitechroniqued’helene, #Raphaeldubois, #hb, #ecuriesdeselfes, #quai, #liguemediterranee, #tomdupau, #roxannedubois, #lemperi, #grans, #tromploeildufiguier,#clementgarcia, #salondeprovence,

Partager cet article
Repost1

Julien Ribatti, horse balleur de talent

Publié le par helene33660@aol.com

Julien Ribatti, horse balleur de talent
Julien Ribatti, horse balleur de talent
Julien Ribatti, horse balleur de talent
Julien Ribatti, horse balleur de talent
Julien Ribatti, horse balleur de talent
Julien Ribatti, horse balleur de talent
Julien Ribatti, horse balleur de talent
Julien Ribatti, horse balleur de talent

Bonjour Julien…  Ton nom est apparu dans la liste des joueurs présélectionnés U-21 qui participeront potentiellement  à la Coupe du Monde de Saint LO. Je sais que tout n’est pas gagné et que la sélection véritable  ne sera connue qu’en juillet, mais peux tu nous  parler un peu de toi et de ta passion ?

Bonjour Hélène.   
Je suis donc Julien RIBATTI. J’ai 17 ans. J’ai découvert le monde équin lors d’un stage à l’âge de 7 ans aux écuries des Elfes, et par la même occasion le horse ball. Dès lors, j’ai su que je voulais pratiquer cette discipline  dans laquelle je me suis investi . Avec les Elfes, nous avons remporté à plusieurs reprises les Championnats de France.

Qu’est ce qui te plait autant dans le Horse Ball ?
Pour moi, le horse ball représente un sport complet. Il met en valeur l’esprit d’équipe. Il nécessite une excellente condition physique. La mise en place de stratégies, les enjeux, les compétitions, le fait de partager tout cela avec son cheval est très important pour moi.

Justement que peux-tu nous dire de lui ? 
Mon cheval s’appelle Akhua. C’est un pur sang de 15 ans, que nous avions acheté en Espagne à Miguel Julia. Il appartenait à mon frère.   Je l’ai récupéré quand Thomas a arrêté le horse ball.
Actuellement, je le monte 4 à 5 fois par semaine avec 1 entraînement.
Akhua est tres rapide, réactif. Il est efficace en défense avec une bonne stabilité. Il a aussi un défaut : il est trop gentil. 😜

Que retiens- tu  de ton championnat de France 2022 ?   Quel est ton plus beau souvenir de match ? Le pire ?
Comme tu le sais, Hélène, nous revenons de Lamotte Beuvron où j’ai passé un très bon week-end. Nous nous sommes retrouvés pour constituer une équipe dite des U-21.  Nous nous sommes tous très bien entendus. Ça a été un plaisir de jouer avec des joueurs que l’on ne connaît pas. C’était sympa. Sans compter que nous avons remporté le championnat. 


J’ai également participé à la Ligue Méditerranée. C’est un championnat qui réunit des clubs espagnol italien et français. C’est comme ça que j’ai eu l’occasion de me confronter aux meilleures joueurs de la pro élite. J’ai pu acquérir une expérience enrichissante. Je garde en moi le grand honneur de m’être confronté à l’un des meilleurs joueurs du monde : Gil Carbones. Mine de rien, cela m’a permis de réaliser la marge de progression qui me reste à accomplir pour arriver à ce niveau.

Tu me demandes quel est mon plus beau souvenir.. En ce qui me concerne, j’ai réuni dans le même match mon plus beau et mon pire souvenir ! C’était l’été dernier lors de mon dernier match cadet avec ce poney que je montais depuis 4 ans déjà. Lors de ce dernier match, j’ai profité au maximum de chaque instant. Je me suis régalé à jouer avec mon poney et mon équipe. Mais hélas, la roue tourne, et les choses évoluent… 


Je suis curieuse : Quel est ton joueur préféré ?
J’aime beaucoup Tom Dupau. J’aime son originalité, sa vision du jeu, son efficacité en défense et ses coups d’éclat !  Il est capable de faire des choses venues d’un autre monde. Je voudrais souligner Adria Crous  et Hector Dubois qui ont pour moi une vision extraordinaire du jeu et un jeu collectif hors du commun. 
J’adore aussi  la jument de Pau Crous, Rinconeda, celle avec laquelle il a remporté  la Coupe de France. Je trouve cette jument exceptionnelle dans son allure, son agilité et sa rapidité. 

Julien, comment as-tu  vécu et organisé ta période Covid ?
Pendant le covid, tout  était compliqué car on ne pouvait plus  monter ni jouer au horse ball . Je me dis que j’ai été privé de mes 2 années cadet (les meilleures d’après certains ) donc il y avait forcément de la frustration en moi. 

Comment arrives-tu à lier l’équitation de haut niveau et ton parcours scolaire ?
Actuellement je suis en première scientifique. Je réussis à concilier mes études et mes cours d’équitation. Je monte 5 fois par semaine, ce qui nécessite une organisation précise.  Je ne dis pas que c’est toujours facile. Il faut gérer et anticiper.

Nous arrivons à la fin de l’interview. Comment envisages-tu cette Coupe du Monde ?
J’avoue que c’est encore plus excitant de savoir que l’on va jouer pour les Championnats du monde.  je pense qu’il y aura beaucoup d’émotion car de nombreux Compatriotes vont faire le déplacement. Il va falloir gérer la pression pour ne pas les décevoir. Et puis j’avoue que suivre les traces de mon frère Thomas qui a eu la chance de participer au championnat d’Europe Cadet en 2019 à Saint Lo attise mon envie d’y être. Maintenant je suis conscient qu’uniquement 8 joueurs seront retenus, rien n’est donc encore joué. Seuls les meilleurs seront gardés  et feront partie de cette équipe de France.

Aimerais tu ajouter quelque chose ?
Je voudrais dire que cette saison a été compliquée puisque nous n’avions pas réellement d’équipe constituée. Cependant, pour ma première saison à cheval, j’ai eu l’opportunité de jouer contre les meilleurs joueurs notamment lors de la Coupe de France. Alors je garde de cette année une image très positive d’autant que je savais que seul un travail acharné m’aiderait  à augmenter mon niveau de jeu, surtout si je veux atteindre le niveau des meilleurs un jour.

Maintenant, je voudrais remercier tout d’abord mes parents, mon coach pour leurs soutiens indéfectibles, sans oublier mon coéquipier Alexandre Camplo, sans qui cette aventure n’aurait  pas été possible.
Bien sur, je souhaite le meilleur  à tous ceux qui auront la chance d’être sélectionnés, et qu’ils nous remportent cette coupe du monde.

Crédit photo :

#julienribatti, #U-21, #saintlo, #ecuriesdupato, #FIHB, #equipedefrance, #horseball, #coupedumonde2022, #worldcup, #championship, #horseballteam, #equestrian, petitechroniqued’helene, #thomasribatti, #hb, #ecuriesdeselfes, #akhua, #migueljulia, #liguemediterranee, #gilcarbones, #tomdupau, #adriacrous, #hectordubois, #paulcrous, #alexandrecamplo,###


 

Partager cet article
Repost1

DIY : Produits chevaux

Publié le par helene33660@aol.com

DIY : Produits chevaux
DIY : Produits chevaux
DIY : Produits chevaux

DIY : Mes Produits équestres- mes produits chevaux

Pour la boutique de notre maquette, il nous faut différents soins pour les chevaux.

Je vous propose des petites boites de 1cm.

c’est tres facile à réaliser et très peu onéreux.

Il vous faut :
Un cutter, des ciseaux, un stylo, une pince avec son bout strié. ( cf photo)
Un stick de pistolet à colle
Du papier métallisé. ( haut d’une bouteille de champagne par ex, ou couvercle d’une crème à la vanille)
Une pièce de 1 c 
Des étiquettes avec le nom des produits 

1)    Avec le cutter, coupez votre bâtonnet de colle en tronçons de 1 cm.
2)    Utilisez votre pièce pour tracer des cercles sur le papier métallique. 
3)    Découpez les soigneusement. Ils deviendront les couvercles de vos boites.
4)    Collez ces couvercles en haut de vos boites. Rabattez le surplus.
5)    Avec les stries de votre pince, imitez les rainures.
6)    Collez vos étiquettes sur les pots.

Et voilà, c’est parfait, non ? A vous de faire varier la hauteur, le diamètres des pots, la couleur des couvercles…

À bientot. Helene


#ecuriesdupato, #helene33660, #boutiqueéquestre, #diy, #miniature, #produitschevaux, #boites


 

Publié dans DIY, Ecuries du Pato

Partager cet article
Repost1

La clandestine de Jersey deJenny Lecoat (éditions Mercure de France )

Publié le

Cet article est reposté depuis verolitaulit.over-blog.com.

Partager cet article
Repost1

Venez lire chez nous, le jeudi apres midi

Publié le par Hélène pour Lire en Caravane

Cet article est reposté depuis Lire en Caravane.

Partager cet article
Repost1

Vos dons de livres

Publié le par Hélène pour Lire en Caravane

Cet article est reposté depuis Lire en Caravane.

Partager cet article
Repost1

Audition pour Lire en Caravane PLDS

Publié le par helene33660@aol.com

Audition pour  Lire en Caravane PLDS
Audition pour  Lire en Caravane PLDS
Audition pour  Lire en Caravane PLDS
Audition pour  Lire en Caravane PLDS
Audition pour  Lire en Caravane PLDS
Audition pour  Lire en Caravane PLDS
Audition pour  Lire en Caravane PLDS
Audition pour  Lire en Caravane PLDS
Audition pour  Lire en Caravane PLDS
Audition pour  Lire en Caravane PLDS
Audition pour  Lire en Caravane PLDS
Audition pour  Lire en Caravane PLDS

Des nouvelles de nos cours de chant..

C’est avec une superbe audition que nos jeunes voyageurs ont clôturé le projet Chant, mis en place par l’association.
Grace au soutien du département, les cours ont pu avoir lieu, que ce soit au siège de l’association ou dans la salle des associations du village.
Je m’empresse d’oublier le désistement de l’école de musique et le Covid qui ont mis nos nerfs à rude épreuve. Mais heureusement, il y a eu le soutien sans faille de la municipalité de Saint Laurent d’Arce, tout comme celui de Fonegna Copie, le professeur de musique qui a enchanté les jeunes tout au long de ces 3 ans.

Ce mardi, devant tous leurs parents réunis, les jeunes ont osé reprendre tous les chants qu’ils avaient préparés. Ce n’était pas si facile, car chanter c’est aussi se mettre à nu…
Les progrès ont été fantastiques, d’autant que quelques mois auparavant, il était hors de question pour les jeunes de se produire « en spectacle ».

Petits et grands ont apprécié ce moment, d’autant que Fonegna a fait chanter à tous un Gospel dont elle a le secret. Notre soiree s’est terminée par un joli pot de l’amitié . Les jeunes avaient préparé le petit buffet qui a eu lui aussi un grand succès.

Merci à tous nos partenaires ( le département de la Gironde et son PLDS), merci aux adolescents et à tous leurs parents qui sont venus les écouter.  Je n’oublie pas Fonegna dont l’aide a été plus que précieuse. D’ailleurs, ce qui est certain c’est que nos jeunes chanteurs n’oublieront pas de si tôt cette belle aventure musicale.

Helene pour l’association Lire en Caravane
 

Publié dans Lire en caravane

Partager cet article
Repost1

Les pantoufles de Luc Michel Fouassier ( éditions Folio)

Publié le

Cet article est reposté depuis verolitaulit.over-blog.com.

Partager cet article
Repost1

C’est la fete avec Lire en Caravane

Publié le par helene33660@aol.com

C’est la fete avec Lire en Caravane
C’est la fete avec Lire en Caravane
C’est la fete avec Lire en Caravane
C’est la fete avec Lire en Caravane
C’est la fete avec Lire en Caravane
C’est la fete avec Lire en Caravane
C’est la fete avec Lire en Caravane
C’est la fete avec Lire en Caravane
C’est la fete avec Lire en Caravane
C’est la fete avec Lire en Caravane
C’est la fete avec Lire en Caravane
C’est la fete avec Lire en Caravane
C’est la fete avec Lire en Caravane
C’est la fete avec Lire en Caravane
C’est la fete avec Lire en Caravane
C’est la fete avec Lire en Caravane

C’est la fête avec Lire en Caravane. Un véritable banquet.

Comme prévu les jeunes ont cuisiné pour leurs parents qu’ils avaient invités pour ce repas de fête.

C’était une première pour eux, d’autant que beaucoup d’entre eux n’ont pas le droit d’être aux fourneaux, tant les accidents sont craints.

Je vous laisse admirer les pense-bêtes, pour réaliser les nombreuses recettes.
Alex et Alain le cuisinier ont superbement  encadrés nos apprentis cuistots.
Nathalie nous avait prêté des dizaines de moules, de plats, de couverts….
Lucien , Véronique  avaient transporté les tables  et les chaises necessaires...

Pendant des heures et des heures, les jeunes ont préparé les plats sous l’œil bienveillant d’Alain. La mayonnaise, la sauce anglaise, les petits fours…. n’ont plus de secret pour eux. 

Koven n’a pas hésité à passer l’aspirateur. Il fallait que tout soit y nickel pour la fête. Pas vrai ?

À l’heure prévu, et même un peu en avance tant ils étaient curieux, la plupart des invités se présentaient au siège de l’association… La fête pouvait commencer…

Fonegna bienveillante et heureuse  d’être là a assuré  la partie musicale de la soirée. Sans surprise, les parents ont appris avec plaisir un gospel  qu’ils ne connaissaient pas.  Quant aux jeunes, ils ont repris en chœur les titres de Soprano, de Bourvil, de Luis Mariano, Amir… que du bonheur ?.

Évidemment tous les plats présentés en buffet étaient délicieux. Les jeunes avaient vraiment bien travaillé.

Je remercie chaleureusement tous nos partenaires, sans oublier la Fondation de France, la municipalité de Saint Laurent d’Arce, les copains et amis qui nous ont soutenus… 

C’était vraiment une belle fête, clôturant à merveille notre projet «savoir Lire et écrire pour mieux cuisiner ».  Bien sur quelques voyageurs n’ont pas osé se déplacer… L’inconnu fait si peur, mais un grand merci à tous ceux qui ont répondu présents. Je crois bien qu’ils ont été épatés du travail réalisé par leurs jeunes. Au fait, savez vous que les livrets de cuisine  écrits sont partis comme des petits pains, aux 4 coins de France bien sur, mais aussi en Belgique ou à la Réunion.

Merci à tous d’avoir participé  à cette belle aventure humaine. Lire en Caravane continue son chemin avec le projet  « Chiner les livres, pour mieux les recycler ».
Encore de belles rencontres et des centaines d’heures de travail en perspective…

Si vous voulez nous rejoindre, n’hésitez pas… sourire.
Merci à tous, encore.

Helene

#recettesdenoscamping, #lireencaravane, #gitans, #voyageurs, #cuisine, #association, #fondationdefrance, #saintlaurentdarce, ######

Publié dans Lire en caravane

Partager cet article
Repost1

La chaîne de Adrian McKinty ( Livre de Poche)

Publié le

Cet article est reposté depuis verolitaulit.over-blog.com.

Partager cet article
Repost1

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>